Courrier des lecteurs

La bonne initiative de la Région Réunion

Mercredi 30 Mai 2018 - 11:17

Certains ne manqueront pas de dire que, pour prendre une telle décision, « ils en ont mis du temps ! ». D’autres ajouteront peut-être que, pour une cause aussi noble et importante pour l’avenir, « ils auraient pu faire beaucoup plus ! ». D’autres encore pourraient souligner qu’il y a « des choses plus importantes et plus urgentes à faire ». C’est leur droit.
 
Pour ma part, je voudrais saluer la nouvelle qui est sortie d’une toute dernière commission permanente de la Région, à savoir la finalisation d’une étude de marché sur « un système de vélos en libre-service » dont auront à se saisir nos   municipalités qui souhaitent voir avancer sérieusement l’usage du vélo comme moyen valorisant pour les déplacements en ville.
Nous avons en mémoire les efforts de nombre de nos militants associatifs pour attirer l’attention des pouvoirs publics sur le fait que la réalisation de pistes cyclables ne suffit pas.
Ces militants ont plus d’une fois expliqué que rien n’avancera si, parallèlement, il n’y a pas une politique fortement soutenue par nos élus pour créer les conditions qui fassent de la bicyclette, qu’elle soit mécanique ou à assistance électrique, un outil dans notre quotidien à tous.
 
Alors, que le Conseil Régional donne un coup d’accélérateur à une démarche qui n’a pu réussir de manière spectaculaire dans des pays comme le Danemark, la Belgique, l’Allemagne et tant d’autres encore que parce que les pouvoirs publics de là-bas en ont fait un axe fort de leur politique de la ville, voilà qui mérite d’être salué.
 
Bien sûr, il faut aller bien plus loin que la seule mise en place de « vélos en libre-service ». Il y a à créer des parkings à vélos performants et sécurisés dans l’enceinte de nos établissements scolaires, de nos lieux publics et de nos entreprises. Il y a à organiser des « coopératives » pour la vente et la réparation des vélos. Il y a à donner une vraie priorité, à certaines heures de la journée, à la voie cyclable urbaine.
 
Sans doute conviendrait-il que nos élus, accompagnés de militants de la cause du vélo, se rendent dans certaines régions de France et d’Europe pour constater que cela fonctionne admirablement.
 
Je formule ici le vœu que la décision du Conseil Régional entraine d’autres collectivités (Conseil Général, EPCI, Communes…) dans une démarche novatrice partagée pour le mieux-être des habitants de notre île. Une démarche qui pourrait  d’ailleurs inspirer nos voisins de la région india-océanique.
 
A tous, bon travail. Notre île toute entière leur en sera reconnaissante demain.
 
 
Raymond Lauret
Lu 548 fois



1.Posté par JORI le 30/05/2018 12:51 (depuis mobile)

J'espère que le conseil régional et tout son personnel montrera l'exemple !.

2.Posté par GIRONDIN le 30/05/2018 13:48

Restera d'ici là, à faire des pistes cyclable.
En même temps les 2000 bus écologiques sont tellement efficaces depuis 2010........ pourquoi des vélos 😂

+

https://lexpansion.lexpress.fr/diaporama/diapo-photo/actualite-economique/en-images-cimetieres-de-bicyclettes-les-degats-du-velo-en-partage-libre-en-chine_1964166.html#

3.Posté par Pro no stick le 01/06/2018 00:00

http://www.cabanes-neveu.fr/public/images/pages/publication/pdf/31.pdf

que fait le parquet?

4.Posté par Curé totocheur du Chaudron le 03/06/2018 01:25

Monsieur LAURET ne rêvons pas;

Le projet vélo qui a été mis en place à Paris est à l'agonie. On pédale dans la faillite, nonobstant le fait que les "zoreils" ont un peu plus de civisme que les bourbonnais. Vous imaginez des parcs à vélos installés dans des rues bourbonnaises? En deux jours, les vélos auront disparus. Certaines roues, rouleront à Madagascar plus solidement sur le moyeu d'un pousse-pousse.

Une telle idée n'est pas adaptée à la mentalité bourbonnaise. Rappelez-vous que le maire de la Plaine des palmistes avait dû faire couper "SES"palmistes pour éradiquer le vol des bourgeons terminaux dits "choux palmistes". Et les voleurs n'étaient pas des rats palmistes mais bien des bourbonnais.

5.Posté par Lauret Raymond le 03/06/2018 05:45

A Monsieur le "Curé totocheur du Chaudron".
Dommage que ...non, laissons tomber, je ne voulais parler que de votre anonymat... Et venons en à l'important.
L'idée de mettre en place des lieux de location-vélos ne saurait être une fin en soi. Je me plais simplement à imaginer que si on devait s'impliquer dans la cause du vélo comme moyen de déplacement urbain, élus en tête, cela serait une bonne chose. Il n'y a pas que les points de location vélos. Il y a tout le reste. Et ce "reste" est immense.
Soyons optimiste. Pour un curé, fut-il totocheur, vous devriez être à la pointe de la croisade.

6.Posté par "VIEUX CREOLE" le 03/06/2018 20:19

" GIRONDIN soulève deux problèmes réels !
Je ne crois pas que" le projet Vélos - libres" mis en place par l'Ancien Maire de Paris, soit à l'agonie ! Au contraire il a été imité dans de nombreuses villes de Métropole !Mais , son succés agace Certains automobilistes qui voudraient que les rues les grandes avenues (des grandes villes notamment ) leur soient uniquement réservées. Dans la Capitale , ils souhaitent la disparition de" Paris -plage' qui utilisent des voies proches de la Seine !

7.Posté par Curé totocheur du Chaudron le 04/06/2018 01:20

@6

Voilà deux sites à consulter:

"Vélib': le naufrage de Smovengo, le scénario qui inquiète des élus de ...
https://www.bfmtv.com/.../velib-naufrage-de-smovengo-le-scenario-qui-inquiete-des-elu...
26 avr. 2018 - Accumulant les pénalités financières et les difficultés avec des partenaires ... Vélib' accuse toujours du retard dans l'installation des stations.


Le fiasco des nouveaux Vélib', un désaveu pour la Mairie de Paris
https://www.nouvelobs.com › Société
2 mars 2018 - Les retards s'accumulent et les difficultés techniques, ... En effet, Smovengo promettait 600 stations Vélib' opérationnelles à la fin janvier sur les ...

8.Posté par Curé totocheur du Chaudron le 04/06/2018 01:31

5.Posté par Lauret Raymond le 03/06/2018 05:45

A Monsieur le "Curé totocheur du Chaudron".
Dommage que ...non, laissons tomber, je ne voulais parler que de votre anonymat...
........................................

Bon réflexe de ne pas en parler vu que l'anonymat procède du droit. Je cite:

"Qu’en est-il au pays de Fantômas ? Il ne semble pas, à ma connaissance, qu’un tel droit à l’expression anonyme a été consacré avec autant de clarté. Au regard de la législation existante, il est possible d’affirmer néanmoins qu’un tel droit existe… ne serait ce qu’implicitement. La Loi sur la Confiance dans l’Economie Numérique (dite « loi LCEN ») du 21 juin 2004 distingue différents acteurs de l’Internet (fournisseur d’accès à internet, hébergeur, éditeur de contenus…) et leur applique un régime de responsabilité différent. L’acteur qui nous intéresse ici est, selon l’article 6 de la loi LCEN, celui qui « édite à titre non professionnel un service de communication au public en ligne ». Malheureusement la loi ne définit pas ce qu’elle entend précisément par l’éditeur de contenu. C’est la personne qui crée ou décide du contenu. Lorsqu’il s’agit d’un non-professionnel, c’est le cas du bloggeur anonyme, la loi lui permet de garder masque et cape frappés de l’emblème de son choix… ou presque. Celui-ci a le droit de préserver son anonymat à l’égard de la Cybercité, à condition toutefois d’avoir fourni au préalable à son hébergeur certains éléments permettant son identification et de mettre à la disposition des internautes les coordonnées de cet hébergeur".


Conclusion: peut-on reprocher à posteur de rester dans la légalité d'autant que mon post ne contenait aucune connotation polémiste?


Votre idée est bonne. J'adhère mais le constat est lucide: il manque un élément. Celui d'une bonne mentalité. Autre exemple: au Tampon le maire est excédé des vols des plantes sur les espaces verts. Le créole garde "l'esprit corsaire".

9.Posté par Curé totocheur du Chaudron le 04/06/2018 01:32

@5


Mon pseudo est un pied de nez au kiré "mal élevé" du coin.

10.Posté par GIRONDIN le 04/06/2018 12:59 (depuis mobile)

9. Curé totocheur du Chaudron
EXCELLENT votre pseudo !


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?