Société

La belle histoire d'un Réunionnais sauvé de l'alcool par la foi

Samedi 9 Décembre 2017 - 10:58

Jean-René Domingue est abstinent depuis 15 ans, c'est sa foi qui l'a sauvé de l'enfer de l'alcool. Désormais, il aide les autres à s'en sortir à leur tour.


Jean-René Domingue est un homme libre et pieux. Libre enfin, car prisonnier de l'alcool de 16 à 35 ans. Aujourd'hui, à 50 ans, il voue sa vie aux autres, partageant son expérience, après 15 années d'une abstinence durement conquise.

Il a cru tout perdre, et surtout le plus cher, sa femme et ses deux enfants. En effet, fatiguée d'essayer par amour de lui faire quitter sa seconde compagne, une bouteille de rhum à qui il donnait même ses nuits, se réveillant dans l'obscurité pour y puiser le brûlant liquide, son épouse est partie avec les enfants, le laissant seul face à ses démons.

Jean-René décide de faire tout pour être de nouveau près des siens, et commence alors un processus qui durera trois ans. Trois années de rechutes, de combats, et de petites victoires. Trois années durant lesquelles sa femme le soutient, émue par la volonté de Jean-René de s'en sortir enfin.

L'homme vit une révélation lors d'une promenade avec des amis, qui l'emmène par hasard sur un lieu de prière, le calvaire de Petite-Île, où il venait enfant avec ses parents. Il avait tout abandonné, son travail, sa volonté, et surtout sa foi, qui a pourtant structuré son enfance, "L'alcool était devenu mon Dieu", consent-il.

"Si c'est ainsi, il faut que je t'abandonne"

Sa femme revenue près de lui, à la condition de s'exiler dans le Sud, Jean-René tient 3 mois sans boire une goutte, mais la rechute est si terrible qu'il est hospitalisé. Délirant de par le manque, il est odieux avec les soignants. Sa femme lui dit alors "Si c'est ainsi, il faut que je t'abandonne. Même les médecins ne veulent plus de toi." Mais d'abord, elle veut qu'ils se confessent tous deux. C'est alors que son fils de 9 ans lui dit, amer : "Tu aimes l'alcool, pas ta famille.". Meurtri par ces paroles tristes et vraies, il décide de s'en remettre entièrement à Dieu, qu'il appelle à l'aide.

Durant 6 mois, Jean-René et sa femme vont sur tous les lieux de prière de l'île, "De façon à ce que la présence de Dieu soit tout au fond de moi, et que j'oublie l'alcool". Mais il rechute de nouveau: "J'étais vraiment en enfer. Je vivais à La Plaine des Cafres, et travaillais à Saint-Denis. Je me suis fait contrôler sur la route, et ai eu un retrait de permis de 2 mois, pour conduite en état d'ivresse". Dans l'incapacité de se rendre au travail, il s'enfonce un peu plus.

Un matin, pris des tremblements du manque, il se sert un verre de rhum pour les faire cesser, et entend une voix lui dire: "Jean-René, tu es en train de te détruire!". Terrifié par la voix, il verse le contenu de la bouteille de rhum dans l'évier, et n'a pas bu une goutte d'alcool depuis cet instant. Il décide alors de s'engager dans l'Église, persuadé que c'est Dieu qui l'a aidé à arrêter le poison. "Je me suis engagé sur un chemin qui m'a sauvé. C'est une grâce de Dieu, je savais où puiser la force."

Lors d'un pèlerinage à Lourdes, en 2007, alors qu'il a définitivement arrêté l'alcool, il adresse une prière à Dieu : "Maintenant que tu m'as aidé, donne-moi la force d'aider les autres." À cet instant, s'approchent de lui des pèlerins de "L'Eau Vive", une association d'aide aux alcooliques reconnue par le Vatican. Il prend cela pour un message de la Providence, et consacrera désormais sa vie à aider les autres via "L'Eau Vive", dont il est le représentant à La Réunion.

Jean-René accompagne de nombreuses familles dans la voie vers la guérison, et est fier que de nombreuses personnes aient arrêté l'alcool avec son aide et celle des cinq pélerins de "L'Eau Vive" Réunionnais. Il raconte son incroyable histoire dans un livre, "De l'enfer de l'alcool à la joie de l'abstinence", dont les ventes sont reversées à l'association "Abstinents joyeux", qu'il a créée en 2014.

Jean-René Domingue  est un homme heureux, il aide les autres à sortir de l'enfer de l'alcool, il le fait gaiement et patiemment : "Un alcoolique, on doit l'accompagner dans sa maladie. C'est de l'amour et de la compassion."
Bérénice Alaterre
Lu 9080 fois



1.Posté par klod le 09/12/2017 14:44

"i god we trust" ben .

2.Posté par Mojito le 09/12/2017 16:31

Pas compris....c'était un message publicitaire de la holding vatican LTD?
Ainsi notre ami entend des voix quand il boit...original!
Remplacer l'alcool par l'opium...bonne idée!

3.Posté par Gloire à dieu le 09/12/2017 19:11 (depuis mobile)

Moi je demande l''aide de dieu Pour arrêter de fumer, ayant été dans le même cas Pour l''alcool la fois en dieu m''a aidé à arrêter et j''en suis fière de ce que je suis, qu''il vous bénisse .

4.Posté par klod le 09/12/2017 20:06

yes Mojito ............ "iN GOD we trust" ///////////// il manquait Le N dans mon post 1 , god me pardonne , un "abus "sans doute ............. .............. bon week l'ami $$$$$$$$$$$$$$$$$$$ t'as pas one $ ? c'est pour mon "addiction" ( avec modération" !!!!!! ou pas )?

5.Posté par anonyme le 09/12/2017 22:31

De plus en plus de debiles sur terre.

6.Posté par Grangaga le 09/12/2017 23:36

Oté !!!!!!!!!!!!!!! Lé domaz' ke zot' la pas mètt', mon.............
" J'ai vu l'eau vive "
Surtout po........èdd' l'ott' bougu' a koté..........oté...............

7.Posté par Thierry Massicot le 10/12/2017 01:39

Oh! un témoignage! Qui émane des témoins de Jéhovah et de leur prosélytisme?....Non, il y a Lourde mentionné dans l'article, par conséquent, j'exclue cette secte...De quelle église évangélique (citez-la, Bérénice) vous faite vous l'écho, la propagande??? Ben ptêt que tout simplement de l'Eglise catholique apostolique romaine.....Bref, ici on aura tout vu! Maintenant, zinfo974 et "La croix" same fight!!!! Cherche un Peppone pour m'aider à contrer cette foutue mièvrerie.

8.Posté par jean claude payet le 10/12/2017 06:55

si seulement mes voisins pouvaient s'y mettre a la foi.....petit jesus aurait beaucoup de travai

9.Posté par popol le 10/12/2017 08:06

Hé oui ! Belle pub pour l'église catholique . Les miracles comme cela on voit tous les jours dans les églises qui sont considérer comme sectes à la Réunion . Les religions qui mentent on les aiment,

10.Posté par TAGOUN le 10/12/2017 08:34

C'est quoi cette info ? ZINFOS a eu une révélation ? si tous les illuminés commencent à à faire l'objet d'articles sur le site et ben on va s'amuser......

11.Posté par Gloire à dieu le 10/12/2017 09:37 (depuis mobile)

Désolé pour vous moi je ne suis d''aucune confession religieuse,je suis chrétien tous simplement

12.Posté par BEL EXEMPLE DE VIE le 10/12/2017 09:40

Un bel exemple de vie ce monsieur qui a su trouver en lui la force de dépasser son addiction et ensuite d'aider les autres Bon courage cher monsieur.

13.Posté par ? le 10/12/2017 11:02

Ne confondons pas FOI et Religion, le premier rassemble, le second divise...

14.Posté par JEANPIERRE Benjamin le 10/12/2017 11:07 (depuis mobile)

Gloire à toi mon Dieu de m'avoir aussi délivré de mon addiction. Merci Monsieur Domingue pour votre témoignage et que Dieu vous bénisse vous, les pélerins de l'eau vive et ceux que vous aidez à retrouver une vie digne.

15.Posté par Jules Bénard le 10/12/2017 11:38

à tous ceux dont le seul réflexe est de moucheter :

Fermez-la un peu, ça nous fera des vacances.

J'ajoute : quand on a la bouche si près du cul, on ne parme pas, on pète !

Je ne suis personnellement pas croyant mais si la foi peut aider quelqu'un, pourquoi pas ! Il y a bien des facteurs d'aide, la main tendue, l'empathie, l'amitié, un psy, un confesseur... Pourquoi critiquer pour la seule raison qu'on n'y croit pas ?
"Quelle est donc la valeur de ces gens pour qu'ils aient ainsi l'audace de ridiculiser un être humain, quel qu'il soit ?" (Graham Greene in Le fond du problème).

Bel article, Bérénice. Bien écrit, parole d'écrivain, contrairement au soi-disant style de ceux qui moucatent.
Continue. JULOT.

16.Posté par Mojito le 10/12/2017 11:44

@4 Klod: mieux vaut oublier un "n" que de récolter la haine de quelques zinfonautes....au fait, toujours pas de nouvelles de Zoboccis? une intervention divine peut elle le ressusciter?
Pas de $ l'ami, à la place je t'offre le sacre de saint wauquiez qui va tenter de se faire entendre entre les "juste morts" et la myopathie....quel WE! Je te le souhaite le meilleur l'ami!

17.Posté par Thierry Massicot le 10/12/2017 12:47

@15 Jules Bénard: Non, on la ferme pas Julot!!!!

Les grenouilles de bénitiers, leur propagande ont déjà suffisamment de publications racoleuses pour s'y exprimer....On les laisse croire, qu'elles nous laissent penser et pas envahir l'espace laïc avec leurs histoires à dormir debout...Point barre et barre sous le T...Capice?

18.Posté par razaf le 10/12/2017 13:19

Respectez la foi de cet homme, il a pu arrêter l'alcool alors que certains même avec aide médicale n'y parviennent pas. J'espère que votre méchanceté vous feront un jour regretter vos paroles. Voltaire, l'athée par excellence a regretté amèrement son attitude à l'heure de sa mort, pensez-y. Vous allez sûrement me critiquer mais je suis impatient de voir ce jour où vous allez amèrement regretter.

19.Posté par zean le 10/12/2017 13:48

moi j'ai connu quelqu'un, policier, qui restait le soir dans les bars ,sa femme a tout fait pour le faire arreter de boire , le sorcier n'a rien pu faire ,prier à l'église , il s'est arreter de boire et depuis ne manque jamais une messe et est devenu servant du pretre

20.Posté par TAGOUN le 10/12/2017 14:47

Qu'est ce que j'avais dis tous les illuminés y vont de leur post ! bravo ZINFOS (sincèrement) c'est çà faire le buzz.....

21.Posté par môvélang le 10/12/2017 18:26

quand c'est en promotion , mi prend au moins 6 litres de rhum , et minana au moins 10 litres d'avance, cépa poçà milé alcoolique vivant du RSA , mi bosse , conduit 2 loto dont un fourgon kan mibèze mon rak , mirest la kaze , et milé pagonflé ek lalcool , toulé zour (losoir) inrom ek in verre dovin en manzan, et miassizpa dovan laboutik , touçà sans l'aide de la foi et de dieu , ce con , il a pu arrêter de boire, il mourra pas de cirrhose, mais empoisonné ek luile de palme , viande et lait bèf la rénion malade, volay 1.5 mois médicament dokter empoisonné , etc

22.Posté par klod le 10/12/2017 18:35

fectivement mojito , faudra se taper le wauquiez , représentant de la droite diiiiiire et comment ils disent " fier de l'être" ???????? Pov Juppé , l'aurait pu mais la pas pu, dommage. Egalement le meilleur à toi , on le vaut bien lol de relol.

23.Posté par Mojito le 10/12/2017 19:30

@19: Wahou! trop d'la balle!

24.Posté par L'Ardéchoise le 10/12/2017 20:33

20 : espèce de nougat dur et indigeste, vous avez oublié "totoche"...
Lorsque je vivais à la Réunion je connaissais une personne qui disait cela en boucle lorsqu'elle avait quelques verres dans le nez : seriez-vous donc à jeun le dimanche ? mdr (quoique, vous ne me faites guère rire, vous et vos multiples pseudos et vos interventions dans lesquelles ne sourd aucune once d'humanité).

Thierry Massicot, vous semblez si éloigné de ce problème, de cette maladie,tout bêtement et tout simplement, que vous associez trop facilement les tentatives d'explication de guérison à de la propagande (et même ici du prosélytisme pour une religion).
Les raisons de la plongée dans l'enfer tout autant que celles de la rémission sont aussi multiples et variées que les malades, religieuses, laïques, médicales, familiales, professionnelles...
Dans tous les cas, la main tendue a plus de pouvoir souvent que n'importe quoi d'autre.
Peu importe qui tend la main.
Si d'aucuns croient que c'est un "bon dieu", une "vierge Marie" , la seule chose importante, c'est le bien que cela leur fait.

25.Posté par Fidol Castre le 11/12/2017 06:50

fectivement mojito , faudra se taper le wauquiez , représentant de la droite diiiiiire


lol.

J'apprends avec stupéfaction que les Ripoublicains sont de droite.
Wauquiez serait de droite ?
Fillon aussi ?
Pourquoi pas Florian Phillipot ?

26.Posté par Richard Zoreil de sin dni le 11/12/2017 11:17

Les commentaires sont de pire en pire Pierrot, je ne comprends pas pourquoi tu laisses certaines personnes vidées leur fiel sur la religion Catholique.

e connais personnellement Jean René, son histoire est terrible et pourtant dans la triste réalité de la vie au quotidien. J'ai plusieurs amis dans mon quartier qui sont tombé dans l'alcool et ils ont tous perdu : femme, enfant, travail maison et ils meurent tous à petit feu... c'était le cas de Jean René, mais il a une femme qui ne l'a pas abandonné elle a toujours été à coter de lui et ils ont réussi grâce à Dieu à combattre cette maladie (car à certain stade c'est pathologique).

Je trouve inadmissibles les commentaires acides, Pierrot il est grand temps de faire du ménage et que les modérateurs fassent leur travaille.
SIC

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 24 Janvier 2018 - 09:14 La route de Cilaos est fermée suite à un éboulis