Outremer

La banane antillaise fait dans le "durable"

Mardi 21 Septembre 2010 - 11:27

La banane antillaise fait dans le "durable"
Les producteurs de banane antillais veulent tirer leur épingle du jeu sur l'Hexagone. Pour cela, l'Union des groupements de bananes de Guadeloupe et Martinique (UGPBAN) a lancé, hier, une campagne nationale de promotion de la "banane durable", co-financée par l'Union européenne.

L'idée est de montrer que le mode de production de la banane aux Antilles est respectueux de son environnement. L'image de la banane antillaise avait notamment été ternie par le dossier du pesticide, le chlordécone, qui avait pollué une partie des terres antillaises.

La campagne diffusée en presse écrite (Libération, Le Monde, Le Figaro, l’Express, l’Equipe, le Nouvel Obs, les magazines féminins et la presse régionale) vise donc à conscientiser le grand public sur les efforts entrepris en matière de développement durable.

Les Français consomment 8 kilos de banane par personne et par an, l’Européen en consomme jusqu’à 11 kilos. La provenance de la banane de Guadeloupe et de Martinique, selon une enquête d’avril 2010, est connue par 87 % des consommateurs qui sont 53 % à la préférer aux autres bananes, tandis que 38 % sont sans préférence et 2 % préfèrent les autres bananes.
Melanie Roddier
Lu 2022 fois



1.Posté par Basile le 21/09/2010 11:40

Oui, c'est surtout le chlordécone qui sera durable dans la banane antillaise !

2.Posté par chabouc le 21/09/2010 13:14

De qui se moque t'on ? Il n'y a pas si longtemps, j'ai vu un reportage à la télé sur la pollution des sols liée à la culture de la banane aux Antilles. Une petite recherche sur internet et vous trouverez à foison des rapports qui corroborent ce reportage. Je vous livre ici un petit extrait :

"On sait en effet que la Martinique est polluée par plus de cent pesticides, Que la contamination des eaux de rivière - notamment par des insecticides interdits depuis plus de 10 ans -, est présente pour des siècles, Qu’il en est de même pour les sols ..."



3.Posté par nicolas de launay de la perriere le 21/09/2010 13:18

comme dit basile, la banane antillaise fait dans le cancer durable et la pollution des sols durables..


4.Posté par turbine le 21/09/2010 14:57

Bananes bio sur sol empoisonné ! Les Békés se moquent du monde !!!! Un conseil, faites pousser vos bananes chez vous, à la Réunion ou allez au marché forain !!!

5.Posté par Banané à tous le 21/09/2010 15:17

et bonne santé !

6.Posté par tamarhaut le 21/09/2010 16:57

Change pas de main!

Après les bananes flambées aux pesticides divers et variés, les planteurs antillais souhaitent faire dans le durable? Un tel changement de régime me laisse ...baba!

7.Posté par foxi le 21/09/2010 18:14

La banane antillaise fait dans le "durable"

C'est pas le nouveau titre de Frankie Vincent....

8.Posté par Polémique Victore le 22/09/2010 08:42

La seule chose qui soit de durable, c'est la façon dont les empoisonneurs-menteurs veulent continuer à faire des bénéfices avec un produit pourri par des années de chlordécone....
Combien de mort à leur actif d'ici à demain?

La Réunion à une carte à jouer avec une filière banane....MAIS QU'EN EST IL DE NOS SOL???????

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter