La Villa du Département accueille la soirée anniversaire des 70 ans de la SIDR


Les jardins de la Villa du Département ont accueilli la soirée organisée à l’occasion de la 14e Conférence des E.P.L. Outre-mer et des 70 ans de la S.I.D.R. Les congressistes et de nombreuses personnalités locales étaient présents pour fêter cet important anniversaire de la Société Immobilière du Département de La Réunion, une Société d’Economie Mixte créée en 1949  « La SIDR est heureuse de vous faire partager un moment privilégié de son histoire à l’occasion de cette belle soirée. La SIDR n’est plus une jeune fille. C’est une vieille dame qui assume son avenir, qui envisage l’avenir et qui se tourne résolument vers l’avenir pour loger de nouvelles générations de famille » a indiqué Harold Cazal, Président du Conseil d’Administration de la Société Immobilière du Département de La Réunion (S.I.D.R.).
 

SIDR, une histoire qui se confond intimement avec celle du logement des Réunionnais

Premier et longtemps seul acteur du logement social à La Réunion, la SIDR naît en 1949 : après la guerre et plusieurs cyclones ravageurs, la situation du tout jeune (1946) Département de La Réunion est en tous points, catastrophique. Sur les 240 000 habitants que compte alors le territoire, 10 000 d’entre eux vivent dans des conditions très précaires. Face à cette urgence et cette nécessité de loger, une poignée d’hommes prend conscience de la situation : propriétaires terriens de domaines sucriers, représentants du Département et de l’Etat se mobilisent et créent la SIDR, première société immobilière à vocation sociale des DOM.


70 ans qui symbolisent l’implication, le volontarisme et la détermination du Département de faire vivre durablement un partenariat essentiel pour le développement de La Réunion et le bien-être des Réunionnais.

Depuis 70 ans, la SIDR, avec le soutien du Département, a clairement accompagné la mutation de La Réunion, à travers des politiques volontaristes, parfois innovantes, mais surtout solidaires, tournées vers les territoires et la population. « La Réunion est incontestablement un territoire en mouvement et riche en idées innovantes. Les EPL sont la traduction de ce dynamisme économique, social, culturel, environnemental, ou encore touristique.  C’est cette même ingéniosité, cette détermination et cette volonté de contribuer à bâtir une Réunion plus solidaire, plus généreuse, et plus entreprenante qui a certainement amené les décideurs publics de l’époque à lancer ce beau projet qu’est la SIDR. C’était il y a 70 ans. La Réunion pansait ses plaies d’après-guerre. Parmi les problématiques majeures de l’époque émergeait celle du logement sur un territoire où 8 Réunionnais sur 10 vivaient dans des paillotes, sans eau, ni électricité, ni sanitaires. La SIDR est le fruit d’une convergence de vision et de volonté politique d’offrir un avenir meilleur à cette population en faisant du logement décent la clé de voûte du développement économique, social et, in fine, sociétal, de notre île. En célébrant aujourd’hui les 70 ans de la SIDR, nous célébrons aussi 70 ans de chemin parcouru ensemble, entre le Département et les autres actionnaires de cet EPL.» a déclaré Cyrille Melchior.

 
Une politique volontariste du Département,  des dispositifs pour les ménages

La Collectivité départementale a engagé une politique volontariste dans le domaine du logement. Les dispositifs sont essentiellement tournés vers des aides directes aux ménages. Peuvent être cités l’amélioration de l’habitat, l’Aide à l’Habitat : la Régularisation du Statut d’Occupation, l’accès et le maintien dans le logement : le Fonds de solidarité pour le logement (FSL), l’aide à l’accession à la propriété du parc locatif social, le soutien de la production de logements sociaux … Elle poursuit également depuis des années sa démarche de garantie d’emprunt pour la construction de logements sociaux. Dans le cadre du financement de la construction de ces derniers, l’ensemble des acteurs peut être appelé à garantir les emprunts contractés par les bailleurs auprès de la Caisse des Dépôts et Consignations (CDC). Cette garantie peut être accordée jusqu’à hauteur de 100% du volume des prêts accordés par la CDC et est assortie d’un quota réservataire (20% du nombre de logements). Informations à retrouver sur departement974.fr

 
Une Réunion urbaine se dessine, la SIDR a profondément changé le paysage urbain de l’île

La première société immobilière réunionnaise a permis à 26 000 logements de sortir de terre, ce qui a impulsé une dynamique sociale et économique sans précédent sur le territoire, touchant à toutes les tranches de la population et à tous les milieux économiques réunionnais. Elle a érigé de multiples quartiers. En 20 années, le paysage urbain de l’île est profondément modifié : il faut assainir, aménager, construire. Il faut loger. Aux premières maisons individuelles au confort sommaire des années 50 succèdent des constructions rapidement mieux aménagées au sein de petits lotissements toujours existants. Puis, vient l’ère des grands ensembles, en écho à la politique nationale de réduction de l’habitat insalubre. Progressivement les immeubles chassent les bidonvilles… A Saint-Denis, Saint-Pierre, au Port, des quartiers emblématiques sortent de terre. Une Réunion urbaine se dessine…

 
La SIDR, une histoire qui se confond intimement avec celle du logement des Réunionnais

Présente dans 22 des 24 communes de l’île, proposant un parc de 26 000 logements, accueillant plus de 61 000 locataires, la SIDR peut se prévaloir d’une histoire qui se confond intimement avec celle du logement des Réunionnais. C’est cette histoire, qu’à l’occasion de son 70e anniversaire, la SIDR a voulu raconter dans une exposition (30 panneaux) qui retrace avec émotion et passion ces décennies consacrées à mieux loger des milliers de familles. Cette exposition, présentée en avant première lors du Congrès des EPL d’Outre-mer à la Villa du Département, actionnaire historique du bailleur, parcourra le territoire à la rencontre de celles et ceux qui en ont fait l’histoire.
Jeudi 13 Juin 2019 - 12:10
Département de La Réunion
Lu 366 fois