MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La Sogecore condamnée à payer 208.000€ aux frères Moussajee


- Publié le Vendredi 5 Juin 2015 à 17:10 | Lu 1723 fois

Ci-joint, veuillez trouver la décision du Tribunal mixte de commerce du 26 mai 2015 qui condamne fort justement la société MDOI (Moussajee Distribution océan indien) dirigée par Amir Meralli Ballou et Arjuhoussen Mahamadaly, PDG et DG de SOGECORE, à rembourser les sommes de 107.000 et 101.000€ respectivement à Salim et Yassine Moussajee suite à la vente des 70% de nos parts sociales de la SCI MOUAD depuis le 17 octobre 2006 (soit près de 9 années !) dans le cabinet de l'avocat Patrick Arnaud.

Ces dirigeants ont tout de même réussi à séquestrer ces fonds qui nous revenaient de plein droit durant plus de 8 années avec des tromperies réussies à plusieurs reprises devant le juge des référés afin de ne pas payer.

J'ai pris DEUX MOIS DE PRISON AVEC SURSIS pour quelques appels et textos au PDG de la SOGECORE pour lui dire de me payer ! Aujourd'hui la vérité éclate peu à peu et le PDG de la SOGECORE a réussi à manipuler les magistrats pour me punir d' avoir réclamé ce mon du !

Un rapport d'expertise financière "arrangé" par les experts de la Cour de Cassation nous porte préjudice, nous privant de dommages et intérêts.

Maintenant, connaissant nos adversaires, cela va être sans doute une énième  bataille pour se faire payer et nous allons probablement devoir encore procéder à l'exécution forcée avec les coûts multiples que cela génère  et avec encore des procédures dilatoires de contestations engagées par nos adversaires qui jouent avec les tribunaux dans le but de nous RUINER !

Nous vous informons également qu'à ce jour, suite au dernier arrêt de la Cour de cassation fin 2014, les dirigeants de la SOGECORE nous sont toujours redevables de plus de 750 000€ en exécution d'une décision arbitrale prononcée le 30 décembre 2008 soit près de 7 ANNÉES !

La SOGECORE continue de cracher sans scrupule sur des décisions de justice EXÉCUTOIRES et s'ingénie à se faire passer pour la victime devant les tribunaux alors même qu'elle vient d'être condamnée pour ESCROQUERIE AU JUGEMENT par la Cour de Cassation qui a confirmé "son comportement FRAUDULEUX".

Le combat pour la justice continue.

Salim Moussajee




1.Posté par PHILIPPE du Chaudron le 05/06/2015 19:05

Super, comme vous le dites "le combat pour la justice continue".

2.Posté par Moussajee Salim le 05/06/2015 19:43 (depuis mobile)

Merci à tous. Ce jugement ne concerne que la vente des parts d'un terrain depuis 2006 pour calmer la BRED qui nous a mis dehors et qui était de connivence avec la SOGECORE. Mais le combat concerne l'escroquerie à plusieurs millions sur nos sociétés.

3.Posté par li le 05/06/2015 19:56

I tien bo i larg pa

4.Posté par GIRONDIN le 05/06/2015 20:34 (depuis mobile)

Je vais me répéter mais c'est une histoire incroyable.

MARCHE ou CREVE!

Continuez à marcher, le plus dur est fait!

5.Posté par membre Eveil citoyen 974 le 05/06/2015 21:42

Comme l'indique justement Moussajee, le plus difficile reste à faire. Tant que la somme n'est pas versée, la "justice" n'est rendue qu'à moitié. A partir du moment où l'on est dans l'obligation de saisir les tribunaux, le mot justice a une trop haute valeur pour l'appliquer dans les cas que nous ne connaissons que trop bien, le bourbier est garanti, et des milliers de justiciables peuvent en parler pendant des heures. Il faut plus que du courage pour affronter le tourbillon procédural, d'autant que lorsque vous demandez le respect de vos droits, en passant, vous recevez des convocations en correctionnel, pour des broutilles... par contre ceux qui veulent vous écraser ne répondront de presque rien... Justice, vous parlez de justice... Qui croit encore à la justice ? On saisit les tribunaux par obligation, pas par conviction, car l'on sait pertinemment que le tranchant vous guette toujours. A la Réunion, rien n'est normal...

6.Posté par KLD le 06/06/2015 00:57

vive l'état de droit !!!! et je pèse mes mots ..... c'est lourd, non, lol ?

7.Posté par Moussajee Salim le 06/06/2015 01:28 (depuis mobile)

http://m.zinfos974.com/Affaire-Sogecore-Nouvelle-plainte-au-penal-des-freres-Moussajee_a65535.html
Le juge a fixé une consignation de 5000€ sinon cette plainte sera déclarée irrecevable !!!! Incroyable mais vrai !!!

8.Posté par Tonton le 06/06/2015 07:19

ça donn confiance .... d'investir d'ailleurs qu'en France.
Vive la République !

9.Posté par Moussajee le 06/06/2015 08:33 (depuis mobile)

Une consignation de 5000€ sachant que nous sommes à bout financièrement pour nous affaiblir. Nos plaintes de 2007 avaient été classées soit disant par erreur durant 4 ans !!!

10.Posté par panik le 06/06/2015 10:10

ça me rappel furieusement un livre que j'ai lu il y a 2 mois...
"Le ventre du Barbare" d' Arnold Jaccoud. je recommande.

11.Posté par Choupette le 06/06/2015 10:36

Bien les gars.

Ça n'est pas facile de tenir tête à ces voleurs patentés.

12.Posté par Réunionnais le 06/06/2015 17:21

Si on lit la page il y a écrit que Sogecore a gagné (les Moussajee sont "déboutés "). C'est à MDOI (Moussajee Distribution Océan Indien) de payer.


13.Posté par Moussajee Salim le 06/06/2015 18:40 (depuis mobile)

Post 12 SOGECORE a pris le contrôle de 70% de MDOI depuis le 23 Octobre 2006 et à honteusement bloqué le prix de la vente du terrain dans MDOI durant plus de 8 années !

14.Posté par Monsieur +. le 06/06/2015 19:56

Oyé Oyé.
L'heure n'est plus à l'étonnement mais à l'observation, car cela doit servir de leçon à tout un chacun.
Car qu'avons-nous ?
D'un côté, un acteur majeur sur la théâtre réunionnais, et de l'autre 2 frères sur la voie de la réussite, car allez savoir où ils en seraient s'ils n'avaient pas été happés par des crapules (mais pour être honnête : ils avaient déjà réussi !!! et oui, c'est une belle pomme que ces pipos sont venus croquer, et je devrais dire escroquer).
Je disais donc "des gens bien sur eux", au dessus de tout soupçon, qui ont le bras long, reconnus par le gratin auquel ils font partie.
Mais à force de persévérance de la part des victimes que sont les frères MOUSSAJEE, il se trouve que nos malfrats deviennent gênants pour ceux avec qui ils ont l'habitude de copuler. La partie est-elle pour autant terminée ?
Mais la triade ne saurait être parfaite sans le positionnement du pouvoir judiciaire, qui rappelons-le est indépendant (enfin, en théorie).
Le fait est que la Justice a été forcée de reconnaître l'arnaque puisqu'elle condamne la SOGECORE, sauf que sortir un jugement c'est bien, encore faut-il la volonté de l'appliquer.
Déjà les SOGECORE(s) sont redevables de plusieurs centaines de milliers d'euros, sauf que ce sont des millions qu'ils doivent en réalité (sans compter les dommages et intérêts !).
Dès lors, Françaises et Français, vous pouvez constater que le système tout entier (celui qui gouverne à nos destinées et celle de vos enfants, et des enfants de vos enfants) ne fonctionne pas. Il est en outre censitaire, sauf que cela est officieux (c'est en toute discrétion que l'on nous gouverne), et dédiés à un simple monopôle qui se cache depuis toujours sous de fausses raisons mais de vrais intérêts. Ce qui pose (puisque même les élus ne sont obligés de rien : cela ne vous interpelle-t-il pas que toutes les belles promesses qu'ils nous donnent, et bien rien ne les obligent, et c'est écrit dans notre Loi fondamentale !) le lourd problème de la légitimité.
Comment pouvons-nous accepter de subir ce despotisme éclairé ?
Comment pouvons-nous accepter de voir réduits à néant tous les sacrifices des générations qui ont bâti labeurs après labeurs, batailles après batailles notre pays La FRANCE ?!
Comment pouvons-nous accepter d'être passés d'un royaume à un despotisme clanique qui dispose de tous les privilèges, toutes les ressources (le pognon du contribuable), et du pouvoir absolu ?
De qui se moque-t-on ?

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes