Zot Zinfos

La Saline: L'association de la cause freudienne s'intéresse au "faire couple" ce week-end

Lundi 24 Août 2015 - 12:06

Depuis de nombreuses années l'Association de la Cause freudienne de la Réunion, dont l'objet est l'étude de la psychanalyse, organise des séminaires, des rencontres, des conférences en lien étroit avec l'actualité locale et au regard de l'orientation de l'Ecole de la Cause freudienne dont elle fait partie.

L'ACF est ainsi ouverte à tous les professionnels mais aussi à tous ceux qui le souhaitent, à ceux qui désirent partager, échanger, débattre sur un thème à l'étude selon la nécessité de l’actualité.

Cette année, l'Ecole de la Cause freudienne organise deux journées d'études à Paris, au Palais des Congrès, sur « Faire couple – Liaisons inconscientes. » les 14 et 15 novembre prochains.

Elle a invité Madame Christiane Alberti, membre de l'Ecole de la Cause freudienne et Directrice des Journées à venir dispenser des conférences préparatoires de ce Congrès.

A l'heure du mariage pour tous, de la PMA pour quiconque, que devient cette question qui préoccupe chaque-un : faire couple ?

Il n'y a donc pas qu'à Paris que la question se pose. A la Réunion, "Faire couple" est aussi une préoccupation. Ainsi, les 27 et 28 août auront lieu deux journées d'études théoriques et cliniques sur le thème "Faire couple" à l'espace Tamarun de la Saline Les Bains, où Christiane Alberti donnera plusieurs conférences avec en perspective ceci :

"L'amour toujours… On connaît la chanson, oui mais le couple ? Personne ne croit plus que ce soit strictement une affaire de cœur, une affaire de sens, et pas davantage de gestion. Faire couple va plus loin que l’amour ou le désir, car c’est souvent un mystère : pourquoi et comment tel couple s’installe dans la durée ? 

Le couple ne se fait pas n’importe comment et, en même temps, obéit au hasard. Le programme inconscient est investi, rendu actif par ceux ou celles qui l’ont fait résonner sans le savoir. Le symptôme prendra ensuite le relais pour installer le couple dans la durée. Ce par quoi l'autre est faillible, désarmé, est précisément ce qui saisit, attire, attrape. En clair, l’autre me retiendra par son symptôme ! Ce pourrait être quelqu’un  d'autre, mais c'est l'unique sur terre ! On finit par faire symptôme à deux…
"

 

Lu 724 fois



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >