MENU ZINFOS
Société

La SEOR veut réintroduire la perruche verte des Mascareignes


La SEOR étudie actuellement la possibilité de réintroduire la perruche verte des Mascareignes à La Réunion. Cet oiseau en voie d’extinction a disparu de l’île, mais est toujours présent à Maurice.

Par - Publié le Mardi 12 Octobre 2021 à 11:35

Photo : Facebook - SEOR
Photo : Facebook - SEOR
Réintroduire une espèce dans un milieu naturel est toujours une opération délicate qui peut bouleverser un écosystème. Pour cette raison, la Société d'Etudes Ornithologiques de la Réunion (SEOR) a décidé d’être particulièrement prudente sur son dernier projet.

La structure souhaite réintroduire la perruche verte des Mascareignes dans l’île d'où elle a disparu depuis le 18e siècle, contrairement à l’île Maurice. Pour éviter de faire une erreur, la SEOR a décidé de lancer une étude de faisabilité de ce projet. L’organisme a mis en ligne une foire aux questions pour répondre aux interrogations.

Éviter la disparition de l’espèce

Parmi les raisons évoquées pour cette réintroduction, la SEOR évoque le risque de disparition de l’espèce. En effet, la population de perruche verte des Mascareignes est classée vulnérable par l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) et il ne reste que 800 individus. 

La Réunion est donc la seule solution pérenne pour sa conservation.

Le calcul des risques

Réintroduire une espèce ne se fait pas sans risque, comme le rappelle l’expérience de la mouche bleue dans le département. Les craintes se portent sur les conséquences auprès de la flore locale et le risque de dissémination des plantes exotiques envahissantes transportées par les oiseaux.

Sur ce point, la SEOR se veut rassurante en expliquant que cette espèce se nourrit à majorité de fruits et pourrait au contraire contribuer à la dispersion de graines d’arbres fruitiers. Pour preuve, la régénération des arbres fruitiers est supérieure à Maurice par rapport à La Réunion.

Concernant le risque sur les autres espèces d’oiseaux, notamment le Tuit-Tuit, la SEOR va se reposer sur un panel d’experts dans le cadre d’un plan de maîtrise sanitaire. Les individus réintroduits feront l’objet d’un dépistage préalable pour les pathogènes définis par les experts comme les plus problématiques, et seront également soumis à une quarantaine au départ de Maurice et à l’arrivée à la Réunion.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par LadiLafé le 12/10/2021 14:55

RÉINTRODUIRE une espèce ne se fait pas sans risque, comme le rappelle l’expérience de la mouche bleue''
LA mouche bleue''n'a pas été réintroduite, mais introduite,
Si la SEOR parle pour l'apiculture, on a juste perdu une importante ressource nectarifère, .
Ce qui cause le plus gros dégâts à l'apiculture, c'est la cupidité qui est la cause de l'introduction du varroa par un gros apiculteur.

2.Posté par Mounoir le 12/10/2021 16:43

Une blague ?? Les braconniers vont s'empresser à le capturer et le revendre ! Il n'y a plus aucune faune dans la nature réunionnaise !!

3.Posté par A mon avis le 12/10/2021 20:29

La perruche a envahi certaines villes européennes notamment Bruxelles.
L'introduire à la Réunion n'est pas sans risque et ne se justifie aucunement !

4.Posté par Vache à Lait le 12/10/2021 21:07

Les bracos vont s’éclater avec ce nouveau gibier.

5.Posté par KAR-NI-VOR le 13/10/2021 05:22

Le chant de ce volatile n'a rien de gracieux par pitié!!!!!

6.Posté par Franck le 13/10/2021 04:53

Bonjour elle est me semble t’il déjà présente à st Gilles les haut prés de Villèle. Il y a maintenant une petite colonie de cette espèce.

7.Posté par Seguin le 13/10/2021 18:45

Ne la confondons pas avec la perruche à collier qui elle, est invasive et interdite de commercialisation !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes