MENU ZINFOS

La Run Slalom canoë kayak : Sensations fortes, SEVIdemment !

C'est l'événement. Le stade intercommunal des eaux vives de la Cinor (SEVI), inauguré en 2013, accueille ce samedi 6 février 2021, la première compétition internationale de son histoire: la Run Slalom international canoë kayak. Le rendez-vous prend toute son importance quand l'on sait qu'il se situe cinq mois avant les JO de Tokyo, avec des stars de la discipline, sevrés de compétition, avides d'en découdre.

Vendredi 5 Février 2021

Avec le Covid-19 synonyme de fermeture de frontières et l'Europe confrontée aux baisses de températures, le territoire de la Cinor, labellisé Terre de Jeux 2024, et son stade intercommunal des eaux vives homologué centre de préparation olympique, constituent une aubaine ! 

Ayant Tokyo en point de mire, les athlètes mondiaux sont tous venus se plonger dans les eaux vives de la ville de la vanille où ils y ont trouvé un excellent cadre de préparation; 

Beaucoup découvrent. A la fois le SEVI et La Réunion, sont ravis, et se sont promis de revenir. 
 
'Les conditions sont au top : le stade est aux normes s'insère bien dans l'environnement, les référents techniques sont de qualité, l'accueil des Réunionnais est génial et l'île est surprenante par la diversité de ses paysages”. 

Commentaire de Jiri Prisdkavec (République Tchèque), le number one mondial du moment qu'on devrait revoir dans nos eaux, lui qui privilégiait dans le passé l'Australie comme terre d'entraînement. 
 

Cinor: “Faire grandir la communauté Paris 2024”

Le Nord labéllisé terre de Jeux 2024. 93 athlètes de haut niveau recensés plus une cinquantaine d’accompagnateurs (entraîneurs, préparateurs physiques, physiothérapeutes...
Le Nord labéllisé terre de Jeux 2024. 93 athlètes de haut niveau recensés plus une cinquantaine d’accompagnateurs (entraîneurs, préparateurs physiques, physiothérapeutes...
A travers le SEVI et Sainte-Suzanne, devenus terre d'entraînement et de compétitions des meilleurs kayakistes mondiaux, la Cinor affiche sa fierté d'être le seul territoire ultramarin à bénéficier, durant ces quatre prochaines années, du label Terre de jeux.
 
“Au-delà d’un engagement sur les valeurs et l’ambition de Paris 2024, nous nous engageons, sur la base d'un cahier des charges, à mettre en place et déployer des programmes liés au sport, adaptés à notre  taille et à nos moyens”, explique Alix Coindevel, chef d'orchestre de l'événémentiel à la Cinor et acteur de terrain engagé de Terre de Jeux 2024.

Ces actions vont s'articuler autour de trois objectifs:
“Il s'agira pour la Cinor, de Sainte-Suzanne à Saint-Denis, de faire vivre les émotions du sport et des Jeux à sa population; de contribuer à mettre plus de sport dans le quotidien : à l’école, dans les quartiers, dans la rue; voire à organiser par exemple des séances de sport à destination des... élus et agents de la collectivité; En somme, animer et faire grandir la communauté Paris 2024”. Tout un programme. 

Ainsi, la Cinor a déjà fait le choix de labelliser deux de ces temps forts intercommunaux. Il s'agit, bien sûr, de La  Run Slalom international canoë-kayak et de La “marche réunionnaise pour le climat “, prévue le 7 mars 2021 sur le Sentier littoral Nord,
 
“C'est l'occasion de mettre en valeur les bonnes pratiques et à inciter à mettre encore plus de sport dans le quotidien des Réunionnais, en s'appuyant sur le combat généreux et citoyen pour la défense du climat”,
exprime pour sa part Maurice Gironcel, Président de la Cinor.
“Il est là notre engagement commun. Il nous reste, ensemble, à nous montrer à la hauteur de cette indéniable marque de confiance adressée par le comité olympique.  Mais nous lé capab' !”
 
 

Tokyo en point de mire

Les équipes du comité en pleine préparation de l'événement
Les équipes du comité en pleine préparation de l'événement
Ce sont près d’une centaine d’athlètes de haut niveau mondial en canoë kayak slalom, dont l'équipe de France, pour la plupart sélectionnés en équipes olympiques, qui ont fait et feront le détour par La Réunion.

Dans ce contexte exceptionnel, le comité régional ( CRRCK) ne pouvait rater l'occasion unique, avec l'accord de la Fédération française, ceux des délégations, de la CINOR et de la ville de Sainte-Suzanne, d'organiser une compétition internationale (non officielle)
Celle-ci est prévue le samedi 6 février 2021, de 10 à 16h, avec l’appui des clubs locaux. 

Près d'une centaine d'athlètes internationaux seront ainsi présents à cette date qui clôture, à une semaine près, la séquence d'entrainement olympique.  
 
“C'est formidable de pouvoir organiser ce slalom dans la mesure où, si les JO du Japon, venaient à être de nouveau reportés, ça serait la seule compétition de l'année pour ces champions”, énonce Valérie Lagourgue, présidente du comité. 

Le Pôle Espoir de La Réunion se jette l'eau !

Le Pole espoirs de La Réunion,  céistes et cadres
Le Pole espoirs de La Réunion, céistes et cadres
Un événement auquel les sociétaires du Pôle Espoir de La Réunion seront invités à concourir. Là aussi, il s'agit d'une première !
“Voir actuellement tous ces athlètes internationaux sur le SEVI, aux cotés des jeunes Réunionnais, c’est extra pour eux et pour nous, cadres techniques”, confie l'ex champion d'Europe Hugo Biso, actuel entraîneur et coordinateur technique du pole de kayak.
“En août en voyant les athlètes à la télé, ils pourront dire qu’ils se sont entraînés avec les futurs champions olympiques de Tokyo et les ont cotoyés. C’est déjà une une victoire pour tous à La Réunion : sportifs entraîneurs, clubs, comité et partenaires”.

L'événement fait saliver. Cependant le regret des organisateurs, crise Covid et mesures sanitaires oblige, est de ne pas pouvoir convier  le « grand public » à la fête. 
“En raison du contexte sanitaire d’une part, et des capacités d’accueil qui restent pour le moment limitées au SEVI pour ce type de manifestation, avec la problématique de l’accessibilité à l’îlot central et aux berges de la rivière artificielle, nous sommes contraints de refuser du monde”, confie Raphaël Buhot, chef de projet au SEVI.

Dommage, quant on sait que l'île compte de surcroît près de1 400 pratiquants, dont 51% de pratique féminine. Mais il est annoncé, à minima, un Facebook live pour rester en lien avec le SEVI. 
C'est mieux que rien...


 

LE PROGRAMME

Attentifs aux consignes du sélectionneur Hugo Biso
Attentifs aux consignes du sélectionneur Hugo Biso



> Le programme: 8h: ouverture / accueil des athlètes; 9h : manche 1; 14h : manche 2; 16h30 : remise des prix; 

> Une course spectaculaire: 300m sont à parcourir en slalom par les 120 participants, dont une vikngtaçine de locaux. Ils devront ainsi négocier de 18 à 25 portes de couleur rouge ou verte dans des eaux turbulentes du SEVI. 
Les portes se passent dans le sens de la descente pour les vertes, en remontée pour les rouges. 
Toucher, rater une porte ou ne pas respecter l’ordre de franchissement entraîne une pénalité en temps : 50 secondes (points) pour une porte ratée, 2 secondes pour un poteau touché. Emportés par le courant de l'eau, tout le talent des « céistes » et « kayakistes » réside dans leur capacité à ralentir, s'arrêter, contourner obstacles et portes, à faire corps avec leur embarcation.



 

3 rue Émile Hugo
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes