MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La Route, très surprenante politique


Par François-Michel Maugis - Publié le Mardi 23 Février 2021 à 14:10 | Lu 909 fois

Il y a quelques années, lorsque l’on réfléchissait encore sur le meilleur tracé de la route dite « du littoral », de nombreuses idées et suggestions avaient été émises. L’une d’elles paraissait plus séduisante que les autres et avait le triple avantage d’être durable (car solidement ancrée sur le sol réunionnais), économiquement vertueuse car elle permettait à la fois de ne faire travailler que des entreprises locales et d’apporter à moindre frais suffisamment de roches pour la route, elle-même, mais également pour permettre à notre belle préfecture dionysienne de s’ouvrir enfin durablement sur la mer en gagnant sur elle quelques centaines d’hectares permettant la création d’un port, d’une plage et d’un passage routier de contournement de la ville.

La falaise : la belle affaire. Les écologistes ne m’en voudront pas, car ils savent qu’elle s’écroule naturellement. Alors, l’intelligence de l’homme permettrait peut-être de comprendre que ce grand danger peut être transformé en grande opportunité. Puisque la falaise s’écroule naturellement et menace la vie des hommes, ne serait-il pas judicieux de l’aider un tout petit peu à se stabiliser durablement en faisant tomber les parties les plus menaçantes ?

Que nenni avait, à l’époque, répondu l’Administration française. Le volume de roches ainsi récupéré était trop important ! Ce qui est surprenant, c’est qu’aujourd’hui, cette même Administration crie haut et fort qu’il manque plus de 9 millions de tonnes de roches pour terminer le travail !

Cherchez l’erreur.

François-Michel MAUGIS, économiste.
Conseil en aménagement du territoire

http://www.assee.fr




1.Posté par lili le 23/02/2021 17:00

Nous étions en colonie de vacances, à Meyronnes, commune française montagnarde.
Nous nous trouvions dans le bus, sur la route qui longe les falaises.
Nous étions une trentaine d'adolescents rieurs, d'environ 13 ans, et leurs accompagnants.
Et là, le drame s'est produit:
Une immense roche, s'est détachée de la falaise, pour venir s'aplatir sur notre bus!
Nous avons perdus, 2 de nos petits compagnons ce jour là.
si cette falaise est dangereuse, il faut faire quelque chose, tout de suite, pas demain, mais avant-hier!!!
Des filets de pare-éboulis sont-ils installés?
(je suis en france métropolitaine)

2.Posté par lili le 23/02/2021 17:08

Cela, ne sera pas la peine de venir pleurer après...
Car comme dans cette charmante, petite histoire, que m'a conté un ami kurde, merci à lui.

"Le vent souffle, souffle, souffle, sur un arbre, pendant des jours, mois, parfois années.
L'arbre supporte, les assauts du vent.
Puis un jour, après une rafale de vent plus violente, une immense branche qui faisait sa superbe, se casse
.Le vent vient s'excuser auprès de l'arbre, implorant son pardon...
L'arbre, lui répond: 'pourquoi, viens -tu t'excuser maintenant?
La branche est cassée. Il est trop tard....".

3.Posté par lili le 23/02/2021 17:13

Post "copié collé, que je viens de déposer sous un autre billet, pardonnez, le message doit passer"

Je ne suis pas sur place et donc n'ai nullement le droit de juger de la situation.
Mais je voulais quand même dire, que ce fait d'actualité me rappelle une histoire, tirée du recueil de Nouvelles de Sylvain Tesson.
"Une vie à coucher dehors"
De mémoire, et dans une approximation, toute relative, laissez moi, vous la raconter...
Une route ultra neuve doit être construite, pour remplacer une chemin hypra caillouteux, qui prend prend 3h en voiture pour arriver à la première ville. Avec la première , le laps de temps pour l'atteindre serait de 10 minutes.
(que les matheux, me tombent dessus, je ne sais pas si au niveau du kilométrage c'est possible,:)
J'abrège vite! Les villageois se disputent à ce sujet. Ils décident de ne pas la construire.
Un an après, un enfant du village tombe gravement malade, il a besoin de soins, au plus vite.
Après 3h de route, on ne peut que déclarer son décès. Si les médecins avaient agit dans les 30 premières minutes, sa vie aurait été sauvée.

Histoire de Sylvain Tesson,
Humblement votre,
Nat

Vous connaissez Sylvain Tesson? C'est mon auteur contemporain préféré!

4.Posté par A mon avis le 23/02/2021 17:31

De quel projet parlez vous ?
Le projets ont été nombreux, tant pour le premier tracé que pour les modifications ultérieures.

5.Posté par polo974 le 23/02/2021 19:27

3 lili
On a des hélicoptères pour les urgences car les routes sont saturées...

Sinon commence par chercher "nouvelle route du littoral"...

6.Posté par nat le 23/02/2021 22:13

@Polo
Vous m'avez encore touché/coulé! (enfin S.T, pas moi:)
Enfin un adversaire à ma taille!
Vous avez besoin de routes alors! La première question a se poser lorsqu'on veut construire quelque chose c'est: Est ce qu'on en a besoin?
Si oui, malheureusement les arbres:( ça fend le coeur de voir en grand arbre majestueux tomber...

7.Posté par nat le 23/02/2021 22:15

@-Additif à mon histoire,
ils ne voulaient pas de "nouvelle route", car ils avaient peurs que la modernité et la société de consommation, plus rapide d'accès les appauvrissent, il s'agit "d'une métaphore" qui entraine la réflexion, bien sûr...
Il faut absolument tous que vous lisiez ce livre! Bokapola, il n'a pas de portable cet écrivain lui non plus..Il n'en a jamais eu...
Allez voir ces vidéos d'interviews...on le demande partout! Sa parole est messianique pour moi....je la bois, pas comme du petit lait, car beurk, mais comme du chocolat chaud:)

8.Posté par polo974 le 24/02/2021 17:33

Nat,
Ici, le pb, c'est qu'on n'a pas de train ou tram ou tram-train. Il n'y a que des bagnoles et de temps à autre un bus ou car.
L'île est une montagne sortie de la mer (et encore, c'est pas fini, on a un volcan qui bouge encore). (Je suppose que tu as regardé des cartes de la Réunion)
Bref, les zones habitables sont réduites, il y a un mitage urbain très important, souvent en altitude, donc la desserte de tout ça est très compliquée.
Mais la voiture a montré ses limites. Le pb, c'est qu'un investissement pour un transport collectif sera difficile à faire passer. Pourtant, si on valorise le temps passé dans les bouchons, il y a de quoi se faire peur...
Oh purée, je suis encore à faire trop technique...
Je décroche (momentanément)...

9.Posté par Babeuf le 24/02/2021 21:11

Petit rappel

Sous la mandature de Michel Debré Le PCR considérant que la route littorale était trop dangereuse avait proposé une route par les hauts; route qui aurait pu se rattacher peut-être par la suite à la route des tamarins
Debré en bon autocrate qu'il était a refusé ce projet et imposé la route du littoral avec tous les inconvénients qui en ont résulté et qui continuent à ce jour!

10.Posté par klod le 25/02/2021 17:49

je rajouterais à post 9 qui rappelle un fait historique ( n'en déplaisent aux "debréistes" locaux ) , qu'il y a une légende urbaine ( mais ce n'est qu'une légende …………….) qui dit qu'à l'époque la pa fé la route par les hauts à cause des gros zozos de la montagne de l'époque ……………. mais ne médisons pas , ce n'est qu'une légende urbaine ou réunionnaise pour être "précis" .

11.Posté par klod le 25/02/2021 19:17

c'est fou ce que le "blablatisme" peut donner comme dérive ..................…

sur la NRL , c'est factuel , nous avons un président de région qui n'a pas choisi le tout viaduc avec les conséquences actuelles ………………. que dire d'autre ???????????????

oté , y fé si tan pitié que na pu de mot sur ce cailloux , …………… pov RUN !

si tout viaduc ………….

12.Posté par nat le 26/02/2021 19:21

@Polo
Merci pour vos explications, c'est gentil. Non je n'ai même pas regardé une carte, je la connais à travers les films, j'avais aimé un thriller psychologique, avec Sandrine Bonnaire et Sami Bouajilah, 'Signature'.
Ce téléfilm, faisait ressentir la puissance des forces de la Nature, sauvage et intense, présente sur l'île.
La Nature semble imposer aux hommes sa force, et les hommes n'arriveraient pas à la dompter, même si ils le voulaient, non?
Il faudrait presque imaginer beaucoup plus de moyens de locomotions aériens? Ou par bateaux, pour longer les côtes, ou du covoiturage, est-ce bien exploité le covoiturage...?
J'ai passé quelques mois à Tahiti, et c'est ce qui est proposé là-bas (bateaux et avions en nombres certains)...

13.Posté par nat le 26/02/2021 19:23


@Polo
ce qui me sidère, c'est à quel point vous semblez passionnés par ces sujets de constructions, tous. C'est bien si vos avis sont pris en compte. Mais le sont-ils?
Si non, alors pourquoi en parler autant? D'ailleurs Personne ne semble avoir d'avis et de solutions de toute façon...:)
Pourquoi, écrire des billets là-dessus si il n'y aucune solution?:)
Ne serait-il pas plus judicieux de parler humains, humanité, rapprochement des individus, solidarité?
C'est mon humble avis extérieur, mais j'ai l'impression que sous chaque billet qui parle 'construction', un dialogue de sourds se construit, qui ne sert à rien:)
Pardon, ce n'est que mon humble resenti:)
D'ailleurs je vais aller poster ce billet chez Nivet, aussi...:)

14.Posté par polo974 le 27/02/2021 08:40

@nat
Le gros pb, c'est qu'il n'y a pas eu de réflexion globale sur l'urbanisation de l'île.

15.Posté par polo974 le 27/02/2021 09:15

Je reprends, pas de réflexion pour l'urbanisation de l'île.
Croissance démographique importante.
On se retrouve avec de grandes zones "banlieusardes" dortoir sans grand chose à part une école et un petit commerce qui vend baguette, tabac et alcool au verre.
Pas de plan de circulation réfléchi.
Etc, etc, etc...
Les zones d'emploi sont à qq km ou dizaines de km (des gens font la moitié du tour de l'île pour se rendre au boulot).

Bref, ici, on parle plus en temps qu'en km quand il faut bouger... (en priant qu'il n'y ait pas un petit accident qui explose les delais)

Le pb, c'est que maintenant, le piège s'est refermé. Le foncier est atrocement cher, les réticences au moindre changement sont énormes.
Les coûts sont pharaoniques et on n'est plus dans les 30 glorieuses...

Sauf que la population va encore croître de 20%. Bref, si le chômage était résorbé avec la structure actuelle, il est probable qu'on passe plus de temps dans les bouchons qu'au travail.
Le plein emploi est un rêve qui muterait en cauchemar pour le transport.

Pour ce qui est de l'humanité, rapprochement des gens, c'est très mal barré quand on voit la haine sourdre dans les discussions sur la "protection" de l'île vis à vis du covid...

Le "vivre ensemble" se comprend quand on voit des rues de lotissement où les murs de clôture montent jusqu'à 2m50. Les gens s'enferment dans leur petites cours ( jardin) bétonnée à 90%, sans aucun horizon. Ils ne connaissent quasi rien de leur île à part le centre commercial du coin.

Ok, c'est très sombre comme description, mais c'est helas la tendance, même s'il y a encore (beaucoup) de jolis coins. Mais ils sont juste en sursis...

(Non, non, je ne suis pas au bord du suicide. Je ne ferai pas ce plaisir à certains, je suis juste lucide.)

16.Posté par L'Ardéchoise le 27/02/2021 12:29

Polo, oui, vous êtes lucide, de cette lucidité qui manque sans doute aux décideurs.
Comme dans beaucoup d'endroits, ils sont en train de tuer la poule aux oeufs d'or.
Triste constat !

17.Posté par zean le 27/02/2021 17:23

on parle de routes réunionnaises saturées de bouchons mais dans les grandes villes française c'est 10 fois pire

18.Posté par L'Ardéchoise le 27/02/2021 19:59

nat, des avis, il y en a eu, des solutions aussi, elles n'ont pas été adoptées pour diverses raisons (klod en donne une qui n'est pas une "légende", beaucoup de gros propriétaires terriens n'ont pas voulu de la route de la Montagne...).
Les autres sont essentiellement politiques.
Et qui dit politique..........................................................
Es-tu revenue de Nantes ? J'espère sans être passée à Montaigu, par la digue !!!

zean, bien sûr que la métropole connait aussi des bouchons, MAIS il y a des transports en commun, et beaucoup de villes reviennent au tramway (que certaines avaient abandonné).

19.Posté par nat le 28/02/2021 12:27

@L'Ardéchoise et Polo

Les "zozos" de la montagne, sont des riches propriétaires? Ils ne voulaient pas que l'on ait accès à eux? Ils 'bougeaient' en hélicoptère?:)
Déception, j'étais restée sur 'Signature', je pensais que c'était une légende avec des créatures surnaturelles:(
Vous l'avez vu ce feuilleton. Bonnaire et Bouajilah, quels charmes atypiques et extraordinaires tous les deux:) Irrésistibles...comme les paysages...
Je n'aurais jamais imaginé Polo, une vie comme ça...
j'espère bien que vous ne pensez pas au suicide, n'oubliez pas que nous sommes au bord de falaises:)
J'ai lu qu'il y avait beaucoup de disparitions à La Réunion, en ce moment, je m'étais demandé si ça n'était pas ça...Des gens qui mettent fin à leurs jours...?
Celà m'a rappelé un livre lu, il y a des années:
Nulla! (Rien!) de Marcello Fois
Une dizaine de chapitres, ou sur chacun, une personne va raconter, post mortem, quelles sont les raisons qui l'ont poussé a se suicider...
La Covid est dure à vivre? on ressent une différence ou pas du tout, puisque vous avez l'air de décrire, un certain 'confinement' toute l'année...
Il est vraiment tant de se rapprocher de ses voisins au moins, jouer à des jeux de société, partager vos connaissances, ce que vous avez appris dans la semaine par exemple...ect
comme des petits salons littéraires, ou pas, même un conseil jardinage, ou cuisine est sympa:)
Vous faites quoi? visionnez des séries?
Hatufim, sur arte, deux saisons génialissimes!!!
Sinon vous avez regardez tous les deux 'la couchette':) sur arte aussi, Inside n°9, une petite série ou il se passe toujours quelque chose au numéro 9, quelque part...c'est 'spécial', c'est british quoi!
je l'avais conseillée 'sous les rails de Bertel' je crois...
J'ai hâte de vous envoyez les textes et d'imaginer vos têtes à tous les deux quand vous allez lire ça;) Si le votre Polo, ne fait pas au moins 70 cm de long, je ne m'appelle plus Nat!
Oui, j'y suis à Nantes, pour encore quelques jours, vous aimez cette région?
nb:j'ai dit quelque part hier '2 collègues', mais c'était mon frère et sa compagne, j'avais pas envie de le dire à des inconnus, alors j'ai dit 'collègues', je ne veux pas que vous me preniez pour une menteuse:) Je suis là plus précisément, cop, col, le lien: petite vidéo:)
en plus je connais des gens sur la vidéo, c'est drôle...
'Trentemoult - Région Pays de la Loire - Stéphane Bern - Le Village Préféré des Français'
@plus vous deux...;)
p;s/ Bokapola, je rêve d'avoir une conversation avec vous comme celle ci, près des falaises.
Répondez, comme si vous répondiez à ce texte, ci dessous. please...
Sinon...je saute

20.Posté par Voiture de Polo dans les embouteillages... le 28/02/2021 14:25

Tut! Tut! Tut! Tut! Branchez vous sur fip radio... vous la captez? si non à travers le mobile phone, ou mettez la, en fond, chez vous quand vous écrivez...
Musique d'ambiance extraordinaire...venue des 4 coins du monde...
Nous la chance...on est branché dessus à l'hôtel... h.24...
cop/col
-Waiting by the Sea par Kobo Town - Topic
-J'ai un homme dans ma vie (Live) par Sanseverino - Topic (+++++B, G, L, Llx, N) ordre alphab
-Polo Montañez - Querido Amor MrPochi10 (++L'A, B).
-Tiny Tim - Tip Toe Through The Tulips (Live).mp4 :):):):):):):)lol:)mdr:)lol:)mdr

21.Posté par Nulla! Rien! le 28/02/2021 14:54

copié collé sur le livre: Nulla de Marcello Fois
t...
Quatrième de couverture:
Bourgade de Sardaigne emblématique de toutes les provinces, Nulla est aussi le néant des vies tronquées, du suicide. Contre le silence et l'hypocrisie de la bonne conscience collective, ces morts en fuite vont donner de la voix. En même temps que des destins individuels, c'est ainsi le fonctionnement d'une communauté entière qui se dessine à travers les explications désemparées ou mensongères des proches, les commentaires sans bienveillance des voisins et, surtout, les témoignages cruellement lucides des suicidés eux-mêmes, au cours d'interventions post-mortem saisissantes.
Dans un style qui vise à l'essentiel, l'auteur met face à face une société à la mentalité étriquée et suspicieuse et ceux qui n'ont eu d'autre voie que la mort dite volontaire.
Avis:
"Ça ne s'invente pas : la petite ville de Nulla est une ville de tarés, propice à recevoir tous les nuls, les accueillir, les voir grandir et surtout les voir mourir, en naufragés de l'existence.
Nulla, où les immeubles ne signifient rien d'autre que des volumes entassés, où les rues changent de direction et ne mènent nulle part, où les parkings menacent les brins d'herbe.
Ici, il est deux âges reconnus : l'enfance et la maturité. Pour le reste, c'est l'errance. "
Sombres tableaux ! Quinze exactement. Car Marcello Fois brosse ici le portrait d'une cité de Sardaigne en quinze volets, savoureux, cinglants. Dans chacun d'eux, l'expression d'un échec qui se manifeste par un suicide, un enterrement, une disparition, un désœuvrement"

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes