MENU ZINFOS
Océan Indien

La Réunionnaise Catherine Boudet toujours menacée d'expulsion du territoire mauricien


Par . - Publié le Vendredi 11 Octobre 2013 à 11:44 | Lu 1455 fois

La Réunionnaise Catherine Boudet toujours menacée d'expulsion du territoire mauricien
Catherine Boudet, poétesse, universitaire et journaliste réunionnaise, a connu hier une journée éprouvante après avoir reçu un courrier officiel lui stipulant son expulsion du territoire mauricien.

Se rendant en matinée aux services de l'immigration à Port-Louis pour en savoir plus, on l'informe sur place qu'elle a un délai de 24 heures pour se conformer à la décision des autorités.

Catherine Boudet sera même "retenue" dans les locaux des services de l'immigration durant quelques heures, avant de retrouver sa liberté vers 12h30 après l'intervention pressante de son avocat Me Errikson Mooneapillay.

Pour l'homme de loi, les procédures n'ont pas été respectées dans ce dossier, car avant d'arrêter une personne il faut selon lui que la personne expulsée, après avoir reçu un document légal, soit présentée devant un magistrat avec un délai nécessaire entre les deux obligations (document légal et présentation devant un magistrat).

Or, selon Me Errikson Mooneapillay, les autorités n'ont pas suivi les procédures légales dans le cas de sa cliente, tout en précisant que Catherine Boudet respectera la loi mauricienne, mais que les services de l'Immigration doivent en faire de même.

"Nous demandons à ce que les droits humains et constitutionnels de Catherine Boudet soient respectés"

Suite à ses développements, les services de l'Immigration se seraient pour l'heure ravisés et ont suspendu l'application de la procédure d'expulsion du territoire mauricien visant Catherine Boudet, comme l'indique Le Défi Quotidien.

Depuis hier de nombreux travailleurs sociaux sont venus apporter leur soutien à la journaliste et ont envoyé un courrier aux ambassades de France et de Grande-Bretagne pour les alerter sur le sort réservé actuellement à cette dernière à l'île Maurice.

Une pétition en ligne postée le 8 octobre et qui sera ensuite envoyée au Premier ministre, Navin Ramgoolam, appelle à la mobilisation sur la toile pour défendre les droits de Catherine Boudet. 674 personnes ont déjà signé la pétition.

"Nous demandons aux instances susmentionnées de faire la preuve que nous sommes effectivement dans un État de droit à Maurice. Nous demandons à ce que les droits humains et constitutionnels de Catherine Boudet soient respectés, et que tout ce que prévoit le cadre légal lui soit garanti à tout moment, ce qui inclut son droit à rester sur le territoire mauricien et à obtenir un permis de travail", souligne la pétition.

Pour rappel, Catherine Boudet, blanchie à la fin août par la justice mauricienne pour divulgation de fausses nouvelles à l'encontre de l'historien français Stéphane Sinclair, avait été informée vendredi dernier qu'elle était en "situation illégale" à l'île Maurice et qu'elle devait quitter dans les meilleurs délais le territoire mauricien, comme le relate le site lexpress.mu.

Elle avait aussi réclamé, le mercredi 25 septembre 2013, 1.250.000 euros (50 millions de roupies) de dommages pour "arrestation et détention illégales" et avait mis en demeure l'État mauricien.

Indian Ocean Times




1.Posté par n oe le 11/10/2013 11:56

Sous ses airs de "bonne nitouche" , elle a dû faire plein de conneries à Maurice ...
Juste retour des choses !

2.Posté par alain dimitri le 11/10/2013 12:14

au moins a maurice on ne plaisante pas .

3.Posté par Gajac J-L le 11/10/2013 12:51

LIEN VERS LA PETITION (environs 700 signatures à cette heure) :

4.Posté par Reunionnais le 11/10/2013 13:28

On s'en fout, info suivante..

5.Posté par polo974 le 11/10/2013 14:36

Si elle était en "situation illégale" à l'île Maurice, c'est donc que le pouvoir mauricien qui l'a retenue était dans l'illégalité (CQFD)...

Plus ça va, moins j'ai envie d'aller à Maurice (ok, je l'avoue, je n'ai jamais vraiment eu envie d'y aller...).

6.Posté par ryry le 11/10/2013 18:23

@5 hooo non !!!!!!!!! polo974 vient vient sans toi on est foutu ......... looooooooool

7.Posté par le cas noé le 11/10/2013 20:59

A l'attention du cas noé @1 : celui-qui-ne-sait-rien-mais-qui-a-un-avis-sur-tout.
http://www.lexpress.mu/article/catherine-boudet-fait-la-chronologie-des-evenements-ayant-conduit-son-arrestation

8.Posté par Gajac J-L le 11/10/2013 21:38

Merci le "cas Noé" ....
Voilà le lien actif :

9.Posté par Jacques AFER le 11/10/2013 22:42

A la réunion aussi il y a des mauriciens qui sont en situation illégal qu'est ce qu'on attend
pour les expulser ? en plus ceux qui sont malade viennent se faire soigner chez
nous gratos et c nous qui payons pour eux

10.Posté par Jean-Luc Hoarau le 13/10/2013 07:53

Vous avez dit Réunionnaise ?

11.Posté par Aou le 13/10/2013 11:43

Si la dame est en situation irrégulière sur le territoire mauricien , il faut l'inviter à quitter l'île par un vol quasi quotidien vers Paris!! et non vers Saint denis.

12.Posté par alain dimitri le 14/10/2013 11:35

et oui poste 9 il n"y a pas que des mauriciens qu'ils faux expulsés qui sont en toute illégalité mais personne ne dit rien on laisse faire ..

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes