Société

La Réunion subira t-elle de nouvelles coupures en 2009 ?

Il y a quelques jours, un record de consommation électrique de 421 mégawatts avait été atteint. L'ensemble du département avait alors subit les coupures tournantes d'EDF. Sur Saint-Denis, près de 25.000 usagers avaient été privés de courant. Zinfos a demandé au responsable du réseau électrique d'EDF Réunion si ces avaries pourraient se reproduire...

Vendredi 13 Février 2009 - 11:18

Depuis le début de l'année 2009, les administrés d'Electricité de France ont vécu des coupures multiples.
EDF Réunion avait dû procéder à des délestages répétés sur deux journées, afin de maintenir l'équilibre fragile de son réseau. 25.000 personnes avaient alors été touchées par ces coupures tournantes.

Il y a plus d'une semaine, le passage du cyclone Gaël au plus près des côtes avait plongé 15.000 Réunionnais dans le "fénoir" et avait mobilisé 90 agents. Pour le responsable du réseau électrique à EDF Réunion, Eric Mansuy, la situation est à l'amélioration : "Il ne faut pas oublier que la Réunion connaît une situation particulière. Comme la Corse, la Guadeloupe et la Martinique, notre île fait partie du "Système Insulaire" et est soumise, de ce fait, à un équilibre très fragile. En effet, nous ne bénéficions d'aucune interconnexion avec l'extérieur comme cela est le cas en Métropole (...) En 2008, la consommation électrique s'est accrue de 3,3% localement. Mais avec les nouveaux moyens mis en place... la situation s'améliorera nettement pour les consommateurs".

De nouveaux procédés afin de lutter contre cet "équilibre précaire" ont déjà fait leur apparition à l'image du nouveau bâtiment à énergie positive de l'IUT de Saint-Pierre (Institut universitaire de technologie).

La mise en place des énergies renouvelables devrait donc fortement ralentir ces surconsommation d'été austral. Les fermes photovoltaïques, les éoliennes ainsi qu'une nouvelle centrale au Port devraient, en théorie, suffire à empêcher ces avaries...
Ludovic Robert
Lu 1055 fois




1.Posté par boyer le 13/02/2009 15:04

et pourquoi n'avoir rien demandé sur les abonnés verts?

qui sont-ils?
quelle est l'évolution de leur consommation?

2.Posté par fabrice le 13/02/2009 20:38

Une question a EDF... ou autres qui pensent avoir la bonne réponse:

Si la Réunion entière, je veux dire, les habitants, éteignent leurs télés quand pas utilisée et non pas en laissant veille, puis éteignent leurs recharges en tous genres non utilisées, ainsi de suite... est ce que cela pourrait il éventuellement servir à quelque chose ?



3.Posté par boyer le 13/02/2009 22:04

140 MW en photovoltaïque d'ici 2011 c'est enorme!!!
c'est faramineux en nombre de panneaux photovoltaïques.

En septembre 2003, une delegation de la region Réunion s'est rendu dans la province de Tianjin (provine porture de pekin). En novembre Paul Verges aussi a fait le déplacement et promettait un partenariat economique du tonnerre avec entre autre des projets d'investissement à la Reunion pour une usine de pile photovoltaïque.

En 2005, Raymond Lauret dans Temoignages faisait aussi son vaillant en nous faisant rever au meme pipo. Temoignages a supprimé l'article il y a peu de temps car il figure toujours dans la memoire cache de google

En mars 2005, l’organisation du 13ème Prix Mobius des Multimédias, manifestation dédiée à la valorisation des multimédias de qualité a été marquée par la présence dans l’île de 31 chefs d’entreprises chinois.

Un mois plus tard, la visite d’une délégation de représentants institutionnels et d’opérateurs économiques de la Municipalité de Tianjin aura permis la signature de plusieurs accords dans le domaine de la coopération économique et culturelle, dans le domaine touristique, dans le domaine de l’énergie photovoltaïque et dans le domaine de la formation professionnelle.



Aujourd'hui ces meme guignols veulent nous faire croire que la plaine des sables doit etre sacrifiée pour une exploration geothermique que chacun s'accorde a dire improbable et au mieux, insignifiante, et se congratule sur l'importation massive de panneaux photovoltaïques.

- des terres agricoles sacrifiés
- le renoncement a des GW d'economie electrique que l'installation sur toiture individuelle aurait sucitée
- Pas d'usine, pas d'emploi, pas d'exportation...

les visionnaires ont accouché d'une souris

4.Posté par le gouverneur de la rosée le 14/02/2009 13:43

l'heure est à l'ouverture du marché de l'énergie européen. C'est une véritable révolution pour le système énergétique dont presque personne n'a pris la mesure à la Réunion. Pourtant cela va dans les prochaines années modifier considérablement notre relation au service public de l'énergie. Comme d'habitude la société réunionnaise et notamment les institutions ne posent pas la véritable problématique de l'évolution globale du système. On préfère se concentrer sur des aspects "fashion" comme les énergies renouvelables. C'est bien cela fait le jeu des oligopoles énergétiques (edf, charbonnage de france bientôt suez...). Oui il y a la place à la Réunion pour construire le modèle énergétique de l'avenir mais en ayant une approche globale du système (les technologies -production traditionnelle et renouvelable, les réseaux- le cadre juridique et la gouvernance, le modèle économique...). Nous n'en prenons pas le chemin et comme souvent lorsque la crise sera devenue trop profond nous prendront des mesures urgentes contradictoires avec la préservation de l'intérêt général à long terme. D'ici à trois ans le débat sur la péréquation tarifaire (en donc sur la compensation des surcouts pour les systèmes insulaires, les tarifs sociaux et le rachat des énergies renouvelables) sera à nouveau à l'ordre du jour. Sans préparation d'une véritable projet de refonte du système énergétique insulaire alors que toute la gouvernance de la politique énergétique nationale est en cours de refonte nous rateront une occasion historique de concrétiser l'ambition d'une véritable révolution écologique porteuse d'un nouvel humanisme écologique. Pourtant la vague de revendication initié par le soulèvement populaire des guadeloupéens serait une bonne occasion de proposer une nouvelle organisation de notre système énergétique pour faire plus de place à la maitrise de la demande et l'efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables locales. Mais je m'interroge et en même temps je vous interroge : voulons nous vraiment sort dan fénoir et march dan la lumièr et casser les chaînes de l'esclave mental
nou retrouv et je reste à votre disposition si vous souhaitez aborder les vrais problématiques du système énergétique insulaire et de tout ce qui se fait pour construire le système énergtéique de l'avenir.

5.Posté par boyer le 15/02/2009 12:30

4. Posté par le gouverneur de la rosée
l'heure est à l'ouverture du marché de l'énergie européen. (...)Pourtant cela va dans les prochaines années modifier considérablement notre relation au service public de l'énergie



meuh non qu'est ce tu racontes?
L'ump a dit que "public ou privé" on va garder la "contrainte de service public" applicable aux electriciens, comme pour la continuité territoriale et le "service au public" des telecommunications.

arf...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie