Société

La Réunion se mobilise pour la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes

Samedi 25 Novembre 2017 - 07:31

La Réunion se mobilise pour la Journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes
À l’occasion de la journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes, différentes manifestations sont organisées ce samedi 25 novembre à travers l’île afin de sensibiliser l’opinion publique.

En novembre 2016, les États généraux des violences faites aux femmes ont mis à jour le caractère inacceptable de ces violences, qui restent le quotidien de nombreuses femmes. Depuis cette date, la lutte contre ce fléau fait l’objet d’une mobilisation générale et concertée des acteurs locaux institutionnels, associatifs, privés et des élus.

À ce titre, cette journée permettra de répondre à une double volonté : porter tout d’abord à la connaissance du grand public les réponses éprouvées sur notre territoire et d’autre part, encourager les initiatives amorcées en renfort de la politique régionale en matière de lutte contre les violences faites aux femmes.

Les manifestations organisées aux quatre coins de l’île s’attachent ainsi à enclencher deux mouvements. La première est un changement des attitudes et des comportements qui conduisent à perpétuer les violences des hommes contre les femmes. Pour ce faire, des actions de proximité portées par les associations, les collectivités, les établissements scolaires, l’université, les fondations, les municipalités, les artistes, la cité des métiers, les jeunes filles et garçons seront organisées dans l’optique d’offrir à l’ensemble des Réunionnais(es) des espaces d’échanges et d’information utiles pour couper court aux situations dramatiques des violences sexistes.

Autre réaction attendue : l’engagement des femmes et des hommes politiques vecteurs de messages fondateurs de la société de demain plus égalitaire. À ce titre, le préfet de La Réunion, Amaury de Saint-Quentin, se rendra dans la journée à Saint-Pierre pour une mise en valeur des bonnes pratiques municipales engagées pour prévenir et prendre en charge les situations de violences faites aux femmes. L’occasion pour le préfet de rappeler également les avancées notables en la matière grâce à la coopération et à la diversification des acteurs mobilisés. En effet, l’implication de nouvelles forces vives et la multiplication des actions sur le territoire ont permis une prise de conscience collective.

Une des plus visibles est la campagne de sensibilisation mise en place par la délégation régionale aux droits des femmes et à l’égalité. Celle ci mène depuis le mois d’octobre  un message de sensibilisation auprès de la population par le biais d’un spot "arèt lèv la min dsi mwin !" et la distribution de 15 000 dépliants et de 7000 affiches, relayés par les services de l’État, les établissements scolaires, hospitaliers, les forces de l’ordre, les communes ou encore les associations d’aide aux victimes.

Des actions qui permettent de créer un environnement plus propice à la libération de la parole des femmes, qui sont de plus en plus nombreuses à oser porter plainte. Pour rappel, le nombre de dépôts de plainte a augmenté de 42,4% entre 2007 et 2012.

L'agenda des manifestations à retrouver ci-dessous :

NP
Lu 2055 fois



1.Posté par noe le 25/11/2017 09:09

La femme a été créée d'une côte de l'homme : pas avec la tête pour être au-dessus de lui, ni avec ses pieds pour être piétinée, mais à ses côtés pour être son égale, sous son bras pour être protégée et près de son cœur pour être aimée ... n’est-ce pas ?
Et, l'amour est comme une plante grimpante qui se dessèche et meurt si elle n'a rien à enlacer ...
Car… " Semblable à la rose, la femme pour s'épanouir et ne pas faner, a besoin d'attention de tendresse et d'amour ''. (Liane Beaurepaire)
Pas de violences envers les femmes !

2.Posté par Tina le 25/11/2017 11:25

L'info est fraiche les dates sont dépassées !!

3.Posté par L'Ardéchoise le 25/11/2017 11:47

noe, toujours sans vergogne...
Sources des citations (phrases qui ne sont pas de vous, comme d'hab !) ?
" La femme a.....pour être aimée" : Genèse (2-21)
"l'amour est....n'a rien à enlacer" : proverbe indien.

Pas capable de vous exprimer sans piquer les mots des autres afin de vous faire passer pour l'intello de service ?

Je préfère de loin les opinions personnelles encore même l'orthographe ou la grammaire y sont malmenés.
Elles viennent souvent du coeur et ont le mérite d'être sincères.

4.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 25/11/2017 15:27

(Déjà proposé à 10h20...)

*Et, vous allez voir ce que vous allez voir !



5.Posté par JACQUES AFER le 25/11/2017 16:27

Non aussi à la misogynie, la femme est l'avenir de l'homme

6.Posté par cmoin le 25/11/2017 17:07

C'est bon,vous en faites trop là!

7.Posté par Thierry Massicot le 25/11/2017 17:18

@noe: Et bien non! et re non! : "La femme a été créée d'une côte de l'homme" : erreur de traduction, volontaire(?) de l'araméen au grec....puis reprise enfin pour les versions latines de la bible...En araméen, la langue dans laquelle fut rédiger l'ancien testament, dans la genèse il est dit que la femme Eve fut crée à coté de l'homme Adam ..Et pas d'une côte de ce dernier...cette erreur arrangea de façon "divine" la gent masculine...En effet si Eve est issue d'une partie du corps de l'homme, la femme est consubstantielle de l'homme....En revanche si elle est créée à ces cotés, elle est son égal....Bon par les temps qui courent, avec les affaire qui produisent les #balancetonporc, les violences faites aux femmes etc etc, demandez-vous, posez vous la question de la responsabilité de la Bible, des Clergé de toutes les religions monothéistes, Islam compris qui reprend à son compte une bonne partie de la Génèse, l'immense responsabilité quelle ont de ce que les femmes endurent à cause de ces inepties écrites par des bédouins il y à plusieurs millénaires...Et ces cons du Vatican s'opposent toujours à la prêtrise pour les femmes...(tant mieux pour elles au final)

8.Posté par LOD le 26/11/2017 09:09

Les violences de nos sociétés trouvent leurs origines dans l'enfance et la culture du carnisme qui induit le spécisme ; un féminisme qui s'arrête à sa propre espèce n'est en fait que pur spécisme, pensez-y et agissez. #goVegan

Éthique Animale - Le spécisme, réalisé par Chuck Pepin et présenté par Carl Saucier-Bouffard, professeur en éthique environnementale et animale au Collège Dawson et chercheur associé au Centre sur l'éthique animale de l'Université Oxford. https://www.youtube.com/watch?v=UQylc0MmNaE

9.Posté par Tatoufo le 26/11/2017 13:57

De par son attribut sexuel ,l'homme peut entrer dans le corps d'un autre.Ceux qui pensent que cela donne un avantage au masculin ne sont pas convaincus de l'égalité homme femme.D'où toute une série de comportements(domination /soumission) dans cette société qui se transmettent de génération en génération.
Et il faudra encore longtemps avant de changer les mentalités...si elles changent un jour car le dominant ne voudra jamais perdre le pouvoir qu'il croit avoir.
Imaginez un pays sans femmes ;que deviendraient les hommes?Ils se reproduiraient entre eux?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter