MENU ZINFOS
Société

"La Réunion ravagée par un cyclone... publicitaire"


L'association Paysages de France déplore l'omniprésence de panneaux publicitaires illégaux. "Les communes de Saint-Louis, Saint-Leu et Saint-Paul ont fait l'objet de relevés totalisant 165 publicités et 78 enseignes installées en violation du Code de l'environnement", est-il noté. L'association reproche en outre au préfet son manque de fermeté sur le sujet.

Par N.P - Publié le Mardi 12 Octobre 2021 à 07:00

"La Réunion ravagée par un cyclone... publicitaire"
Le communiqué de l'association :

L'île de La Réunion fait actuellement l'objet de très nombreux relevés d'infractions de la part d'adhérents locaux de Paysages de France, excédés par l'omniprésence d'enseignes et panneaux publicitaires illégaux.

Des afficheurs sans foi ni loi profitent de la pauvreté endémique pour installer, en totale violation du Code de l'environnement ,des panneaux dépassant souvent les 12 m² (surface maximale autorisée), sans tenir compte de la règle de densité, trop proches des propriétés voisines ou carrément hors agglomération. Ces panneaux constituent sans doute une source de revenus pour certains habitants, mais comment peut-on accepter de polluer ainsi l'environnement et le cadre de vie de tous les Réunionnais pour résoudre ce problème de pauvreté ?

Quant à eux, les enseignistes installent très fréquemment des enseignes sur toiture sans respecter l'obligation des lettres découpées.

Ainsi, les communes de Saint-Louis, Saint-Leu et Saint-Paul ont fait l'objet de relevés totalisant 165 publicités et 78 enseignes installées en violation du Code de l'environnement.

La réponse du préfet de La Réunion ne laisse malheureusement pas augurer un rétablissement rapide de la situation de droit dans l'île, celui-ci se contentant d'informer l'association que "Des courriers de rappel de la réglementation [seraient] prochainement transmis à l'ensemble des commerces listés dans les fiches de [notre] courrier", semblant ainsi s'affranchir des dispositions autrement contraignantes de l'article L581-27 du Code de l'environnement :

"Dès la constatation d'une publicité, d'une enseigne ou d'une préenseigne irrégulière s[...], l'autorité compétente en matière de police prend un arrêté ordonnant, dans les cinq jours, soit la suppression, soit la mise en conformité avec ces dispositions, des publicités, enseignes ou préenseignes en cause, ainsi que, le cas échéant, la remise en état des lieux.

Cet arrêté est notifié à la personne qui a apposé, fait apposer ou maintenu après mise en demeure la publicité, l'enseigne ou la préenseigne irrégulière."


Ci-dessous, quelques exemples de publicités pour l'alcool, la malbouffe et les automobiles...

"La Réunion ravagée par un cyclone... publicitaire"

"La Réunion ravagée par un cyclone... publicitaire"

"La Réunion ravagée par un cyclone... publicitaire"

"La Réunion ravagée par un cyclone... publicitaire"

"La Réunion ravagée par un cyclone... publicitaire"




1.Posté par justedubonsens le 12/10/2021 10:26

C'est pas mal vu. Sous couvert de dénonciation de publicités excessives, le ou les auteurs de cette association présentent les panneaux qu'ils dénoncent, augmentant ainsi leurs diffusions. Voilà un effet que les annonceurs devraient apprécier.
Quant à l'illégalité, elle reste à prouver !

2.Posté par yoag le 12/10/2021 11:53

On dirait que le loi ne s'applique pas pareil pour tout le monde.
Quand un particulier enfreint la moindre loi, le préfet est plus prompt à lui envoyer les gendarmes. "Vous avez le droit de consommer, pour le reste, taisez vous." 😡

3.Posté par Korruption Konnexion le 12/10/2021 12:40

Les mairies n'ont pas de débarbeuses ?
A moins que les agences de pub ont des stocks d'enveloppes à distribuer ?

4.Posté par Barulo le 12/10/2021 13:16

Suis sur fleurimont ,scandaleux le nombre de panneaux sur une route touristique qui emmène au maido police municipale st paul il faudrait découvrir un peu le travail et non pas que le salaire,nombreuses voitures à l’abandon aussi.

5.Posté par SITARANE le 12/10/2021 13:24

Quid de tous les publireportages dans la PQR et divers médias 2.0 ??????????

6.Posté par Ouais... le 12/10/2021 14:00

Encore un lot de justicier ?

7.Posté par Roud le 12/10/2021 14:07

Cela enlaidit nos magnifiques paysages

8.Posté par rodolph le 12/10/2021 15:02

Whaaaa abusé ! Le préfet plus occupé à traquer les non ports du masque... honteux.

9.Posté par Ali le kafhir le 12/10/2021 16:01

Venez dans ma boîte aux lettres rebaptisée boite à pub

10.Posté par Titi le 12/10/2021 19:07

Et après on nous baratine tous les jours via les journaux ou autres que les sociétés sont dans le ROUGE
Qu’avec la soi-disant Crise Covid , pour moi un prétexte , que ces même entreprises sont en Déficit , Lol
Un Panneau Publicitaire c’est au minimum 5K€ par semaine , voire beaucoup plus encore , et multiplié par X panneaux pour beaucoup d’entre elles … Faites donc le compte et dites moi si j’ai Raison ou pas ?

11.Posté par yoag le 12/10/2021 22:35

Post 10.
Disons que s'ils dépensent 5, c'est qu'ils gagnent au moins 6.
Ou alors ils le croient et sont piégés dans une course en avant.
Course en avant qui est le dogme dans bien des domaines malheureusement

12.Posté par 🧸 le 13/10/2021 05:39

A St Benoît, du rond point du chemin ceinture au jusqu’au feu de Bras Canot, 71 panneaux publicitaires.

POLLUTION PUBLICITAIRE

13.Posté par lili le 13/10/2021 07:11

@9: tu peux mettre un stop pub sur ta boite aux lettres. Tu en trouveras à imprimer ici:

https://www.ecologie.gouv.fr/stop-pub

14.Posté par polo974 le 13/10/2021 10:19

Et les façades entières transformées en panneaux publicitaires bvd sud à st denis ? ? ?

C'est carrément monstrueux.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes