MENU ZINFOS
Société

"La Réunion, île nature. Jusqu’à quand ?" - Le billet d'humeur de Mohamed Aït-Aarab


Par Mohamed Aït-Aarab - Publié le Mercredi 3 Février 2021 à 09:00

Aux lectrices et lecteurs de Zinfos qui n’auraient pas encore vu l’émission “Échappées belles” consacrée à La Réunion (le replay est ICI), je ne peux que leur conseiller de s’installer confortablement dans leurs fauteuils. Ils passeront 1h30 de pur bonheur à (re)découvrir l’île sous toutes les coutures. Île nature, île intense, variété des paysages, des habitants, des cultures, beaucoup a déjà été dit (et bien mieux que je ne pourrais le faire) sur cette terre qui a su fusionner, au travers d’une histoire douloureuse, ne l’oublions jamais, des bribes de civilisations diverses et multiples pour créer un art de vivre singulier. Je ne parle pas de « vivre ensemble », tant cette expression est galvaudée. Mais, à coup sûr, La Réunion est une société originale que nous nous devons de préserver.

Tout comme nous avons pour devoir de préserver le fabuleux patrimoine naturel dont nous avons hérité. Or, la trajectoire que tout un chacun peut observer depuis deux décennies environ est particulièrement inquiétante :
• le coma circulatoire est aujourd’hui une réalité : quelle que soit l’heure de la journée, quel que soit le moment de l’année, les routes sont saturées ;
• les pollutions de toutes natures se multiplient : les dépôts sauvages qui souillent nos quartiers, mais également les nuisances sonores, fléau insoupçonné dont les téléphones portables (et les enceintes portables bluetooth) sont le vecteur privilégié.

Une autre tendance doit nous inquiéter : la bétonisation du territoire, notamment à travers l’implantation de centres commerciaux, toujours plus nombreux, toujours plus vastes, toujours plus kitschs...

À moins... (bon sang, mais c’est bien sûr!) que cela ne participe d’une stratégie mûrement réfléchie pour attirer sur l’île des milliers de touristes européens, asiatiques, américains. Imaginez la joie, que dis-je le bonheur, l’euphorie, de la famille toulousaine, du couple madrilène, qui, après une nuit d’avion, découvrent à La Réunion les mêmes grandes surfaces que celles qu’ils ont laissées derrière eux. Une fois leurs valises déposées à l’hôtel, nos hôtes n’auront qu’une idée en tête, se précipiter dans le premier centre commercial venu pour retrouver, avec un plaisir non dissimulé, toutes les enseignes dont ils ont l’habitude à domicile. Et une fois la randonnée boutiquière terminée, que feront nos heureux visiteurs ? Se ruer dans un de nos magnifiques restaurants franchisés où ils dégusteront la junk food internationale familière à leurs papilles !

Si tel est l’avenir du tourisme mondialisé, le monde d’après sera bien triste et d’une pauvreté culturelle désespérante.

Devrons-nous oublier les sentiers de randonnée au cœur des cirques ? Renoncer à la gastronomie réunionnaise qui a su inventer, bien avant d’autres, une cuisine-fusion à l’image de l’île ? Faudra-t-il recourir à des images de synthèse pour expliquer à nos petites enfants ce qu’était un tamarin ? un paille-en-queue ? un fanjan ?

Je ne sais pas s’il est encore temps de sauver ce patrimoine. Mais chaque minute écoulée dans la passivité et l’inaction nous rapproche du gouffre.




1.Posté par Marie le 03/02/2021 09:14

En vous lisant on ne peut que déprimer car vous avez parfaitement raison hélas.

2.Posté par Pascale le 03/02/2021 09:28

Mais mais mais c'est déjà le cas :) la goyave fraîchement importée a déjà raciné dès son atterrissage :) car la Réunion longtemps n'existe plus... :)

3.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 03/02/2021 10:27

*Quel bonheur, Mohamed Aït-Aarab,

*Que cette "douche" de vérité,

*Au pays du mensonge-roi;

*Aussi dure qu'elle soit à entendre...

4.Posté par Romain le 03/02/2021 10:40

Arrêtez avec vos commentaires à côté de la plaque. Les goyaves et autres etrangers n'ont rien à voir dans ce phénomène.

C'est un phénomène global de surpopulation et de sur natalité.

Avec des valeurs debiles comme "il faut faire des enfants" on se retrouve avec 7 Milliards d'individus sur la planète et bientôt 1 Million sur notre minuscule île..... C'est le MONDE ENTIER qui est en surpopulation, pas que la Reunion. Et quand un virus (ou dame nature) vient nous aider à régler une partie du problème on refuse son aide en luttant stupidement contre ce virus salvateur.
Donc cessez de nous imposer vos chiards plus débiles que les autres pour commencer avant de chercher la faute chez les autres.
Arrêtez de vous reproduire. Elle est là la seule et unique solution.

5.Posté par Dans Les Tranchées le 03/02/2021 11:46

C’est tellement vrai ce que vous avez écrit Monsieur Mohamed.

6.Posté par Thérèse à 4.Posté par Romain le 03/02/2021 12:48

Vrai ! il faut couper les allocs dans les pays riches et stériliser les hommes dans les pays pauvres...c'est la seule manière...et il faut arrêter avec ces masques jetables qui tuent notre planète...
à choisir entre la planète et l'humain, mieux vaut choisir la planète

7.Posté par A mon avis le 03/02/2021 13:37

@ 2.Posté par Pascale le 03/02/2021 09:28
la Réunion longtemps n'existe plus...

dites vous.

Mais chaque génération a constaté que La Réunion d'avant n'existait plus !
Depuis que l'Homme a mis le pied sur l’île, il a commencé à la "dénaturer" !

Au fur et à mesure que la population a augmenté, que le "modernisme" a apporté le prétendu confort, avec la sacro-sainte voiture à qui tout est consacré, le "patrimoine naturel" a régressé.

On arrive à une situation parfaitement décrite dans ce billet. Et malgré les beaux discours (verdissants) de nos gouvernants l'avenir ne va pas dans le sens des souhaits de Mohamed Aït-Aarab.

Les générations futures regretteront aussi sans doute elles aussi "le temps longtemps" pour eux, que nous vivons aujourd'hui.

8.Posté par Yabeleso le 03/02/2021 14:45

On voit bien pour de vrai les boutiques chinnois avec quelques petites vivres vendu à prix d'or vous ne critiqueriez pas tant que çà les grandes surfaces ! Vous êtes arrivez quand à la Réunion ?

9.Posté par Jean Thevenet le 03/02/2021 17:00

Mon commentaire précédent contenant de nombreux lien révélateurs de la problématique des nuisances sonores aérien a été censuré.

"Devrons-nous oublier les sentiers de randonnée au cœur des cirques ? "


C'est déjà en cours: sous le vacarme des hélicos et des ULM ça n'a plus de sens, je ne randonne plus depuis 2015 à cause de ça.. pour tout le reste, vous le savez bien dans le fond...

10.Posté par Pascale le 03/02/2021 17:45

@Romain: dites moi combien de personnes s'installent sur l'ile chaque année?? combien de naissance à la Réunion par an?? donnez moi les chiffres pour voir si c'est du aux nombreuses pond*us*s ou à l'importation! :)

11.Posté par A mon avis le 03/02/2021 18:41

@ 10.Posté par Pascale

Population à La Réunion
Population légale au 1er janvier 2017 853 659 personnes
Densité de population (hab./km²) 341,0 hab./km²
Taux d’évolution annuel moyen 2012-2017
total + 0,5 %
dû au solde naturel 1,1 point
dû au solde migratoire apparent - 0,6 point
Part des moins de 25 ans 37 %
Part des 65 ans ou plus 11 %

Source ; Insee, Recensement de la population.

Avec 2,40 enfants par femme, la fécondité est nettement plus élevée à La Réunion qu’en métropole (1,84). Les Réunionnaises ont leurs enfants en moyenne deux ans plus tôt qu’en métropole (28,7 ans). Les naissances de mères mineures (2,2 % des naissances) continuent de diminuer (370 bébés en 2016 à 300 en 2018).

La population réunionnaise en 2050 : autant de seniors que de jeunes Au 1er janvier 2050, 1,071 million de personnes habiteraient à La Réunion si les tendances démographiques récentes se prolongeaient. La population dépasserait le million d’habitants dès 2037.

(Source : Insee Réunion)

12.Posté par THOR le 03/02/2021 19:02

Oui le "vivre ensemble" n'existe pas cela rassure les hauts fonctionnaires zoreils.....

13.Posté par Quelle categorie ? le 03/02/2021 20:19

Post 10 Pascale
Moi je suis réunionnais et cela fait un an que je suis revenu pour du travail
Vous me classez dans la catégorie importation ?

14.Posté par Rico Rona le 04/02/2021 10:53

Oui le vivre ensemble existe ici comme ailleurs, à la Réunion il est plus multiculturel.
Qui parle de limiter les naissances ? aujourd'hui chacun fait comme il le souhaite...
Et enfin oui M. Mohamed Aït-Aarab vous avez raison il faut préserver notre bien le plus précieux la terre, notre mère.
L'homme fait parti d'un écosystème et il à tendance à l'oublier fortement, mais la nature est en train de nous le rappeler... le changement climatique et les implications sur certaines zones habitées inondables et bientôt tout nos littoraux avec la montée des eaux, le covid qui n'est ni plus ni moins qu'une protection de la nature face au super prédateur que nous sommes devenus... le combat est inégale, l'homme se croit fort et pourtant il n'est rien, il est incapable de comprendre et de s'insérer dans son environnement... en clair il court à sa propre perte... et l'intelligence dans tout cela ?...

15.Posté par Jean michel Vauvy le 04/02/2021 15:50

Une île sale, dommage que les autorités ne font rein ils l'essentiel les épaves les meubles dans les rues sans aucun complexe alors les plages pas de poubelles ou centenaire pour y déposer les détritus bravo les autorités du travaille que vous effectuer ptdr

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes