Société

La Réunion démarre la série d'ateliers autour du RIC

Mercredi 20 Novembre 2019 - 16:43

Le travail autour du RIC ("référendum d'initiative citoyenne" revendiqué par les gilets jaunes) entre dans une nouvelle phase. Ce samedi, un atelier de "définition du RIC" se tiendra à la Pointe des Châteaux (Saint-Leu), à l'initiative du collectif RIC Réunion, en collaboration avec l'association "Objectif RIC". C'est le premier d'une série organisée sur toute la France pendant quatre mois. 

Cette nouvelle étape démarre après l'audition d'associations, collectifs, partis politiques et personnalités sur 14 questions clés. Elle doit permettre de travailler sur l'un des 14 points évoqués, à savoir "Quelles doivent être les valeurs du RIC - Que doit il permettre ou ne pas permettre ?"

Un travail autour duquel Objectif RIC espère réunir 100 participants. Ils "seront répartis en groupes de 8-10 et travailleront ensemble sur cette thématique avec l'encadrement de l'association", explique le collectif.

Une fois la phase "ateliers" terminée, une synthèse de toutes les restitutions sera effectuée, et une consultation en ligne sera lancée pour "valider par un vote national le type de RIC souhaité pour le pays". Objectif à terme : "Faire émerger par consentement le texte de proposition de loi des modalités de mise en oeuvre d’un RIC dans le droit français".
Nicolas Payet
Lu 2301 fois




1.Posté par Fredo974 le 20/11/2019 16:58 (depuis mobile)

J''en rie Henri !

2.Posté par Jean le 20/11/2019 17:30 (depuis mobile)

Le RIC, ya que ça qui permettra aux citoyens de reprendre le dessus sur des élus corrompus qui ne servent pas l'intérêt général

3.Posté par Nul et non avenu le 20/11/2019 18:19 (depuis mobile)

Zot n a vraiment rien pour faire.....
Il faut aller voter pour choisir les élus....
Le reste ne sert à rien et la démocratie participative est impossible à gérer.....

4.Posté par Merdiocratie le 20/11/2019 19:01 (depuis mobile)

Punaise.. Qu'on leur donne un code général des collectivités locales... Et qu'ils le lisent..

5.Posté par Zad rouge le 20/11/2019 20:37 (depuis mobile)

C'est n'importe quoi ! Certains ont vraiment du temps à perdre, ces bouffons venus d'ailleurs et qui viennent donner des leçons ! Gardez les pour vous et allez fiche votre bordel en France..Ici, nous ne représentons rien, à peine 800k d'âmes.Out !!!

6.Posté par IlélàGogol le 20/11/2019 21:06 (depuis mobile)

En route pour la Giletcratie!

7.Posté par GIRONDIN le 20/11/2019 21:21

Le RIP (Référendum d'initiative Partagée)
est une usine à gaz.

Le RIC accouchera au mieux d'une tartemolle

8.Posté par le Parrain... le 21/11/2019 03:03

rode un travail pou zot ou lieu fait la pub...
le retour à la réalité té dure pour certains...
déjà nous sponsorise à zot alors arête un peu...
allez sur le rond point Azallees pour fait grillade rente zote et mette l effet... et passe pou sa minm !
RIP LE RIC

9.Posté par PETREQUIN le 21/11/2019 08:00 (depuis mobile)

Bonjour,
Le RIC est un nouvel outil démocratique d'urgence sociale qui fait suite aux nombreuses trahisons lors des mandats de nos élus.
En effet promettre et faire son contraire n est plus tolérable autant que les petits arrangements pour une voie !

10.Posté par Réveillez vous le 21/11/2019 08:11

Quand on vois déja le RIP (Référendum d'initiative Partagéeà sur aéroport de paris

ou aucun média n 'en parle et certain REFUSE d 'en parler

"Référendum ADP : France Inter refuse de diffuser un spot pour ne pas « choquer » ses auditeurs

Plusieurs dizaines de parlementaires veulent créer puis diffuser des spots publicitaires pour sensibiliser les Français au sujet du référendum ADP. Radio France a annoncé qu’elle ne les diffuserait pas, car ils pourraient « choquer les convictions politiques de ses auditeurs ».

Source : RT France (15 novembre)

L’argument invoqué est clairement fallacieux : quand Léa Salamé reçoit Jean-Marie Le Pen durant la matinale de France Inter, est-il douteux de considérer qu’une telle émission va « choquer les convictions politiques » d’une partie des auditeurs ? Cet argument ne sert que de prétexte à organiser une censure d’État sur l’organisation de ce référendum."


Conclusion on va étouffé le RIP et il sera bien RIP ...

11.Posté par Richard Zoreil de Sin Dni le 21/11/2019 08:19

M Nicolas PAYET,

Pouvez-vous me dire qui est à l’origine de ces ateliers ?

Comment peut-on parler aux noms des Français quand on ne c'est pas qui est dernière cette initiative...

SIC

12.Posté par IXE le 21/11/2019 09:06

https://www.marianne.net/debattons/editos/le-ric-ou-la-grand-peur-de-l-elite

https://www.emilemagazine.fr/article/2019/2/13/analyse-ric-suisse-un-exemple-a-suivre?format=amp


Si nous considérons l'actuel fonctionnement à l'Assemblée, il faut:
- la majorité absolue des députés (289 sur 577) pour une révision constitutionnelle,
- une majorité relative ou simple pour les autres lois: 3 députés présents suffisent, 2 pour et 1 contre (articles 61 et 68 du règlement intérieur de l'Assemblée Nationale).

L'actuelle pétition RIP nécessite la mobilisation de 10% de l'électorat, soit un peu plus de 4,7 millions de personnes.
Si, par principe d'équité, nous appliquions les règles précédentes, il faudrait en réalité - sur la base de 47.570.988 inscrits au premier tour de 2017, savoir en moyenne combien d'électeurs un député représente.
Soit 47.570.988 divisé par 577 députés, ce qui donne 82.445 personnes.

- pour modifier la Constitution: 289 députés multiplié par 82.445 donne 23.826.605 électeurs représentés en moyenne: ce serait le seuil à atteindre pour cette modification.

- pour les autres affaires: 3 députés multiplié par 82.445 personnes donne une moyenne de 247.335 personnes représentées. C'est le nombre suffisant d'électeurs, qui devrait être également appliqué au RIP !!!

Même s'il ne s'agit ici que de 'consultation'.

https://lefigaro.fr/actualite-france/2019/01/31/01016-20190131ARTFIG00128-le-referendum-d-initiative-partagee-un-dispositif-trop-complexe-et-restrictif.php

13.Posté par Oscar DUDULE le 21/11/2019 11:04

D'accord avec Reveillez-vous.
Le gouvernement actuel fait volontairement tout, pour que les infos sur le RIP ne soient pas diffusée
De plus le formulaire à remplir est compliqué, pour décourager les soutiens. C'est un acte anti démocratique de la part du gouvernement.

Malgré tout voila le site:
www.referendum.interieur;Gouv..fr

14.Posté par kémite confirmé. le 21/11/2019 13:54

Il est venu le temps de ne plus nous donner le fouet pour nous faire battre , soyons confiant comme nos ayeux http://www.lisapoyakama.org/imhotep-de-memphis-le-premier-savant-polyvalent-de-lhistoire/

15.Posté par Fredo974 le 21/11/2019 17:54 (depuis mobile)

Tout le monde s'en tape de ce référendum
Combien de votes à la Réunion ?

16.Posté par balayedovantzotportavant le 22/11/2019 16:01

FREDO974 vous parlez pour vous vous êtes sous le charme de votre dieu macron personne ne l'aime l'indésirable de l'élysée c'est macron vivement 2022!

17.Posté par Réveillez vous le 22/11/2019 18:25

@Fredo974

combien sont au courant ?

18.Posté par GIRONDIN le 22/11/2019 18:48

12.Posté par IXE
👍🏿

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 6 Décembre 2019 - 08:38 Quatre requins pêchés en deux jours