Social

La Réunion comptait 136 960 chômeurs fin février (+0,6%)

Samedi 25 Mars 2017 - 07:22

Fin février 2017, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi et sans activité (catégorie A) s'établit à 136 960. Ce nombre augmente de 0,3 % sur trois mois (soit +450 personnes). Il progresse de 0,6 % sur un mois et diminue de 0,4 % sur un an.

En France (y compris départements et régions Outre Mer), ce nombre augmente de 0,2 % sur trois mois (–0,1 % sur un mois et –3,1 % sur un an).

A La Réunion, le nombre de demandeurs d’emploi tenus de rechercher un emploi, ayant ou non exercé une activité dans le mois (catégories A, B, C) s'établit à 161 770 fin février 2017. Ce nombre augmente de 0,1 % sur trois mois (soit +200 personnes). Il progresse de 0,6 % sur un mois et de 0,9 % sur un an.

En France (y compris DROM), ce nombre augmente de 0,8 % sur trois mois (+0,5 % sur un mois et +0,9 % sur un an).

Lu 5814 fois



1.Posté par Ma sonnerie le 25/03/2017 08:11 (depuis mobile)

161000 personnes en âge de travailler sans emploi..Rapporté à la population active moins les étudiants et moins les retraités..Ça fait quel pourcentage? l'INSEE est pas foutu de nous le donner??

2.Posté par justedubonsens le 25/03/2017 09:31

"Incredible !" comme ils disent Outre Manche. Il y a 2 jours on nous annonçait avec grand fracas un niveau HISTORIQUEMENT BAS du chômage à La Réunion avec 78000 demandeurs d'emplois.
Aujourd'hui soit quand même 2 jours plus tard "it's a long way" disait Lucky Luke, on nous en annonce près de 137 000. Excusez du peu mais là on a un vrai problème de com'. Je ne doute pas que les savants professeurs Tournesol de l'INSEE sauront nous expliquer cette "petite" différence !

3.Posté par Crikotte le 25/03/2017 09:38

faudrait savoir hier le taux avait baissé, aujourd'hui il est en augmentation ce qui me parait normal au vu de l'assistanat croissant....!

4.Posté par haha le 25/03/2017 11:01

Arrétez de mentir!!! En réalité c'est beaucoup plus, avec tout les gens en "ti contrat" qui sont des chômeurs en surcis (malgré les promesses des élus), les gens en formation et les gens radiés.

5.Posté par lopoe le 25/03/2017 11:06

Dont plus de 2/3 ne sont pas diplômés!!!
Voila la vérité.

6.Posté par Faut les identifier ceux-là ! le 25/03/2017 13:51

Et les inconnus du registre de l'État Civil qui dorment le matin pour aller commettre leurs forfaits la nuit, font-ils partie du cahier des charges... comptables ?

7.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 25/03/2017 15:12

*Imaginez cette armada - pas un seul manquant ! - en comité d'accueil à nos aspirants présidents.

*Débarquant à Gilot - en uniforme ! (Il faut toujours un uniforme pour se sentir solidaires; prendre exemple sur la marche d'Odysséa et sa grande vague rose...)

*Je suggère une couleur-choc: du noir, par exemple, pour dire les effets du chômage sur la société réunionnaise.Prévoir aussi un accessoire bruyant permettant de couvrir les promesses mensongères...

8.Posté par Red Flag le 25/03/2017 18:11

On dit merci à qui ?

Aux gouvernements de droite et de gauche qui n'ont pas cessé d'arroser les patrons avec l'argent public et qui continuent allègrement à licencier, même quand ils font des profits phénoménaux.

9.Posté par Simandèf le 25/03/2017 19:38

C'est toujours de trop on est pas loin de ressembler à la Guyane "française".

10.Posté par mougeon le 25/03/2017 20:58 (depuis mobile)

Franchement, j''ai peur pour la réunion dans les Années a venir.
C''est vrai qu''il y a beaucoup de contrats aidés ! ! !
C''est pour ça qu''il y a tout ces pieds de "zamal"qui poussent dans les cours alorssss!!!! Hi! Hi! hi¡!!

11.Posté par miro le 26/03/2017 17:37

à post 10. Faut pas rigoler avec les pieds de Zamal....! c'est sérieux, et c'est souvent le seul moyen pour certains réunionnais de mettre un grain de riz au feu pour nourrir leurs enfants. Les acheteurs ne manquent pas et si c'est le seul moyen de nourrir sa famille, pourquoi ne pas planter et vendre ce zamal ?....

12.Posté par Michel le 31/03/2017 21:13

Allez encore quelques dizaines de milliards d'aides en plus au patronat et on arrivera aux 200 000 !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter