MENU ZINFOS
Société

"La Réunion au ralenti" pour se souvenir de l'île au temps du confinement


L'année 2020 est proche de clore un chapitre jamais vécu pour les contemporains que nous sommes. L’épidémie de Coronavirus a plongé le monde dans une situation étrange. Et encore plus troublante lors des mois de mars et avril où le mot confinement s’est imposé à la planète entière quasiment. Accompagné du photographe Lionel Ghighi et de la plume de Sylvie Chaussée-Hostein, Serge Marizy fige pour longtemps les images insolites d'une Réunion aux rues désertes. D'une Réunion confinée et masquée.

Par Ludovic Grondin - Publié le Samedi 21 Novembre 2020 à 00:22 | Lu 1898 fois

Le confinement, « c’est déjà un vague souvenir quand vous voyez tout ce monde dans les magasins » (Photo : Alexandre Robert)
Le confinement, « c’est déjà un vague souvenir quand vous voyez tout ce monde dans les magasins » (Photo : Alexandre Robert)
Zinfos974 : Comment vous est venue l’idée de rassembler dans un ouvrage vos meilleurs clichés du confinement ?
Serge Marizy :
C’est lors du tournage du film documentaire de 52 minutes sur le confinement (qui a été diffusé sur Réunion La 1ère le mois dernier, ndlr), que l’idée m’est venue. Un soir, à la sortie d’une mission avec les gendarmes, j’ai appelé mon camarade James Caratini, directeur de Sciences Réunion. Je lui ai dit : « James, là je commence à cumuler pas mal de photos, plus toutes les images drone qu’on a faites avec Lionel Ghighi. Je pense qu’il y a peut-être moyen de faire un livre qui sorte de l’ordinaire ». Sachant que James a déjà fait 8 livres sur La Réunion et sur Maurice, il avait cet oeil-là et s’est dit : « pourquoi pas, je viens voir tes photos ! ». Trois jours après il est venu à la maison, on s’est mis devant l’ordinateur et là il m’a dit : « Serge, on a un livre exceptionnel à sortir ». 

Vous tourniez un film documentaire, comment s’est opérée la bascule?
Depuis 4 à 5 ans, je filme essentiellement avec un appareil photo sur pied. Ce qui me permet de doubler les images vidéo en photo. En plus des séquences de tournage durant 2 mois et demi, on a filmé et photographié à peu près 3500 à 4000 photos.

Le tri des photos a dû être difficile ?
Très difficile. Nous avions pris environ 4500 photos et on a gardé environ 300 photos. Donc la sélection a été très dure ! 

Parlez-nous de cette collaboration
Depuis quinze ans, je travaille avec une journaliste qui est l’une des meilleures plumes de La Réunion : Sylvie Chaussée-Hostein. Je lui ai dit : « Sylvie, est-ce que tu es partante ? ». Elle a dit « ok ». Durant un mois, nous nous sommes réunis une à deux fois par semaine pour le choix des photos et la sélection des chapitres. Il nous suffisait juste de trouver un infographiste exceptionnel qui a passé beaucoup de temps sur le livre.

Vous avez ajouté un ingrédient supplémentaire à ce livre, racontez-nous
La magie de ce livre, c’est qu’il est en réalité augmentée. Qu’est-ce que c’est que la réalité augmentée, pour les novices dont je fais partie…, c’est la possibilité de visionner sur votre smartphone ou tablette les vidéos associées à des images du livre. La démarche est expliquée dans les premières pages. Vous avez juste à télécharger une application et à scanner chaque petit oeil bleu parsemé dans le livre et la video se met en route automatiquement. 

Vous étiez aux premières loges lors de ce moment d’histoire incroyable à capter
Nous avons beaucoup de très belles images drone de La Réunion confinée, et surtout également beaucoup de moments de vie lors des séquences de dépistage avec les laboratoires dans les hôtels, des passagers débarquant à l’aéroport avec le contrôle sanitaire, de fabrication des masques, mais aussi à l’hôpital puisque nous avions eu accès à des chambres Covid. On a suivi aussi le préfet dans ses différents déplacements, notamment lors de la cérémonie du 8 Mai qui s’est déroulée en catimini et où j’étais le seul photographe et caméraman sur place. Donc oui, des moments intimes que personne n’a pu voir. 

Les autorités vous ont-elles demandé de ne pas photographier telle ou telle situation ?
Au niveau de la collaboration avec la préfecture, il y a eu une clause de confidentialité, ce qui est normal. Après, l’avantage, c’est que je suis ancien fonctionnaire de police, donc ils savaient à qui ils avaient affaire. Et au niveau de la collaboration avec la police et la gendarmerie, étant de la maison, je savais ce que je pouvais filmer et ne pas filmer. Le film a été visionné avant diffusion par la préfecture. Ça c’était prévu dans la clause. Pour ce qui est des images du navire Mistral, elles ont été validées par le ministère des Armées. 

Quelle impression saute aux yeux des lecteurs ?
Quand je l’ai livré aux premiers lecteurs, les gens se sont tout de suite amusés à identifier l’endroit où ont été prises les photos car c’est vrai qu’avec des prises aériennes, ça modifie la perception des lieux. C’est très amusant de redécouvrir certains sites depuis les airs. 

Et puis déjà au bout de trois, quatre mois après le confinement, on l’a déjà un peu oublié. C’est déjà un vague souvenir quand vous voyez tout ce monde dans les magasins. Je sais que chez moi par exemple j’ai gardé un exemplaire de journal illustré des images du passage de la tempête Clotilda en 1987. Elle était passée sur La Réunion plusieurs jours. C'est un exemplaire que j’ai plaisir à feuilleter avec des personnes qui ont oublié et qui se remémorent ce qu’elles avaient vécu grâce à ces images. C'est pour cela que ce livre "La Réunion au ralenti", dans dix ans, quinze ans...

La Réunion au temps du confinement a été immortalisée par Lionel Ghighi (à gauche) et Serge Marizy (au centre)
La Réunion au temps du confinement a été immortalisée par Lionel Ghighi (à gauche) et Serge Marizy (au centre)
Une séance de dédicace est programmée ce samedi à la Fnac de Saint-Pierre à partir de 15H




1.Posté par SITARANE le 21/11/2020 07:41

Encore et toujours un publireportage pour les amis ..............

2.Posté par Jean le 21/11/2020 13:38

Quand le malheur des uns fait le bonheur des autres

3.Posté par kaloupillé le 21/11/2020 20:04

QUEL EST LE PRIX de ce Livre SVP ? Merçi ...

4.Posté par Créole le 21/11/2020 20:34

Post 1 sitarane

Ah ! L’idée ne vous est pas venue !!!
Alors on est prêt à la ... critique .
Notre vrai Sitarane était beaucoup plus fair-play !!

5.Posté par loulou974 le 21/11/2020 20:18

pourquoi ne pas simplement saluer le travail artistique ? merci

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes