MENU ZINFOS
Culture

La Réunion au Salon du Livre de Paris


Jusqu’au 18 mars, le Salon du Livre à Paris réunira, au sein de son village outre-mer, 28 éditeurs et plus de 140 auteurs originaires des îles et territoires français ultramarins. L’occasion de prendre la température du marché du livre à la Réunion.

Par Bérengère Lefèvre - Publié le Lundi 16 Mars 2009 à 16:36 | Lu 1809 fois

La Réunion au Salon du Livre de Paris
Dans les stands des six maisons d’éditions venues représenter la Réunion, c’est un large choix d’ouvrages qui s’offre au lecteur. Récits courts et illustrés pour les plus jeunes, bandes-dessinées, poèmes pour les rêveurs, histoires d’antan pour les nostalgiques, études et analyses pour les plus studieux, tous les genres se côtoient...
Pour autant, les contes et légendes, les devinettes et les romans se vendent mieux par rapport à la poésie. Cette dernière trouve son lectorat le plus fidèle en Métropole. Anciens touristes conquis par le lyrisme réunionnais peut-être… Ou Réunionnais souffrant du mal du pays ? Allez savoir ! Toujours est-il que pour n’importe quelle œuvre écrite à la fois en français et en créole, c’est la langue de Molière qui a tendance à l’emporter. 
En effet le créole ne fait pas autant d’adeptes qu’on aurait pu le croire. "On vend plus d’études sur le créole que de livres en créole" constate Alain Robèr des éditions K’A. Et cette propension concerne tous "les" créoles : celui de 1977 qui revient un peu "à la mode", le "KWZ" ou encore le "mélangue" de Jean-Louis Robert.
En revanche, Jean-François Samlong des éditions UDIR précise que les lecteurs apprécient  les textes  "bilingues" dans lesquels les deux langages se retrouvent. "Ils aiment bien faire le va-et-vient entre les deux". Pour certains, cela leur permet d’appréhender la description d’un événement sous deux angles différents. Et, même si la graphie du créole varie d’un texte à l’autre, "ce n’est pas si difficile à lire !" affirme Stéphane Hoarau qui signe la préface de "Zistoir Kristian", premier roman en créole réunionnais.
En dehors de cette volonté affichée de promouvoir le créole, les éditeurs n’oublient pas de jouer la carte de l’ouverture. Ils publient de plus en plus d’auteurs de l’Océan Indien. A l’inverse, des écrivains tels que François Dijoux ont fait appel à des éditeurs basés dans la capitale. Mais attention ! Aujourd’hui, pour se donner le plus de chances d’être édité à Paris, il est préférable de "posséder une marque identitaire". Autrement dit, l’exotisme reste l’atout principal pour tout Réunionnais qui veut s’exporter et se faire un nom dans ce domaine.

La Réunion au Salon du Livre de Paris



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes