Société

La Réunion accueille la Conférence internationale sur l’adaptation au changement climatique

Mercredi 4 Octobre 2017 - 18:12

Ces 5 et 6 octobre 2017, la Région Réunion et le Réseau des Gouvernements Régionaux pour le développement durable (NRG4SD) organisent la deuxième Conférence internationale sur l’adaptation au changement climatique, intitulée "Les iles, terres de solutions innovantes pour tous les territoires".
Cette conférence sera organisée a la suite de l’assemblée générale de NRG4SD qui marque ainsi ses 15 années d’engagement.


L'assemblée générale du nrg4SD s'est tenue aujourd'hui, en préambule des deux jours de la conférence internationale
L'assemblée générale du nrg4SD s'est tenue aujourd'hui, en préambule des deux jours de la conférence internationale
La Réunion accueille la Conférence internationale sur l’adaptation au changement climatique. Un événement d’ampleur internationale piloté par la Région Réunion et organisé en collaboration avec le Réseau des Gouvernements Régionaux pour le Développement Durable (le NRG4SD - "the Network of Regional Governments for Sustainable Development").

Cet événement à La Réunion constitue une importante étape préparatoire à la 23ème session de la Conférence des Parties (COP 23) à la Convention des Nations Unies sur les Changements Climatiques (CCNUCC), organisée à Bonn (Allemagne) en novembre prochain. Avec les îles Fidji qui président la COP 23, les négociations conduiront à identifier les plus vulnérables aux effets du changement climatique et les enjeux pour les petits Etats et les îles. Cette conférence est donc cruciale pour les gouvernements régionaux qui doivent proposer un message commun à la COP23, en partageant avec la communauté mondiale leurs actions.

"Particulièrement vulnérables aux effets du changement climatique, les territoires insulaires ont aujourd’hui pleinement conscience du besoin impérieux de modifier profondément à l’échelle mondiale les comportements pour inverser, ou tout au moins ralentir la tendance au réchauffement climatique. Je crois à la force des actions qui sont prises à l’échelle locale. Partir des citoyens et des régions pour agir et pour alerter les États. Dans la continuité de la Déclaration des îles élaborée en 2014 à La Réunion et présentée à la COP 21 en 2015 à Paris, je considère comme primordial que nous saisissions ensemble l’occasion de cette conférence mondiale pour rédiger une Déclaration des îles actualisée qui pourra être présentée à la COP 23 de Bonn en novembre 2017", plaide le président de Région Didier Robert.
 

"Depuis 15 ans, nrg4SD oeuvre sur le plan international pour porter les voix des gouvernements régionaux auprès des Nations Unies et de l’Union Européenne", déclare le ministre sri-lankais, qui prendra part au forum
"Depuis 15 ans, nrg4SD oeuvre sur le plan international pour porter les voix des gouvernements régionaux auprès des Nations Unies et de l’Union Européenne", déclare le ministre sri-lankais, qui prendra part au forum
Des intervenants du monde entier

L’un des invités de ce forum est Gamini Thilakasiri, ministre de l’Agriculture, du Développement Agraire, de l’Irrigation, de l’Industrie et de l’Environnement de la Province Occidentale du Sri-Lanka. "Le réseau NRG4SD est honoré de co-organiser la Conférence Internationale sur l’Adaptation au Changement Climatique “Les îles, terres de solutions innovantes pour tous les territoires” à Saint-Denis de l’Ile de la Réunion, avec le Conseil Régional présidé par Didier Robert, notre vice-président de l’Afrique et de l’océan Indien. Depuis 15 ans, NRG4SD oeuvre sur le plan international pour porter les voix des gouvernements régionaux auprès des Nations Unies et de l’Union Européenne. Nous avons tissé un réseau de poids bâti sur des valeurs telles que la solidarité et la collaboration, et qui permet de connecter les régions du nord et du sud du monde", rappelle le ministre sri-lankais et Co-Président du Sud de NRG4SD.

Plusieurs parties prenantes telles que les représentants des gouvernements insulaires et régionaux, la société civile et la communauté scientifique, discuteront des impacts du changement climatique et des solutions pionnières pour renforcer la résilience et s’adapter efficacement aux changements climatiques.

La tenue de ce forum jeudi et vendredi a été précédée ce mercredi par l’assemblée générale du NRG4SD. Une AG qui s’est tenue à la Région. Cette première séquence sera suivie ce jeudi après-midi au Moca par une série de conférences sur la thématique de l’adaptation aux changements climatiques par les gouvernements régionaux et les îles auxquels sont conviés des représentants politiques et scientifiques venus d’Equateur, de Chine, de Madagascar, du Mexique, du Sénégal ou encore d’Espagne.

Le programme en détail des conférences ouvertes au public

2015 : Didier Robert nommé au NRG4SD pour le développement durable

LG
Lu 4710 fois



1.Posté par GIRONDIN le 04/10/2017 19:20

Oui oui oui

J'ai ri ! GERRI 2156!!!!!

2.Posté par max cilaosa le 04/10/2017 20:17

J aimerais bien que la problématique de l eau, son stockage dans de très grande retenue, son traitement, sa distribution dans les iles fasse l objet d un engagement des décideurs. Dans les iles cette problématique deviendra cruciale dans les prochaines années, il est indispensable dès aujourd'hui d agir.

3.Posté par Alexandra le 04/10/2017 21:34

Didier Robert se place dans les pas de Paul Verges! Ce n est évidemment pas la même stature mais c est quand même positif. Verges aurait été heureux de voir qu il n a pas prêcher en vain
Bravo

4.Posté par Coralie le 04/10/2017 22:01

La grande absente du programme ce sont les énergies renouvelables, solaire éolien et marine.
Pourquoi donc ??

5.Posté par PATRICK CEVENNES le 04/10/2017 22:48

fukcd473
3.Posté par Alexandra le 04/10/2017 21:34
Nul besoin de s'appeler Paul Vergès pour affirmer que si la calotte glacière fond, le niveau des mers va augmenter. C'est un simple problème de maths. Mdr !

Sinon ne pas oublier de dire que la banquise est en extension. lol !

Mais il n'y a pas que les états insulaires qui sont directement concernés. Tous les continents le sont. Faut arrêter de nous prendre pour des moutons.

6.Posté par Antipode le 05/10/2017 07:01

#goVegan, l'unique véritable levier d'action et de résilience à l'anthropocène !

Bruno Parmentier : Nourrir l'humanité ? #goVegan et #permaculture ! - en direct le 29/09/2017 à 17h. Économiste, ancien directeur de l'École Supérieure d'Agriculture d'Angers.
https://www.youtube.com/watch?v=l9VGz9Lrt70

Vers un bouleversement des équilibres économiques mondiaux par Alain JUILLET
https://www.youtube.com/watch?v=uy0O3cpybQM

7.Posté par Jacques le 05/10/2017 07:06

Personne n'évoque le principal problème de cette planète : L'homme.

En 100 ans, la population est passée de 1 milliard, à 7 milliards, tout ça pour le fric, ça ne peut continuer ainsi.

8.Posté par jean claude payet le 05/10/2017 07:07

petit message ce n'est pas en balancant frigo etc n'importe ou que cela s'arrngera

9.Posté par FIESTA le 05/10/2017 08:02

Encore une bonne occasion de faire la fiesta, à grand coups de champagne, de petits fours, de billets d'avions ( facture carbonne !).
Ah, il est incorrigible notre Didi, il a toujours des idées de génie pour en profiter un max !!

Merci à tous les Réunionnais de financer tout ça.

10.Posté par Zarin le 05/10/2017 09:54

J'ai bien mangé, j'ai bien bu
J'ai la peau du ventre bien tendue
Merci petit Jésus...

Patrick Topaloff

11.Posté par Romain le 05/10/2017 10:07

Post 7.
D après vous l Homme serait passer de 1 Milliard d individus à 7 Milliards, pour le fric ???
Je comprends pas, merci de développer.

12.Posté par Zarin le 05/10/2017 11:13

Dans son récit, Pierre Boulle imagine que l'évolution naturelle déchoit l'homme de sa prééminence sur les autres espèces vivantes au profit des singes.

La Planète des singes - Wikipédia

13.Posté par zamal le 05/10/2017 12:23

La fin du monde est proche je crois!

14.Posté par Jacques le 05/10/2017 18:03

A Romain :

Pourquoi croyez vous que la démographie augmente autant ?

Les industriels qui n'ont que le profit en tête, fabriquer, vendre, toujours vendre plus, avec des objets à obsolescence programmée, l'Etat complice qui octroie aides et financements pour que la population puisse croître, ce même quand l'horizon "emploi" est plutôt bouché.

Pourquoi pensez vous que l'Allemagne à accueilli autant de migrants ?

Simplement pour peupler encore plus son Pays, car plus il y a de monde, plus il y a d'élus, plus il y a de subventions, etc, etc.

Quel Pays aujourd'hui s'inquiète réellement de la surpopulation, personne, on bâtit, on construit, pour parquer tout ça, pour créer encore plus de consommateurs.

Et tant qu'à faire, on les aide, mais pas trop, juste assez pour qu'ils survivent, et qu'ils élisent celui qui les a nourris à coup de subits sociaux.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter