MENU ZINFOS
Social

“La Réunion a trois banques parmi les plus chères de France”


Une délégation de quatre membres du Collectif dont Dominique Mardaye, président de l’Association contre les abus bancaires, a été reçue cet après-midi par le direction de l’Iedom (Institut d’émission des départements d’Outre-mer). La mise en place d’un observatoire des banques a été évoquée.

Par Jismy Ramoudou - Publié le Mardi 24 Février 2009 à 18:39 | Lu 1364 fois

“La Réunion a trois banques parmi les plus chères de France”
Jean-Hugues Ratenon (Agir pou nout tout), Dominique Mardaye (contre les abus bancaires) et deux autres membres du Collectif sont ressortis des locaux de l’Iedom, avec un sentiment de frustration certain.
Si la direction de l’Institut d’émission des départements d’Outre-mer, a concédé l’actuelle situation des banques à La Réunion, elle n’a pu que proposer une rencontre entre le Collectif, ces institutions financières et elle-même. “Une première réunion pourrait avoir lieu dans la première quinzaine de mars”.
Il s’agira sans doute de dessiner les contours de ce qui va devenir l’Observatoire des banques “pour lutter contre les abus bancaires. Une structure de plus qui, si elle a la même efficacité que l’Observatoire des prix, aura le mérite d’amuser les responsables bancaires de la place”, sourit le Collectif.
“Nous continuerons à demander la transparence sur la fixation des tarifs pratiqués par les banques de l’île”.
“Comme l’a expliqué Dominique Mardaye, président de l’Association contre les abus bancaires, à la direction de l’Iedom, il n’y a aucune base légale qui permet que des services bancaires gratuits en métropole soient payants à La Réunion”, avance Jean-Hugues Ratenon.
Dominique Mardaye qui maîtrise aujourd’hui le dossier bancaire sur le bout des doigts, déplore cette réalité. “La Réunion a trois banques parmi les plus chères de France”.




1.Posté par papapio le 24/02/2009 19:06

Il faut les NOMER, si les prix sont libres et publics, alors que les bilans sont "Normalement" accessibles à tous, il n'y a aucune raison valable, démocratique et déontologique pour que la Banque de France et l'institut de veille sur la libre concurrence, ne les cites...
Que ces organismes d'Etat, FINANCES PAR LE PUBLIC, maintiennent sous silence ces informations est un ABUS DE CONFIANCE ET DE POUVOIR...

2.Posté par chabouc le 24/02/2009 20:02

A titre d'exemple, j'ai fait une comparaison rapide entre ma banque à la Réunion et la banque LCL. Conclusions pour mes opérations courantes je paye actuellement 175 € (décompte fait sur toute l'année 2008). Pour de meilleurs services j'aurais payé 100 € chez LCL. Le coût est donc supérieur de 75% ici.


3.Posté par looping974 le 24/02/2009 20:10

voir ici

http://www.lefigaro.fr/patrimoine/2009/01/30/05001-20090130ARTFIG00382-frais-bancaires-la-surenchere-des-forfaits-.php

4.Posté par Trouillomètre au maximum le 24/02/2009 20:46

Il faudrait qu'il cite ses sources ce Dominique Margaye.
On ne sera pas étonné que nos banques sont les plus chères, et pourtant c'est du service qu'elles vendent, pas des marchandises importées à grands frais à 10 000 km de là ...

5.Posté par Briand le 24/02/2009 21:44

Avez-vous remarqué que de nombreux magasins se trompent régulièrement sur les prix du rayon à la caisse? Vérifiez bien vos tickets!! Ordres ou magouilles pour arrondir les fins de mois d'une caissière peu payée?? Il est vrai que quand le patron se pavane en X4, ça fait mal de recevoir 1200€ à la fin du mois.
Les banques sont les plus grands voleurs et ont défiguré les centres-villes.
Aucune patience avec elles!!

6.Posté par Logique le 24/02/2009 21:48

Allez, la justification est pourtant simple:

un gâteau captif et des larrons qui s'entendent à nous faire raquer.
Pourquoi arnaquer moins lorsqu'on peut le faire et que ça engraisse des actionnaires jamais assez obèses?

Peu importe d'étriller les petites gens, les PME locales, d'asphyxier l'économie réunionnaise et de ne pouvoir justifier cela, car seule compte la ligne du bas: le bénéfice net après impôt.
Le pire, c'est que je crains fort que ce ne soit légal, sauf à prouver l'entente illicite.

Un cadre dirigeant licencié d'une de ces banques aurait-il envie de se laisser aller à quelques confidences compromettantes? Soyez le bienvenu ici.

7.Posté par Joe le 24/02/2009 21:53

C'est encore du au transport , au soleil ??? :)

Rien ne tourne rond à la Reunion, tout est cher.

8.Posté par kikouyou le 24/02/2009 23:05

ON VEUT CONNAITRE LESQUELLES ,,, ???
ILS DEVIENT URGENT D'ORGANISER DES BOYCOTT ! NON ?

9.Posté par Laurent le 25/02/2009 00:34

Pendant les périodes d'abondance, vous dormiez.
Maintenant votre réveil est bien difficile.
Recouchez vous ! Ce qui va arriver risque de vous effrayer !

10.Posté par Laurent le 25/02/2009 01:38

A trouillomètre As Jacques Tillier.
Vous qui étiez directeur général du JIR. Pourquoi étiez vous à la solde des monopoles ? Pourquoi ne pas les avoir dénoncés ?
Avez vous le sentiment d'avoir exercé correctement votre métier ?

11.Posté par Banque et notaire en berne le 25/02/2009 04:56

Licenciement économique chez un notaire de la place, je tombe sur le c.... Prêts en panne, hypothèques en baisse, mais où va-t-on ? Il reste heureusement les tickets agios et consorts pour faire travailler le pouvoir du clavier, de dire oui, de dire non, de vous faire et vous défaire.

12.Posté par papapio le 25/02/2009 07:05

Oui Kikouyou, c'est ce qui se passe au Canada par exemple, avec beaucoup de réussite et moins d'égoisme.

13.Posté par G.Maillot le 25/02/2009 07:51

"Ma" banque, "mon" médecin", "mon" pharmacien, "mon" boucher, "mon" garagiste, "mon" patron, "mon" frère riche et "ma" copine riche me rouleraient dans du maïs importé...Il serait bon que je me mette à bannir les "ma" et les "mon" de mon vocabulaire!
On peut changer de banque, de garagiste et de copine!
La banque postale reste le "meilleur" des établissements...Seuls Paul et Pierre peuvent s'offrir les services de" vrais" banquiers! Il ne faut jamais faire comme eux...Vous avez voter pour eux? Aie...
Qu'est-ce qu'il est voleur mon garagiste!
Sans rancune les gars?

14.Posté par Pierre Dupuy Junior le 25/02/2009 09:41

10. Posté par Laurent le 25/02/2009 01:38

A trouillomètre As Jacques Tillier.
Vous qui étiez directeur général du JIR. Pourquoi étiez vous à la solde des monopoles ? Pourquoi ne pas les avoir dénoncés ?
Avez vous le sentiment d'avoir exercé correctement votre métier ?


??? C'est un nouveau jeu? On m'explique? Je peux jouer?

15.Posté par Aero Freins le 25/02/2009 10:06

C'est clair : ça roupillait sec jusqu'à présent !! La libre mais honnête concurrence serait-elle une utopie ?

N'empeche tu paranoïses Laurent... je me refuse à penser Que M'sieu Tillier aurait pu s'affubler d'un pseudo aussi naze...!! A moins que... ce soit pour mieux faire écran...?!

16.Posté par tilouloune le 25/02/2009 14:21

Bonjour,
La crise? pas pour les banques locales qui annoncent TOUTES des résultats HONTEUX
38 millions d'euros pour le CREDIT AGRICOLE, avec autant de bénéfice il serait judicieux de créer des emplois pour que dans chaque agence, un salarié soit à la disposition du public pour aider à remplir les imprimés, embaucher un agent de service pour planter quelques fleurs etc, et 2 emplois de plus pour améliorer l'accueil par agence c'est 50 salariés de plus et seulement 50 fois un smic et ses charges fois 12 mois soit environ un seul petit million d'euros et ce serait rien dans ces 38 millions d'euros quand on sait que tout est passé (frais somptueux de mission et de réception , provisions pour pertes ou risques etc) pour minimiser des résultats;
Mais il faut faire des bénéfices pour que l'interressement des gros patrons soit le plus plus possible .
Toutes les banques et assurances de la place sont aussi riches et elles ne font aucun effort pour "améliorer l'économie" et participer activement au développement de la réunion. Le but, ramasser un maximum pour faire monter l'argent à la MAISON MERE et se vanter des chiffres indécents ensuite en réunion de "directeurs"
Bravo les administrateurs de ces institutions qui couvent leurs directeurs pour un "petit avantage" en nature tel un voyage de formation ou autre.
la honte pour vous de cautionner tout cela.
Comment voulez vous faire avancer les choses si seul le profit "profitation" (profit, c'est normal.pas profit abusé)
A
BIENTOT
tilouloune


17.Posté par phyllie le 25/02/2009 14:22

Nous sommes insulaire et donc de fait dans un marché captif.
L'administration ne fait pas son travail (DGCCRF), elle a le pouvoir de ce saisir de ce dossier puisque nous sommes dans un cas qui relève de sa compétence (loi Galland modifiée moulte fois, Chatel, Jacob, circulaire dutreil, NRE ect ect) et qui concerne l'abus de position dominante.

Article L420-1
Modifié par Loi n°2001-420 du 15 mai 2001 - art. 52 JORF 16 mai 2001

Sont prohibées même par l'intermédiaire direct ou indirect d'une société du groupe implantée hors de France, lorsqu'elles ont pour objet ou peuvent avoir pour effet d'empêcher, de restreindre ou de fausser le jeu de la concurrence sur un marché, les actions concertées, conventions, ententes expresses ou tacites ou coalitions, notamment lorsqu'elles tendent à :


1° Limiter l'accès au marché ou le libre exercice de la concurrence par d'autres entreprises ;


2° Faire obstacle à la fixation des prix par le libre jeu du marché en favorisant artificiellement leur hausse ou leur baisse ;


3° Limiter ou contrôler la production, les débouchés, les investissements ou le progrès technique ;

Article L442-6
Modifié par Loi n°2001-420 du 15 mai 2001 - art. 56 JORF 16 mai 2001

I. - Engage la responsabilité de son auteur et l'oblige à réparer le préjudice causé le fait, par tout producteur, commerçant, industriel ou artisan :


b) D'abuser de la relation de dépendance dans laquelle il tient un partenaire ou de sa puissance d'achat ou de vente en le soumettant à des conditions commerciales ou obligations injustifiées ;


III. - L'action est introduite devant la juridiction civile ou commerciale compétente par toute personne justifiant d'un intérêt, par le ministère public, par le ministre chargé de l'économie ou par le président du Conseil de la concurrence lorsque ce dernier constate, à l'occasion des affaires qui relèvent de sa compétence, une pratique mentionnée au présent article.


IV. - Le juge des référés peut ordonner la cessation des pratiques discriminatoires ou abusives ou toute autre mesure provisoire.

Vite Madame Aude au travail .

18.Posté par tilouloune le 25/02/2009 15:51

BONJOUR, messieurs les élus de la Reunion,

Merci de penser à notre pouvoir d'achat, mais à mon avis si vous voulez vraiment nous aider, il faudrait d'abordt commencer par moins dépenser notre argent.
En effet, j'ai pu constater que tous les élus ont été invités par notre Président à une Réunion il y a peu de temps; Combien de : MAIRE, DEPUTE, CONSEILLER GENERAL, SENATEUR ETC.ont voyagésen classe bétaillére pour REUNIONNAIS TRAVAILLEURS et combien ont pris la classe superieure? Les indemnités de nos élus ne sont qu'une infime partie de ce qui est vu; les missions et réceptions sont beaucoup plus critiquables et nos élus ne seprivent pas....

Depuis quelques temps la mode est "au pouvoir d"achat" et je pense que pour avoir du pouvoir d'achat il faut "etre au pouvoir" pour pouvoir dilapider l'argent des contribuables.
iL Y AURA SUREMENT UN POSTE POUR CHACUN D'ENTRE NOUS AU RYtHME OU NOUS VOYONS SE CREER DE NOUVEAUX POSTES DANS LA POLITIQUE ( LES VICES PRESIDENCES DE COMMUNAUTE DE COMMUNES? LES ASSOCIATIONS D'ELUS ETC)

ah pauvrre de nous!!!

19.Posté par électron libre le 25/02/2009 19:27

17. Posté par phyllie le 25/02/2009 14:22
"L'administration ne fait pas son travail (DGCCRF), elle a le pouvoir de ce saisir de ce dossier puisque nous sommes dans un cas qui relève de sa compétence".

@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@@

Oui, la république est bafouée tous les jours par nos décideurs (politiciens, distributeurs, banquiers etc...) mais aussi par chacun d'entre nous.
Qui n'a pas un ami, un frère, un oncle ou je ne sais qui de bien placé pouvant lui permettre d'enfreindre la loi. (Vous voulez des exemples?...)

Oui, la république est bafouée et une politique de "copains" s'y est substituée. Les banques ne nous font que ce qui est POSSIBLE de nous faire. Mais possible n'est pas forcément légal...

Si je suis la logique du post 17 de "Phyllie", je propose de transformer l'île entière en prison.
Je propose que les seules personnes n'ayant jamais usé de passe-droit ou n'ayant jamais fraudé l'état puissent jouir librement d'un appartement à la Rivière des Galets ou à Domenjod. MDR.......

Au fait, notre pouvoir d'achat n'a pas disparu. Il a juste changé de poche. (relire à ce sujet le post 9 de Laurent).

Bonne nuit les petits.


20.Posté par Laurent le 25/02/2009 22:20

Vous n'êtes pas très observateurs les gars.
Voyez la qualité de la syntaxe et la précision des faits développés. Le style est le même ! J'en suis sur

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes