MENU ZINFOS
Société

La Réunion à l’UNESCO : "L’impression d’avoir travaillé pendant 50 ans pour rien"


Presque 10 ans après leur inscription au patrimoine mondial de l’Unesco, les pitons, cirques et remparts de La Réunion pourraient bien perdre leur précieux label. C’est ce que craint René Robert, le géographe salazien qui a porté le dossier de notre île auprès de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture : "On a l’impression que si on effaçait le patrimoine mondial de l’île, ça n’inquiéterait personne", regrette-t-il.

Par - Publié le Vendredi 26 Juillet 2019 à 17:09 | Lu 10256 fois

"Il y a un décalage entre un potentiel qui est riche et une réalité qui est pauvre. Avons-nous vraiment conscience de la richesse de notre île, celle qui a été reconnue par plus de 180 pays du monde ?" se demande René Robert.
 
Le géographe à la retraite fait partie de ceux qui ont constitué le remarquable dossier sur les paysages de La Réunion auprès de l’UNESCO. Si nos pitons, nos cirques et nos remparts sont depuis bientôt 10 ans classés patrimoine mondial, c’est en grande partie grâce à lui.
 
Mais cette réussite est aujourd’hui menacée. Aux côtés de Serge Camatchy, président de l’association Émergence Réunion, René Robert lance un cri d’alerte adressé à tous les acteurs responsables.
 
"Notre patrimoine mondial est aujourd’hui plus dégradé qu’il ne l’était lorsqu’il a été classé". C’est ce qu’avait déjà indiqué l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), l’organisme chargé d’évaluer la conservation des sites, dans leur dernier rapport de novembre 2017.

La Réunion à l’UNESCO : "L’impression d’avoir travaillé pendant 50 ans pour rien"
Ainsi, le site est passé de l’état de "bon avec quelques préoccupations" en 2014, à celui de "préoccupation importante" en 2017.
 
En mars 2018, L’ UICN adresse également un courrier au ministre de l’Environnement alors en poste, Nicolas Hulot, dans lequel l’organisme explique que : "[…] si rien n’évolue, la situation pourrait devenir rapidement critique, avec un risque de pertes irrémédiables des valeurs pour lesquelles le bien a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial. Cela pourrait conduire à un déclassement du site, avec des conséquences probables sur la notoriété et sur l’attractivité de ce territoire."
 
Dans cette lettre, l’UICN demande notamment au ministre d’intervenir auprès du Conseil régional de La Réunion "afin que tous les moyens nécessaires soient mobilisés".
 
 

La Réunion à l’UNESCO : "L’impression d’avoir travaillé pendant 50 ans pour rien"
"On a perdu déjà une étoile, et si on nous inscrit sur la liste rouge c’est qu’on a déjà un pied dans la tombe. Mais en réalité, ça ne gênerait pas grand monde", regrette le scientifique.
 
Sur le terrain, René constate que ce patrimoine est méconnu du plus grand nombre, et même de ceux qui habitent sur place. "En une demi-journée, je vous montre des choses à Salazie que vous n’avez jamais vu. Mais le gars qui doit faire la promotion de Salazie ne connaît pas lui-même la valeur de son site !"
 
Trop de paramètres empêcheraient aujourd’hui une véritable mise en valeur de ce patrimoine mondial: "Quelle est la seule chose que Salazie ne peut pas offrir ? Des places de parking ! Regardez le Voile de la mariée !" explique par exemple René Robert.
 
Et pour encourager un plus grand contrôle des espèces invasives, Émergence Réunion propose de considérer ces espèces dans la création de biomasse : "imaginez tous les emplois que cela pourrait créer !".
 
Voici quelques pistes qui devraient contribuer à trouver des solutions. Et il faudra les trouver rapidement car le temps presse : l’UICN devrait rendre son nouveau rapport dans les 3 prochaines années.


Charlotte Molina
Poseuse de questions qui fâchent, j’aimerais pouvoir arrêter la musique qui joue constamment dans... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par klod le 26/07/2019 17:19

oté , une vrai fierté , un vrai " nou lé formidable" qui s'en irait , non , oté la RUN !

2.Posté par Ben oui! le 26/07/2019 17:57

L’unesco Et notre classement, bof , 90% des gens ici , s’en foutent et continuent à polluer , construire illégalement avec finalement l’approbation des élus qui s’en foutent ...Idem pour le parc national , les margoulins du BTP ne rêvent que de la mort du parc pour pouvoir bétonner encore et toujours avec la complicité des élus actionnaires

3.Posté par DOGOUNET le 26/07/2019 18:07

Le niveau d'acculturation de nos zélis-la-mok est tel qu'ils préfèrent continuer à "regarder le doigt"... Mes condoléances mon cher rené car tu ne mérites pas ça !

4.Posté par Réveillez vous le 26/07/2019 18:08

Oui la réunion a beaucoup de potentiel mais ...il faut les budget ....Et ca avec ce qu'impose l Europe via les gopé ...y a plus d'argent....

on va le payer chère un jour ou l autre...l'investissement aura un impact important....la on vis avec les acquis qui se détériore ....

5.Posté par adevo le 26/07/2019 18:48

Ce cri d'alarme est celui que je ne cesse de crier depuis plusieurs années déjà concernant cette inscription qui est remisse en cause aujourd'hui.... mais voilà personne n'écoute personne .quelqu'un qui travail et vit de la forêt depuis 30 ans.Gérard bègue

6.Posté par ANIN le 26/07/2019 19:17

On s'en fout !! ......

7.Posté par Tango di mandé le 26/07/2019 20:50 (depuis mobile)

Bel artiq. Bord la mer interdit construire.Dans les ravins interdit.Dans les chan de kane interdit de construire c''est réservé pour des centres commerciaux.Enfin dans les hauts c zone protégée.Bin en ville c pou les nouveaux arrivages maho et srilan

8.Posté par GIRONDIN le 26/07/2019 20:51

...... Émergence Réunion..... Émergence Réunion..... Émergence Réunion.....

l’UICN demande notamment au ministre d’intervenir auprès du Conseil régional de La Réunion "afin que tous les moyens nécessaires soient mobilisés"


Que le M de '' '' '' Émergence Réunion'''' aille voir son copain de la Région !

Au faite quand ça i bétonne la plaine des sables ?

9.Posté par Thierrymassicot le 26/07/2019 21:06

6.Posté par ANIN

De toi, c'est sur, ça ne fait aucun doute!

10.Posté par kersauson de (p.) le 26/07/2019 21:46

ke fait le robert
alias didix fricotin le fricoteur

11.Posté par Tant pis le 26/07/2019 22:15 (depuis mobile)

Reunionnais trop cochon
C est mérité si on est exclu on ne mérite pas
Et ça arrange certain gros investisseurs comme d hab.

12.Posté par un observateur le 26/07/2019 23:01

La solution à votre problème est trouvée : les encombrants verts de tout le monde po la biomasse, et
les cars pour se promener du côté Salazie... tout ça lé prêt...
Et cé en dehors des périodes électorales, qu'on aimerait entendre ce genre de discours, car à mon avis,
et contrairement de ce que dit la presse ces derniers temps, le nombre de chômeurs n'est pas entrain de diminuer, et, si ni regarde bien tout laisse à penser qu'il y aura augmentation...
Certes, les élus ont une grosse part de responsabilité, mais ceux qui veulent les remplacer, il serait souhaitable qu'ils (elles) nous montrent d'abord leurs actes effectués pour le bien de celles , ceux dont elles, ils demandent le suffrage...

13.Posté par Maskagaz le 27/07/2019 00:35

Les réunionnais vivent sur une mine d'or qu'ils recouvrent de merde avec conscience et obstination, tout occupés qu'ils sont à consommer comme des porcs avec l'argent des subventions tombées du ciel métropolitain. Triste, et malheureusement probablement irréversible.

14.Posté par Totoche le 27/07/2019 01:19

"Et pour encourager un plus grand contrôle des espèces invasives, Émergence Réunion propose de considérer ces espèces dans la création de biomasse : "imaginez tous les emplois que cela pourrait créer !"."

Tout ces gens qui te sortent que l'environnement, ça va créer des emplois.

Faux. L'argent et les investissement créent des emplois. Qui va investir dans l'environnement si ça ne rapporte rien? Personne!

15.Posté par Gratonpoul le 27/07/2019 02:38 (depuis mobile)

Nos élus inconscients qui misent sur la modernité du béton,tout ça pour l''argent !
Il faut miser sur le tourisme, l''agriculture écolo, et prendre soin de cette île.

16.Posté par Pipo le 27/07/2019 05:20

Le parc nationale devait nous ramener des touristes, créer de l emploi, Messieurs, arrêter vos conneries, 88 emplois au parc nationale (et peu de réunionnais), le cœur du parc couvre 42 % de la réunion, les bandes périphériques et le cœur représentent 80% !!, expliqué moi comment vous pouvez tenir un tel discours, nourrir, loger, et donner du travail à 850 000 habitants, merci au CMAC pour avoir ouvert les yeux des réunionnais sur la charte du parc, nos coutumes, nos air de pic nic, élevage trditionnel au volcan, la volonté du parc de nationale est de mettre payant l entrée des réunionnais pour allé voir bout volcan, et messieurs zot Lé fier de zot là ????? Créol lève la tête.

17.Posté par ali le kafhir le 27/07/2019 06:36

quand on veut un parc on y met les moyens
dans d'autres pays c'est plein de gardes forestiers pour valoriser et protéger
et essayez de jeter ne serait ce qu'un mégot c'est $300


18.Posté par Ouech le 27/07/2019 07:48 (depuis mobile)

Comme 13

19.Posté par c le 27/07/2019 10:48

OUi , il y aurait aussi une fronde au Conseil scientifique du Parc national. A force de vouloir concilier la chèvre et le chou (courses de montagne, bovins divagants, sentiers illégaux...) sans tenir compte de la Charte du Parc, le directeur a foutu le bordel.

20.Posté par JPP le 27/07/2019 11:41

Ce truc de "Patrimoine mondiale de l'humanité" par l'UNESCO était à l'origine fait pour protéger des hommes qui vivaient dans des lieux spécifiques comme les amérindiens des forêts amazoniennes. La préservation de l'habitat devait préserver les hommes. Mais au fil du temps certains y ont vu un moyen marketing de promouvoir une destination. Et du bon sentiment on est passé à l'exploitation touristique au profit du capital et non des hommes. Les politiques y ont vu un moyen de se promouvoir eux-mêmes, de faire des voyages à bon compte et de se faire valoir auprès de leur électorat.
Aujourd'hui ce label n'a plus de sens car si il n'est pas accompagné de mesures financières fortes de la part des états et il ne sert que quelques intérêts privés. Le perdre sera sans conséquence car on voir bien que localement tout le monde s'en fout sauf les voyagistes et l'IRT encore que l'accueil du site n'en fait pas mention et qu'il faut plusieurs clics pour trouver "Patrimoine mondiale".
Ce n'est pas de la perte du label qu'il faut craindre mais l'incivilité de certains réunionnais comme le rapporte souvent Zinfo. Mais aussi les projets électoraux à court terme qui empêchent la vision de long terme qui n'est pas payante.
Le constat est pessimiste mais réaliste je crois.

21.Posté par Milly le 27/07/2019 12:44

peut-être faudrait-il arrêter de se laisser bouffer par une technocratie administrative lourde qui s'essouffle à base de rapport, de schéma, de plan, de paperasse…. et peut-être juste faire en sorte que….

22.Posté par Gaston le 27/07/2019 13:19 (depuis mobile)

Je soutiens emergence reunion dans ses actions pour sauver notre patrimoine

23.Posté par oté la Réunion le 27/07/2019 13:26

Qu'il n'y ait pas de moyens financiers (les caisses sont vides!). Mais nous pouvons au moins respecter l'environnement, ne pas détruire la faune et la flore, ne pas jeter nos déchets dans la nature! Tout est sale, tout est détruit. Si certains le pouvaient, ils construiraient un hôtel sur le Piton des Neiges! Nous, Réunionnais, nous devrions protéger notre île et empêcher sa destruction! Mais nous voulons moderniser à coup de béton! Nos cases créoles disparaissent, nos coutumes disparaissent, nos traditions disparaissent!

24.Posté par bof le 27/07/2019 18:44

M. Robert se réveille et ose enfin bouger?
Qu'il commence dans son cirque à Salazie avec son maire président IRT qui ne rêve que d'hélicos nuisibles et de téléphériques à grosses cabines....... un type qui ne comprend rien à la nature

25.Posté par maikouai le 27/07/2019 21:05

A partir du moment que la minorité des « emmerdeurs publics patentés », ne sont pas sanctionnés et agissent en toute impunité : proprios de voitures et motos à échappement libre ; spectacles et activités de plein air hyper sonorisés ; Chantiers, surtout de nuit, qui en plus de son bruit de fonctionnement, s’ajoute des bruits parasites et non indispensables provoqués par le « bipbip » perçant et lancinant de recul des engins, les klaxons des camions, les éclats de voix (ces derniers actes peuvent, sans gêne supplémentaire pour le voisinage, se faire par signaux lumineux) ; on peut poursuivre la citation des anomalies par la détention individuelle des N.A.C. (serpents ; mygales… on les retrouve déjà dans la nature ?!), l’importation et l’implantation de plantes exogène dans un biotope comme pour les NAC, inadapté. Enfin sans que cette liste « d’anomalies » soit exhaustive, on ne peut pas oublier les « band’ cochons » qui par leur désinvolture et manque de civisme, nourrissent, rats et autres ravageurs, on terminera par les pots de fleurs des cimetières remplis d’eau à ras bord, véritables fermes d’élevage de moustiques…?!
En plus des remarques justifiées de l’article, puis comme le respect de l’autre fait de moins en moins partie de nos us et coutumes, pourquoi ce département en perdant ainsi son « originalité en beauté naturelle par incivisme et laxisme», devrait-il continuer à détenir un statut d’exception ?

26.Posté par Magouilles le 27/07/2019 21:40

Et puis quoi encore, dites la vérités aux créoles, tt verrouiller et faire le tout payant pour ceux qui auront les moyens de régler l addition,, le parc sert à qui .... pas de touristes, pas d embauche, un bilan au bout de 10 ans, et RIEN

27.Posté par Atterré le 27/07/2019 22:55

L'autre "Réjoui" qui ne rate aucun objectif (oups !) photo, armé de son sourire en tranche de papaye et surtout de focu ! ! ! ! ! !

28.Posté par Grangaga le 28/07/2019 05:20

" Sinkantt' an konm' zot' la travay' po ryin "…….
Mé zot' la travay' avèk' ki, po ki ????????
NRL san ross' ou La Routt' an Korniss' konsolidé ?????
Tram-Trin ou Kar-Zonn' èk' tou pourr' l'oto ?????
Ramassaz' dé z'ordirr' ou Bann'-Kosson ?????
Zamal' èk' l'al'kol' ou réinsèr'syion bann' zènn' zan ??????????
Kriz' rékin étèr'nèl' ou in solicyion définitif' ?????????
Syin éran ou ramassaz' é vak'sinacyion ??????????
Sir'si po noutt' bann' dirizan ou prizon é intèrdik'cyion d'ex'zèrsé a vi ???????
Protèk'syion la forè ou bétonaz' èk' l'otèl' de luxx' ??????
Po…..la kriz' dé payott' oussa zot' l'été ????????
Po lo ...Maloya èk' l'Idantité Réyonèz', kossa zot' y fé ??????
Muzé dé sivilizacyion ou Mos'ké ????????
Dopi so di z'an de "Patrimwann' " là, zot' y dorr' déssi zot' z'or'yié…..
Lé bon po sa mèm'...…..
Air Austral y amènn' touriss' ou ….kontinwité ??????????
Nana in ès'tatistik' a l'IRT ???????????
Et lo Réyoné.…." lamda " dan lé ô konm' dan lé ba……..
Zot' la antrènn' a li dan so "Patrimwann' l'Unès'ko zot' la manigansé ???????
Pou koué......" la koulèrr' du drapo Fransé, y sé pa ".......
Di mèr'si Bon Dié zot' nana ankorr' ...katt' branss' si lo z'étwal'......
Si té ryink' de mwin là, konm' noutt' foré po morr' là.......
Nana lontan mwin té finn' fé ....dèssann' lé zot' branss'......
Mèr'si Post 25, parr' l'fètt'........

29.Posté par Payet le 28/07/2019 05:30

« Notoriété et attractivité » ? C est une plaisanterie, des contraintes extraordinaire pour ceux qui y habitent. Mais aucun touriste, aucun emploi pays. Tant que le tarif des billets d avions restera aussi élevé il n y aura pas de touristes. Le parc nationale est une machine politique ni plus ni moins, Merci au CMAC pour votre combat, pour le combat de tout les réunionnais.

30.Posté par @29 hum le 28/07/2019 15:55

vous avez dit CMAC?
ils sont pas clairs alors que TAK délire avec son parc de volcan et tyroliennes sur la tete des gens, votre CMAC ne dit rien.
CMAC maillé avec TAK,?CEPASERIEUX

31.Posté par O té ! le 29/07/2019 09:34

"L’UICN demande au ministre d’intervenir auprès du Conseil régional de La Réunion afin que tous les moyens nécessaires soient mobilisés" dit l'article.
Grosse erreur.
A la Réunion (contrairement à la métropole et aux autres DOM), ce 'est par le Conseil régional qui détient les moyens, les financement et le pouvoir d'agir en matière de biodiversité : c'est le CONSEIL DEPARTEMENTAL (propriétaire des forêts et des espaces naturels sensibles = 20 millions par an !!!).
Il ne faut pas se tromper de cible !

32.Posté par Yabeleso le 30/07/2019 19:15 (depuis mobile)

Don kréol travail pu to, arrêt en ban zaffair nom ça pou monde dehors !

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes