MENU ZINFOS
Politique

La Région et l'Université appuient la demande d'équité des étudiants réunionnais en santé


Le Conseil régional et l'UFR Santé de l'Université de La Réunion pèsent de tout leur poids pour permettre à notre territoire une augmentation du nombre d'étudiants inscrits dans de nombreuses spécialités en études de médecine au cours de cette année dite "année transitoire exceptionnelle". Cette phase de lobbying pour une meilleure "équité avec le national" précède une décision qui reviendra aux ministères concernés, ceux de la Santé et de l'Enseignement supérieur. Le communiqué du Conseil régional :

Par LG - Publié le Mercredi 5 Mai 2021 à 10:48 | Lu 1253 fois

Le Président de la Région, Didier Robert, a tenu ce mardi 4 mai une conférence de presse relative à la réforme des études de santé et notamment la question des quotas d’admission des étudiants en 2ème année, en présence de Bérénice Doray, doyenne par intérim de l'UFR Santé de l'Université de La Réunion et des représentants du collectif PASS LAS 974.

Le président de la Région et la représentante de l’UFR Santé ont ainsi annoncé une proposition d’augmentation des quotas d’admission pour les étudiants réunionnais en Médecine, Maïeutique, Odontologie, Pharmacie et Kiné. L’objectif : neutraliser de manière exceptionnelle les effets de la réforme, dans sa première année de mise en œuvre. Cette proposition permettrait également une plus grande équité entre les étudiants réunionnais et métropolitains en réduisant l’écart constaté des taux de réussite avec le niveau national.

« Nous avons collectivement beaucoup investi pour qu’il y ait des filières d’excellence sur l’île. Nous devons continuer le travail et réagir lorsque la question de l’équité se pose », souligne Didier Robert.

Cette proposition d’évolution des quotas vient répondre à une demande forte des étudiants et de leurs familles qui s’estiment aujourd’hui lésés et sacrifiés à la suite de la réforme et qui se sont regroupés en collectif (PASS LAS 974).

« Je vous remercie Monsieur le président pour votre engagement à nos côtés tout au long de l’année. Un engagement réitéré aujourd’hui pour nous accompagner dans ce défi majeur pour les étudiants réunionnais », précise Bérénice Doray, représentante de l’UFR Santé de l’Université.

Pour rappel, la nouvelle réforme prévoit notamment :
- la suppression du numerus clausus pour l’admission en deuxième année
- la suppression de la PACES
- la création d’un système PASS/LAS - (Parcours d’Accès Santé Spécifique)/(Licence Accès Santé) qui diversifie les voies d’accès, permettant notamment aux étudiants de filières « non médecine » (LAS) de prétendre à un accès parallèle
- la fin du redoublement de la première année

Pour cette année 2021, en plus des 3 catégories (les premières années PASS, les premières années LAS, les autres étudiants de 2ème et 3ème année LAS), subsistent les redoublants de l’ancien système de la PACES. Tous ces paramètres réunis font de l’année 2021 une année transitoire exceptionnelle, qu’il convient de prendre en considération.

Ainsi, après 1 mois de rencontres et de travaux en concertation avec les acteurs institutionnels locaux (UR, Rectorat, ARS, CHUR), une hypothèse d’évolution des quotas intégrant l’effort exceptionnel de la Région a été stabilisée. Les efforts combinés de l’Université et de la Région feraient ainsi progresser le numerus apertus (nombre de places ouvertes) de 168 à 245, soit 77 places par rapport à l’ancien numerus clausus.

« Je voudrais souligner que le président de Région nous a prêté d’emblée une oreille attentive. Aujourd’hui on arrive à une solution et il n’y a pas une Région en France qui ait réagi avec autant de détermination », souligne le Docteur Abossolo, membre du collectif PASS LAS974.

La proposition évoquée permettrait d’apporter davantage de sérénité aux 1500 étudiants qui démarrent leurs examens dans moins d’un mois ainsi qu’à leurs familles.

L’intervention de la Région se traduirait par un accompagnement de l’UFR Santé à hauteur de 130.000€ par an sur deux ans pour renforcer les équipes pédagogiques et administratives afin d’accueillir et de former les étudiants dans des conditions optimales.

Cette proposition a été soumise aux ministères de l’Enseignement Supérieur et de la Santé.

Covid19 - Des mesures renforcées à destination des étudiants Réunionnais

La Région accompagne chaque année les étudiants réunionnais dans leur parcours d’études à La Réunion, en métropole, en Europe ou à l’étranger. Durant cette crise sanitaire, la collectivité a su réagir et déployer des dispositifs exceptionnels pour renforcer son accompagnement en direction des jeunes réunionnais.

→ La Continuité Territoriale pour le retour sur l’île des étudiants réunionnais en mobilité :
Le bon « Etudiant – spécial Covid » (2020 et 2021) est une aide à l’achat d'un billet d'avion Aller- Retour à destination de La Réunion afin que les étudiants en mobilité puissent rentrer à La Réunion et suivre les cours en distanciel. À ce jour, plus de 3450 étudiants ont bénéficié de cette aide régionale.

→ L’allocation de mobilité spécifique reconduite pour les étudiants en situation de redoublement :
Compte tenu de la situation sanitaire et afin de ne pas aggraver la précarité financière des bénéficiaires de l’aide régionale, la Région Réunion a mis en œuvre depuis 2020 une mesure dérogatoire au dispositif habituel de mobilité. La Région Réunion a ainsi décidé de prolonger le versement de l’allocation mensuelle de base à hauteur de 700 € à tous les étudiants se trouvant en situation de redoublement en raison de la crise COVID 19. Elle s’ajoute à une aide financière de 460 € perçue par tous les étudiants réunionnais éligibles, en situation de redoublement, sur une durée de 10 mois.

→ Les « Étudiants Réunionnais Solidaires » :
Le dispositif expérimental permet aux étudiants de M1/M2 de donner des cours rémunérés à des lycéens de 1ère et Terminale. Étudiants et lycéens sont tous deux fortement impactés par les conséquences de la crise sanitaire, tant dans leur pouvoir d’achat que dans leur apprentissage. Ce dispositif permet un accompagnement pédagogique aux lycéens et un accompagnement financier aux étudiants.

À ce jour, 100 lycéens et étudiants bénéficient de ce dispositif expérimental, soit un engagement financier de la collectivité de 25 000 €.

–> L’aide à la connexion internet :
C’est une participation de la collectivité au financement de la connexion internet pour que l’étudiant puisse étudier en distanciel (format souvent imposé aux étudiants). Cette aide s’adresse aux étudiants boursiers de La Réunion afin d’accompagner les familles les plus modestes. Près de 4 000 étudiants ont bénéficié de cette aide.

–> Les aides spéciales covid – étudiant :
La Région a attribué en mars 2021 une majoration de 150 € à tous les étudiants boursiers des filières sanitaires et sociales afin de tenir compte du contexte sanitaire particulier.

De plus, la Région a voté une aide financière exceptionnelle en direction des étudiants accompagnés par la Région à La Réunion et en mobilité : 300€ pour les étudiants à La Réunion et 500€ pour les étudiants en mobilité. + de 3500 étudiants ont bénéficié de cette aide de 300€ à La Réunion et + de 2100 jeunes en mobilité recevront prochainement une aide de 500€.




1.Posté par Je veux des élections tous les ANS ! le 05/05/2021 12:25

10 ans qu'il est là !
finance plus l'exportation des marmailles créoles ?

2.Posté par Damnatio memoriae le 05/05/2021 12:45

Robert essaie d'avoir le vote des jeunes pour les régionales, pitoyable.
Il sait très bien que c'est le gros b....l à l'université et il sait aussi pourquoi.
Quel mauvais racoleur celui-là, avec l'argent des Réunionnais.

3.Posté par Pr LEPLEURNICHARD le 05/05/2021 14:27

L'ARS et l'exécutif universitaire ne doivent pas etre à la botte du politique , ce mélange des genres seraient digne d'une république bananière et discrédite nos institutions . Nous sommes en FRANCE .
Les places attribuées à la PACES relèvent de critères incontestables . Les primants représentent moins de 10% d'admis depuis des années , meme sans redoublement la deuxième chance en LASS est réelle plus de 35% de places , la décision récente du conseil d'ETAT ne remet pas en cause la répartition .
Il serait judicieux de remettre : PACES PASS et LASS dans un classement unique.
Au final vous retrouverez toujours moins de 10% de primants en seconde année et cela parents et étudiant le savent parfaitement .

4.Posté par tonton le 05/05/2021 16:32

u[étudiants réunionnais en santé]u

J'ai demandé à ma fille (étudiante en médecine à Strasbourg): c'est pas vrai !
Elle n'a eu aucune appel, ni des contribution de DR.

C'est une fausse propaganda !

5.Posté par BeDo le 06/05/2021 07:35

Le buzz politique de la No2 de la liste Miranville à l’université. Donc si on suit son discours pompeux : l’université n’a rien fait pour la réforme jusqu’ici et elle compte régler des places en plus avec 130000€ de promesse pré-électorale. Et pour commencer, elle devrait donner le bon exemple quand très récemment : elle fait un cours de génétique pour les étudiants en médecine à distance depuis sa voiture, et quand la batterie lâche elle arrête le cours pour dire aux étudiants, de toute façon vous avez le polycopié... bravo madame la doyenne de la fac de santé qui a baladé les étudiants qui font double cursus médecine-recherche... voilà pour sa conception de la réussite : du blabla !

6.Posté par Boulette le 06/05/2021 07:36

Puisqu’elle aurait tout réglé d’un coup la doyenne avec sa baguette magique, qu’est ce quelle attend pour annoncer le nombre exact de places dans chaque filière aux étudiants ? Et on attendra de voir combien elle a augmenté pour pharmacie et dentaire avec le peu de places qu’il y avait déjà en paces !

7.Posté par DoyenneDesNeiges le 06/05/2021 07:39

Combien de places exactement pour chaque filière madame ? C’est pas compliqué maintenant que votre Saint-Didier vous a donné l’action de grâce !

8.Posté par CollectifLASSstaps le 06/05/2021 07:41

Quelle hypocrisie et quelle démagogie !!!! Mon fils est en LASS et je suis enseignant dans le secondaire. Ce que ne dit pas la doyenne, c’est que la réforme instaure des seuils de moyenne pour le passage en 2eme année (exactement comme pour les concours des enseignants) : donc il peut y avoir beaucoup de places et peu de lauréats !!!!! C’est écrit dans le guide en ligne sur le site de la fac et cela a été répété aux étudiants du PASS et du LASS en début d’année par le directeur des études et les tuteurs. Donc elle a tout faux, c’est incroyable pour un doyen de faculté : ce serait plutôt donner aux étudiants les moyens d’atteindre le niveau du seuil qui compte !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes