Politique

La Région déploie le Numerisak pour les lycéens


La Région Réunion présente un nouveau dispositif pour permettre aux lycéens de s'équiper numériquement pour leurs études.

Par - Publié le Lundi 22 Aout 2022 à 11:56

Réduire la fracture numérique tout en améliorant le développement de l’utilisation numérique. C’est l’objectif que se fixe la Région qui, à l’occasion de cette nouvelle rentrée scolaire, a dévoilé ce lundi au lycée Sarda Garriga de Saint-André son dispositif Numerisak. Un cartable numérique contenant aussi bien des manuels numériques pédagogiques qu’une aide à la connexion de 240€/an pour les familles les plus précaires, sans oublier bien sûr l’attribution d’un ordinateur portable tactile d’une valeur de 350€. Coût annuel pour la collectivité : plus de 8 millions d’euros. 

Sont éligibles au Numerisak pour cette rentrée scolaire plus de 16.000 lycéens entrant en seconde générale, technologique ou professionnelle, mais aussi ceux poursuivant un parcours d’apprentissage (CAP ou BP). 

Par rapport à l’ancien dispositif porté par la Région Réunion, ce Numerisak devient partie intégrante de l’enseignement délivré aux élèves, explique la présidente de Région, Huguette Bello. En effet, à travers la "Numeriklas", le dispositif ne s’adressera pas uniquement aux lycéens mais également  à leurs enseignants. Ces derniers bénéficieront également d’un ordinateur équivalent à leurs élèves afin de garantir un suivi pédagogique plus fluide, aussi bien en classe qu’à la maison, mais aussi d’avoir un développement réel en matière d’utilisation de l’outil numérique. La différence avec l’ancien système, c’est que le Numeriklas comprend des licences pédagogiques. Par ailleurs, les lycées seront dotés pour chaque élève de 85€ pour l’achat de licences numériques.
 



"Le numérique parle aux lycéens, c’est leur monde. Nous devons faire en sorte que l’école ne soit pas à côté de la vie économique et sociale des enfants mais bien que ces derniers retrouvent au sein des écoles un fonctionnement qu’ils connaissent", indique pour sa part Céline Sitouze, vice-présidente de la Région déléguée à l’éducation. 

L’initiative est bien accueillie par les élèves qui, outre leur affinité avec le numérique, n’auront plus à porter leurs sacs chargés de manuels scolaires. L’ordinateur tactile délivré ne pèse en effet que 1,4 kg et contient tous les manuels scolaires en version numérisée (un chèque de 85€ pour l’achat de licences numériques est contenu dans le Numerisak) mais aussi les logiciels dont ils auront besoin tout au long de l’année.

Travaille depuis 2012 à Zinfos974 où je couvre les rubriques politique et société. Lecteur… En savoir plus sur cet auteur