Santé

La Possession souhaite signer une charte contre les perturbateurs endocriniens

Mercredi 15 Mai 2019 - 13:48

La Possession souhaite signer une charte contre les perturbateurs endocriniens
Les méfaits des perturbateurs endocriniens sur la santé publique sont désormais connus, et considérés par l’OMS  et le programme des nations unies comme "une menace mondiale à laquelle il faut apporter une solution". Présents dans de très nombreux produits de consommation courante, ils entrainent cancers, malformations des nouveaux nés exposés in utéro, diabète, obésité...

La ville de La Possession s'apprête à signer la charte "Villes et Territoires sans perturbateurs endocriniens", déjà signée par plus de 200 communes et territoires français. Il s'agit de  mener un plan d’action sur le long terme visant à limiter l’exposition aux perturbateurs endocriniens, incluant les dispositions suivantes :

- Restreindre, puis à terme éliminer l’usage des produits biocides et phytosanitaires contenant des perturbateurs endocriniens sur le territoire

- Réduire l’exposition aux perturbateurs endocriniens dans l’alimentation en développant la consommation de produits issus de l’agriculture biologique et en interdisant à terme l’usage de matériel contenant des perturbateurs endocriniens

- Favoriser l’information de la population, des professionnels de santé, du personnel des collectivités territoriales, des professionnels de la petite enfance, des acteurs économiques de l’enjeu des perturbateurs endocriniens

- Mettre en place des critères d’éco conditionnalité éliminant progressivement l’usage des perturbateurs endocriniens dans les contrats et les achats publics

- Informer tous les ans les citoyens sur l’avancement des engagements pris 14 Adhérer à la charte permet un échange de ressources et de bonnes pratiques avec l’ensemble des villes et territoires engagés dans la démarche

La municipalité l'assure, adhérer à la charte permet un échange de ressources et de bonnes pratiques avec l’ensemble des villes et territoires engagés dans la démarche. L'adhésion à la charte est à l'ordre du jour du conseil municipal de ce jeudi 16 mai.
N.P
Lu 1156 fois



1.Posté par dodo le 15/05/2019 16:08

que du blabla de l'enfumage déjà nous dire ou se trouve ses perturbateurs endocriniens !!!!!

2.Posté par question bete le 16/05/2019 01:11

et contre les perturbateurs tout court..genre ceux qui vont jouer de l'explosif et du camion..à côté d'une école primaire ...??? ça ne perturbe pas le sommeil de madame la mairesse et son équipe de bras cassés ?

3.Posté par doudou le 16/05/2019 02:50 (depuis mobile)

Dit l,adjoint agriculteur commence li meme par utilise moins de desherbant et moins l,engrais dans son canne.

4.Posté par Dr Anonyme le 16/05/2019 06:52

Oui dodo les perturbateurs endocriniens les plus puissants se trouvent dans les eaux usées jetées en mer et recyclées par les pluies. Ce sont les médicaments utilisés dans les cancers de la prostate et du sein mais surtout les hormones naturelles des animaux de toutes sortes dont les hommes ne sont qu'une infime partie.

5.Posté par THC le 16/05/2019 08:29

A quand une charte contre les politiciens perturbés ?

6.Posté par Dr Anonyme le 16/05/2019 09:32

Retour, SVP, aux connaissances scientifiques validées !

L'expression perturbateur endocrinien, leurre hormonal, xénohormone, disrupteur endocrinien a été créée en 1991 par Theo Colborn pour désigner toute molécule ayant des propriétés hormono-mimétiques accusée d'anomalies physiologiques, et notamment reproductives.

Ces molécules agissent sur l'équilibre hormonal de nombreuses espèces sauvages ou domestiques animales ou végétales déjà largement perturbées par les phytohormones des autres espèces.

Elles sont accusées d'effets indésirables sur la santé en altérant la croissance, le développement, le comportement, l'humeur, la production, l'utilisation et le stockage de l'énergie, le sommeil, l'hémodynamique et la circulation sanguine, ainsi que la fonction sexuelle et reproductrice.

Ces molécules agissent dit-on à de très faibles doses comparables aux concentrations physiologiques des hormones naturelles.

Avant leur existence industrielle les mêmes affections existaient déjà ce qui perturbe les raisonnements.

Elles ne sont pas toxiques au sens habituel du mot empoisonnement mais elles pourraient perturber l'organisme, de façon tellement discrète qu'il est impossible de les mesurer. Ce qui est suspect.

L'eau ou hydrosphère est le réceptacle de nombreuses substances chimiques, dont des hormones naturelles et les métabolites des hormones naturelles ou de synthèse contenues dans les pilules anticonceptionnelles, ou utilisées pour des traitements médicaux (cancers hormonaux) ou vétérinaires.

Ces hormones sont nombreuses dans les eaux usées qui arrivent aux stations d'épuration d'eaux résiduaires urbaines, et pour certaines dans leurs exutoires.

Certains organismes aquatiques sont estimés être de bons bio indicateurs d'une contamination environnementale. Mais les PE ne sont là pour une partie d'entre eux alors que les troubles allégués existent depuis des siècles.

Cependant la recherche expérimentale ne doit pas se contenter de simples constats statistiques. Elle se doit de réaliser des expériences. Ainsi chez les poissons, les macroinvertébrés, les mollusques, même ceux que nous ne mangeons pas.

Pardon des longueurs.

7.Posté par A mon avis le 16/05/2019 15:11

@ 6.Posté par Dr Anonyme :
Merci pour cet éclairage scientifique, technique certes, mais parfaitement clair !

Un éclairage sur notre influence néfaste sur les milieux aquatiques (entre autres) !

8.Posté par Pamphlétaire le 16/05/2019 23:50

"Dur dur d'être un bébé" : la chanson de Jordy Lemoine n'a jamais été autant en adéquation contre les perturbateurs endocriniens. A ré-écouter ou à découvrir...

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous servirons à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie