MENU ZINFOS
Zot Zinfos

La Possession impossessible: La médiathèque Héva cherche à faire entendre sa voix


Par Alain Noël - Publié le Mercredi 13 Mai 2015 à 15:29 | Lu 1427 fois

La Possession impossessible: La médiathèque Héva cherche à faire entendre sa voix
On a souvent entendu certaines personnalités dénoncer l’absence de politique culturelle à La Possession. Il s’agit alors d’y remédier, de redonner du souffle à l’action culturelle : " Jusqu’à récemment, on étoffait l’évènementiel par des projets  " tape à l’œil "  et on  étouffait le réel développement culturel. A la Possession, on a perdu le sens de la proximité. Il n’y a pas non plus de signature culturelle. On confond trop souvent divertissement socioculturel et action culturelle, loisir créatif et  création artistique. Le patrimoine et l’histoire de cette commune ne sont pas suffisamment valorisés. "
 
Il existe pourtant une volonté de réunir les Possessionnais sans jamais le pouvoir. Il ne s’agit pas de nier " l’extraordinaire " capacité à faire exister l’action culturelle sur ce territoire. Mais, il semble difficile de travailler ensemble. Depuis le changement de direction à la tête du panthéon de la culture de la ville maritime, la médiathèque Héva tente de trouver une nouvelle boussole à ses navigateurs. Pour cela, il conviendrait que cette précieuse institution puisse se délivrer de tout ce qui peut l’enfermer dans le spectacle, au risque d’être impopulaire et que Héva puisse retrouver sa tête et faire entendre sa voix. Nous croyons que les " caprices " individuels ne peuvent constituer une raison d’être de la culture sur le territoire car ils  ne portent pas en eux, les plus fortes racines des représentations.
 
Si étonnant que cela puisse paraître – il ne serait pas vain de penser La Possession autrement que par sa localité, lieu du débarquement et prise de l’île en 1646 par le capitaine Roger Lebourg et ceci à partir de ses 3 grandes figures :*la prise de possession *l’usage de la possession *l’aliénation de la propriété. Le sujet " La Possession " porte t-il en lui-même des racines de représentations anxiogènes ? Dans un tel cas, c’est le rôle de la culture de délivrer ses représentations qui ont une fonction d’interpellation et qui sont la base même de l’action culturelle. Car, la culture, c’est toujours une peur dominée ou sublimée. La peur intervient d’ailleurs toujours, lorsque le réel est très proche. Il convient alors d’imaginer la culture comme une gigantesque gêne, lorsqu’il s’agit d’envisager le rôle du politique.
 
Toute politique est inséparable d’une culture et d’une éthique qui doit certainement être autre chose qu’une activité partisane. Inséparable de la politique, chaque individu n’est jamais  uniquement politique. Il est aussi culturel. Au fond, le constituant culturel ou éthique devrait guider et gouverner la politique. Comment alors penser la culture comme une dimension politique de la coexistence humaine ? Il apparaît que, ce problème ne pourrait avoir de réponse unilatérale à La Possession.
 
Comment faire entendre sa voix ?
 
Depuis le samedi 09 mai et ce jusqu’au 06 juin, la médiathèque Héva, nous donne l’occasion d’une belle exposition didactique d’un  " voyage sans retour " de l’association kitsinn, intitulée " l’Astrée " – présentée dans ses murs et ceci  dans le cadre du 10 mai, journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et de leurs abolitions. Faut-il y voir un rapport avec notre propos ? Probablement ! La Possession condamne l’esclavage – figure effrayante de l’humanité née au siècle des lumières.  Elysée Assani assure la direction de cette exposition et nous invite dans la nef d’un patrimoine mental destiné à être partagé. On notera le gros travail de documentation sur le journal du voyage de l’Afrique à la côte de Madagascar fait par la frégate l’Astrée commandé par M. du Leslez Pezeron en 1732. Le climat de cette inauguration était empreint de passion et de sérénité. Cette exposition a une vocation éthique qui agit pour la compréhension de l’Autre et la réparation de Soi.

Il existe donc, à La Possession, des processus par lesquels l’activité culturelle des individus enrichie la vie de la collectivité, au lieu d’alimenter un système oppressant, qui en viendrait à commander cette activité même et à vouloir déposséder ceux qui la mettent en œuvre. En réalité, c’est intrinsèquement que l’action culturelle vaut ou ne vaut pas et non au regard de la noirceur ou de la pureté d’âme de celui qui en est l’auteur. C’est donc une belle leçon d’éthique que nous offre cette exposition favorablement accueillie par la médiathèque Héva qui a su  faire entendre une voix nouvelle qui augure des lendemains intéressants.
 
En attendant la mission parlementaire commandé par le président Hollande dans son discours de la journée du 10 mai, ceci pour dessiner les contours d’une loi pour une " égalité réelle " entre les outre-mer et l’Hexagone, il demeure encore beaucoup de préjugés sur les régions ultramarines alors que chacun aurait gagné en récompense de sa peine, le loisir d’être aujourd’hui plus libre et moins dépendant. Le grand tranquillisant politique, c’est l’arrêt de la pensée. Il ne peut y avoir de bonheur dans la servitude. On peut certes trouver un certain confort dans de le fait d’accepter la domination ou de l’exercer mais cela n’aide pas à l’émancipation et au respect. L’exposition " l’Astrée " permet, humblement, de pointer un grand problème qui est celui de la vigilance générale face à la question du racisme qui est maintenu au " bain-marie " à La Réunion alors qu’elle devrait se réveiller sur la compréhension d’autrui, tant qu’on est capable de comprendre l’autre et tant qu’on est capable de ne pas le réduire.
 
La qualité éducative mais surtout l’éveil culturel et artistique sont essentiels dans la transmission et le partage du savoir et de l’histoire. Hors, le règne du " prêt-à-porter culturel " a tendance à appauvrir les esprits. Pour sortir de la logique marchande de la vie, on ne peut que féliciter les initiatives possessionnaises comme celle d’accueillir l’émouvante création du ballet des 4 danseuses, filles et interprètes d’ " Héva ", compagne d’Anchaing (célèbre " marron " qui a laissé son nom à un piton dans le cirque de Salazie) de la compagnie Soul City programmée dans le festival Danse Péi 2015 – et, d’encourager aussi le jumelage qui s’apprête à voir le jour entre la ville de La Possession et la ville de Lorient pour accueillir la version enrichie de l’exposition " l’Astrée " de l’association kitsinn au sein du musée de la compagnie des indes. Si certaines conventions dans le passé pouvaient passer pour " honteuses " parce qu’il était difficile d’obtenir des renseignements sur la nature et les contenus des jumelages et passaient pour des coquilles vides sans véritables échanges, la fraternité future des Possessionnais avec nos amis bretons s’appuiera sur un lien plus sage.    
 
 Alain Noël, artiste peintre Possessionnais
Président de l’association ALIPA




1.Posté par MITHRA le 13/05/2015 19:03

Pourtant j'ai senti un frémissement lors de la soirée de soutien aux Aborigènes d'Australie avrec la projection du film de Vanessa Escalante. Le public dans sa diversité sociale a répondu présent, même si la com m'a paru pas à la hauteur.
Le 10 mai, avec la collaboration de l'association Yambame, deux temps forts se sont déroulés au centre Culturel Nelson Mandela, avec en première partie le grand travail de Expédite Cerneaux suivi de l'émouvante biographie projetée du père MICHEL.
J'ai quand même remarqué la présence minimale de la collectivitée (le minimum syndical), mais j'étais réconforté par le plein de la salle d'animation.
Un vent nouveau soufle sur la commune, à la nouvelle gouvernance de l'encourager.

2.Posté par Didier Tintin na courage le 14/05/2015 09:01 (depuis mobile)

Té captain Haddock. Zot c band inculte..plutôt fort en gsm et snack bar et en collection marmaille l'école...pssst

3.Posté par maçonnerie le 14/05/2015 09:34

pas d'argent..pas de culture ni autre manifestation !

marre d'avoir le taux d'imposition comme variable d'ajustement à l'incapacité de gestion.

Possession ville morte sans activité jusqu'à ce que les indemnités soient payées..voilà ce qu'il faut faire. d'autres villes ont une politique attractive, et les bus sont là pour y déverser les habitants de toutes communes !!

4.Posté par aucun espoir le 14/05/2015 09:52

C est une commune en dérive depuis que mme Miranville a repris les commandes de la collectivité.
Sans un vrai capitaine , ouvert d'esprit et au dialogue on n'avancera pas .
En un an madame Le Maire a fait plus de dégâts que son prédécesseur en 40 ans.C 'est terrible.Pire Mme Le maire par son orgueil mal placé ne se rend même pas compte de la gravité de la situation et pourtant il suffit d'ouvrir seulement les yeux .
J 'ai explique mon enfant de 10 ans ce qui se passe dans cette commune avec Mme Miranville concernant sa mauvaise gestion . Il m 'a fait fait comme réponse qu'elle est folle et qu'elle devrait laisser sa place à quelqu'un d'autre.
Oui et oui madame je suis d'accord avec mon fils .

5.Posté par maçonnerie le 14/05/2015 15:08

quand une commune est au bord de la faillite, elle racle les fonds de tiroir et supprime ce qui n'est pas de son ressort exclusif !

6.Posté par une gestion catastrophique le 14/05/2015 19:16

Votre très mauvaise gestion de l'affaire souprayen par madame le maire ci aprés .
Ce ne sont pas nous les Possessionnais innocents qui devront payer pour les élus incompétents . C'est de l'INJUSTICE Madame le Maire . Ne comprenez vous pas qu'il faut vendre une partie du patrimoine de la commune et non pas augmenter de 10% nos impôts . les Possessionnais sont pour rien dans cette affaire .
Pourquoi avez vous anticipé sur la décision du juge ? la dette allait être voisin de zéro voir annuler .Non mais là vous avez fait une très très grosse boulette . Qui a t il derriere tout cette affaire ?

7.Posté par ARRANGEMENT ENTRE AMIS le 14/05/2015 19:28

Concernant la voiture de fonction , selon la loi , ni le DGS , ni même le Maire lui même , ne peuvent accorder à qui que ce soit un véhicule de fonction . il faut absolument que cela passe par une délibération du conseil municipal . Sachant que que ces avantages en nature font l'objet de cotisations sociales sans oublier que ces avantages font également l'objet de déclarations fiscales. Alors pourquoi Madame le maire est hors la loi .
Pourquoi tous les élus de la Possession , tous les chefs de service beneficient de voitures de fonction en toute illégalité . ce sont des petits avances entre amis aux frais des contribuables .
Madame le Maire pourquoi cautionnez vous vos amis? vous êtes hors la loi de ce fait.
Ces dépenses entraineront un coût supplémentaire aux contribuables et non négligeables quand la commune sera redressée par la CGSS . Marre de nous exploiter et d'enrichir vos amis alliés Madame Le Maire .

8.Posté par philippe le 14/05/2015 20:44

arete avec bla bla bla. A t-on vraiement besoin de tout sa en ce moment.
il fo du travail non

9.Posté par doudou le 15/05/2015 10:28

Baisse des indemnités des zelus !!!! sa in atrape nigo!
pou fé croire bocou de soze lo maire i mète en avant nla baisse des zindemnitéet i mélange en meme temps la baisse des primes des travayèrs ;
moin mi di non !
pou koué mélange travayèrs avec zélus ! sa in nafère pou trompe lo pèpe !!!!!
par compte kan zafère i pé sofé elle lé pa la pou lo conseil !!!!!!!!!
et pi ,moin lé venu assiste lo conseil du 13 mai !!!!!
a koz la vé poin quorum au début !!!!! a koze la commence en rotar!!!!!!
pourtant zot néna 31 conseillers dans zot groupe ; ou sa zot lété ?
moin lé sir i sa sofé dans la mairie prossèement § mi wa bouleversement en vue !!!!
sofé ; sofé mama !!!!!!

10.Posté par LE PEUPLE COMMANDE le 15/05/2015 13:34

Madame le Maire va gout à nous pour les régionales. Ca va être ça 2 e défaite sucessivement.
C'est fini pour elle d'autant plus les Possessionnais recevront un mois avant le vote des regionnales le gros cadeau de Madame Le Maire
Une surprise innoubliable :augmentation de 10% des impôts
Ah ah ah

11.Posté par controle le 15/05/2015 13:41

IL FAUDRA QUE LA COUR DES COMPTES FASSE LEUR BOULOT CORRECTEMENT ,et qu'un élu de l'oppossition dépose plainte au procureur pour détournement de fonds publics .

12.Posté par vacances aux frais des contribuables le 15/05/2015 13:57

Des mises en examen se profilent . les adjoints et conseillers de Miranville craignent pour leur peau dans l'affaire souprayen .
Fuyez ,fuyez pendant que madame le Maire est en vacances aux frais des contribuables . Ca sent la fin pour mme Miranville avec ces 7 000 €/mois pour rien les contribuables feront la différence .Profitez bien Madame le Maire votre mandat sera le plus court dans l'histoire possessionnaise.

13.Posté par LENTEMENT MAIS SUREMENT MADAME LE MAIRE le 15/05/2015 14:05

A QUAND LES MISES EN EXAMEN MR LE PROCUREUR ?
A QUAND LE CONTROLE DE LA CHAMBRE REGIONNALE DES COMPTES ?
A QUAND LE CONTROLE DE LA CGSS POUR LES AVANTAGES EN NATURES ?

14.Posté par KOKOLOC IN SON le 15/05/2015 19:38

oté si mo bien comprende; téna in conseiller loposition la posé in question si la fin lo conseil minicipal . si mo bien comprende li domandé quan parle in coup voitire fonction ek voitire service dan la komine ! mo croi qué la li posé un question difficile po lékipe miranville . mo ti voi souvent in pé allé zot la caze et promène partou avec lauto komine . mosir ké la Tremblade commence gaigné in pé !!!!

15.Posté par KLD le 17/05/2015 00:07

vive Héva , vive Anshaing , vive Cimendef ,vive Hélie , vive nout Furcy , vive Albius, vive les engagés , vive les yabs , vive les zinois , vive les zarabes , vive le zoréole , vive la Réunion , lol ! et tout ça , pas ds l'ordre , of cost !

16.Posté par KLD le 17/05/2015 00:08

ha , mwa la blié , vive le métissage .............

17.Posté par dos d'ane le 17/05/2015 07:30

ziste in kestion !!!!!
Ou sa PR, AFD, FD lé passé au cours dernier conseil municipal ?
ah la kossa i arrive quand la fini ète elus ! i conné pi la Possession , i conné pi la comine ! tession camarade nou oubli pa noute zié lé rouver !!!!!!!

18.Posté par maçonnerie le 17/05/2015 12:09

qui sera le contribuable ou l'opposant municipal suffisamment couillu pour écrire un courrier au préfet, pour lui demander l'annulation du BP 2015 sur la base de la jurisprudence relative à une augmentation signicative de la fiscalité locale ?

allez philippe, anne-flore, jean-hugues.. montrez que vous avez ce courage qui font les politiques "couillus"..

http://www.lalettredesfinancesdescommunesdemoinsde2000habitants.com/article-tout-contribuable-peut-demander-l-annulation-du-budget-primitif-sous-reserve-que-sa-requete-presente-un-caractere-d-urgence-129237.html?edition=8547

"Un contribuable communal peut saisir le préfet en demandant l’annulation du budget primitif

Tout contribuable peut demander au préfet de déférer au tribunal administratif compétent toute délibération budgétaire de la collectivité territoriale dont il relève (art. L. 2131-8, L. 3132-3 et L. 4142-3, CGCT). Le préfet peut accéder à cette demande s'il estime que l'acte en cause est contraire à la légalité. Attention : le préfet peut assortir son recours d'une demande de suspension sans devoir justifier de l'urgence de sa demande (art. L. 2131-6, CGCT).

Pour obtenir la suspension de l'exécution d'une délibération portant adoption du budget primitif, le requérant doit établir que sa demande présente un caractère d'urgence
Face à une demande de suspension, le juge administratif considère qu’il y a urgence lorsque la décision administrative contestée porte préjudice de manière suffisamment grave et immédiate à un intérêt public, à la situation du requérant ou aux intérêts qu'il entend défendre (art. L. 521-1, code de justice administrative - Conseil d’Etat, 19/01/2001, Confédération nationale des radios libres, n° 228815).

En matière de finances publiques locales, le juge considère, par exemple, que le risque d'une augmentation significative de la pression fiscale sur les ménages caractérise une situation d'urgence (Tribunal Administratif Amiens, 16/06/2003, Commune de Montataire c/ Communauté d'agglomération Creilloise, n° 031175)."


19.Posté par dada le 17/05/2015 17:45

moin la vi dans un zournal que le dernié conseil municipal lété san problème !!!!!!
moin lété au conseil ; au debut lavé poin zournaliste . na un la arrivé en rotar et la parti au bout de dix minutes .
mais na in zaffaire très importan que la passé . li oubli de dire qué lo conseil ,la commence en rotar car l'avé poin lo quorum . ( si li croi pa , interroze in conseiller de l'opposition ) .
sa in nafère très grave pou la mazorité . zot la pa gaigne rassemble 20 conseiller alors qué zot néna 31 zélus !!!!!
la kose lé simple : na beaucou lé pi d'accor avec miranville ; zot lé pa venu , zot l'avé honte di, zot lé pa d'accor pou baisse zot l'indeminté !!!!!
apré 45 mn , apré coute zappels telephone zot la pu arrive a 22 présent !
si sa lé pa in gros probleme pou la mazorité comment i pé appelle sa ?
et lé pa fini !!! na in pé i veut d'autre poste !!!!!la zalouzie i commence !
la familiocratie manière miranville ( elle la nomme son frère : B administrateur d'une SPL)
zafère i vien pou elle !!!!!!!!!!
la suite au prossin niméro !!!!!!!!!!!!

20.Posté par maçonnerie le 18/05/2015 08:21

que les journalistes investiguent sur les liens familiaux dénoncés par le post 19 !

21.Posté par domino le 18/05/2015 08:22

DEHORS!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
en ce moment, lMiranville i mète dehors a la possession !!!!!!!
après plizir club 3ème zénesse, aster c'est l'association GOUT A NOU qui doi prende la porte tanto :" dégaze , rende local la commmine ! mi vé pi war zot ici !!!! alé oust dégaze !!!!!! mi vé pi war zot tete !!!!!!!!".
ah la kossa i s'passe a la possession !!!!

22.Posté par dada le 18/05/2015 14:43

A MACONNERIE!
pisqué lé ndans la maçonnerie (!) .
ma pose in devinette : "quel lien de parenté néna entre Miranville et ladzointe à l'urbanisme ? !!!)
kome dit in vié creole des hauts :" chersse avec vos ziés mon zenfant et acoute avec vos deux zoreilles et vous va mié comprendre les chozes !!!!!!!!. "
alors questionne autour de ou et vous va découvre des choses bizarres !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
sa la pas zistoires sa !!!!!!!!!

23.Posté par Raconte le 18/05/2015 20:04

C'est quoi le lien parenté entre mme Miranville et Mme Lambert ?

24.Posté par servir ses propres interets le 18/05/2015 20:34

Le recrutement l 'un de ses proches par le maire , est une infraction définie par l 'article 432-12 du code pénal, punit 5ans d'emprisonnement et 75 000€ d'amende

25.Posté par ZUMBA DANGEREUSE le 18/05/2015 21:05

Madame le Maire encourt un risque pénal pour délit de mise en danger d'autrui (même sans accident ni victime )réprimé par l 'article 223-1 du code pénal.PASSIBLE DE UN AN DE PRISON ET DE 15 000 € d'amende .Elle fait preuve d'amateuriste pour l'organisation de la Zumba pour défaut :
-Insuffisance de service de sécurité
- En cas d'incendie pas de personnel formé ni de plan de d'évacuation
- Pas de medecin sur place en cas de malaise pour les premiers secours et aucun matériel d'urgence
Ca craint madame le maire pour votre incompétence

26.Posté par HARCELEMENT le 18/05/2015 21:48

le personnel communal est victime de pression constante de la part de madame le maire et des adjoints. Madame le Maire a crée cette situation pour décourager et pousser le personnel à la démission afin de mettre en place ses engagements electauraux ,ses propres amis incompétents comme par exemple le DGS parisien .
le harcèlement moral est un délit ,réprimé par l'article 222-33-2 du code pénal par 1 an d emprisonnement et 15 000€ d'amende , le harcèlement moral supposé des agisssements répétés ayant pour effet une dégradation , des conditions de travail susceptible de porter atteintes à la dignité de l'agent ,d'altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel.
Nous sommes plus de 30 % madame le maire et nous avons assez de vous subir .

27.Posté par maçonnerie le 20/05/2015 13:47

26.
portez plaintes si vous voulez être crédible..

28.Posté par La mer i roule galets le 11/06/2015 06:28

A post 18: Maconnerie,
Cette possibilité de recours concerne les villes de moins de 2000 habitants!!! A la Possession nous sommes plus de 32000. C'est quoi out zaffaire??

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes