Faits-divers

La Possession : Un couple condamné pour maltraitances sur leur fils adoptif

Mercredi 23 Août 2017 - 07:42

La Possession : Un couple condamné pour maltraitances sur leur fils adoptif
Un couple a été condamné hier par le tribunal correctionnel à six mois de prison avec sursis pour maltraitances sur un garçon qu’ils ont adopté.

En septembre dernier, ce dernier est retrouvé dans une ravine de La Possession par les gendarmes.

Selon les informations du JIR, il a affirmé aux militaires être victime de maltraitances de la part de ses parents adoptifs. Outre des coups, ces derniers n’hésiteraient pas à l’enfermer sur le balcon ou à le forcer à manger pimenter.

Le couple de Possessionnais, qui a attendu 10 ans de pouvoir adopter, se défend de tout cas de maltraitance mais reconnaît toutefois "quelques punitions".

Si le procureur a reconnu que l’affaire était délicate, il a requis six mois de prison avec sursis. "Une peine que le tribunal va prononcer contre ce couple, qui a depuis renoncé à adopter", termine le JIR.
Zinfos974
Lu 2377 fois



1.Posté par Juliette CARANTA-PAVARD le 23/08/2017 08:41

*Comment ça, "dans une ravine" ??

*Comme les déchets-peï, alors ??

2.Posté par Choupette le 23/08/2017 20:35

" ... à manger pimenté"..

Le manger était pimenté (sans r mais avec un accent)

3.Posté par peace le 24/08/2017 02:10

gardons de juger ce couple qui s'est retrouvé dépassé. l'article de clicanoo est plus explicite




4.Posté par MICHOU le 24/08/2017 11:44

Une tentative d'adoption , en général se fait avec un accompagnement assez conséquent où les services sociaux prennent le temps de peaufiner la demande, la compatibilité.

5.Posté par MICHOU le 28/08/2017 09:57

Il ne s'agit pas de juger qui que ce soit mais une adoption est un acte réfléchi accompagné sur un long terme et on a du mal à croire que cela finisse comme ça parce qu'on est dépassé. Il s'agit d'un enfant qui a déjà subi un traumatisme au départ et non d'un paquet de biscuit qu'on met à la poubelle parce qu'on n'aime pas.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter