Politique

La Possession: L'ancien adjoint de Roland Robert prêt à affronter ses ex-colistiers

Tête de liste du mouvement Pour La Possession de Demain, Patrice Lauriol a officialisé sa candidature ce mercredi à La Possession. L'ancien adjoint de Roland Robert s'apprête à affronter ses colistiers de 2014, Philippe Robert, Erick Fontaine et Anne-Flore Deveaux.

Mercredi 6 Novembre 2019 - 16:15

"Pas de place pour les petites mesurettes". Ce mercredi matin, le mouvement "Pour La Possession de Demain" a officialisé sa candidature aux élections municipales de la Possession. En tête de liste : Patrice Lauriol, ancien adjoint délégué aux grands projets sous la mandature de Roland Robert. À ses côtés dans la campagne, ses acolytes François Fasquel et Jean-Hugues Savigny.
 
Sans étiquette, la liste regroupe "plusieurs sensibilités politiques", sans avoir l'appui de "personnalités politiques". "Nous avons décidé d'être autonome", avance Patrice Lauriol qui s'apprête à affronter trois anciens colistiersPhilippe Robert, qui s’est lancé dans la bataille avec deux soutiens de taille  (le PLR et le PCR), Anne-Flore Deveaux, qui a depuis rejoint les rangs de la droite et bénéficie du soutien de Didier Robert, ainsi qu'Erick Fontaine, candidat désigné par LFI, dans la course avec la liste "Alternative Citoyenne". Également en lice, la maire sortante Vanessa Miranville et son ancien directeur de cabinet Stéphane Randrianarivelo (sous sa propre étiquette en attendant l'investiture du parti présidentiel).

Stabilisation de la fiscalité

Créé en 2014, le mouvement "Pour La Possession de Demain" dresse un "constat affligeant" de la mandature de la première magistrate, avec "un pouvoir d’achat menacé", "une démocratie parfois bafouée" et "l’abandon de certains quartiers", décrie François FasquelAutant d'éléments qui auraient poussé ses membres à se lancer dans la course et ériger un programme dont la colonne vertébrale a été présentée ce mercredi. 
 
Premier point abordé : la promesse d’une "stabilisation de la fiscalité communale", celle-ci ayant augmenté lors de la mandature actuelle, avec un retour au taux de 2015.  À ne pas confondre, souligne Patrice Lauriol, avec la promesse de l’absence d’augmentation, "utopique" selon le candidat, ne serait-ce qu’en raison de l’incertitude liée aux aides futures de l’État. "Pour moi, un candidat qui promet de ne jamais augmenter les impôts, c'est une erreur", soumet-il, Philippe Robert s’étant engagé sur ce point.
 
L’équipe fait ensuite part de son ambition de "parachever les projets existants", citant la Zac Moulin joli, la Zac cœur de Ville, le pôle loisirs de Dos d’Âne, mais aussi le plateau festival. Le mouvement ambitionne aussi de mettre fin à la réputation de la ville comme étant une ville dortoir, en faisant de La Possession "un poumon économique et touristique de l’Ouest", avec, entre autres, un effort pour accueillir les croisiéristes. Datant de l’époque de Roland Robert, le projet de "reconquête du front de mer" est présenté comme un "projet phare" : "Il s’agira de la réalisation d’un espace de loisirs, avec une plage artificielle, un bassin naturel, un parcours de santé… ".
 
"Fermement opposé à la carrière des Lataniers"

La mise en place d’une brigade de police verte avec des actions de lutte contre les dépôts sauvages est aussi annoncée, tout comme la promotion de l’agriculture et des actions pour la "3ème jeunesse". Concernant la "vie quotidienne", il s'agira de "rénover et offrir des services publics de qualité, mettre en place un guichet unique pour la jeunesse au chômage et redynamiser le milieu associatif", égraine Patrice Lauriol, qui annonce par ailleurs : "Nous allons construire un programme entièrement budgété".
 
Quant à la carrière, l’équipe annonce qu’elle restera "fermement opposée" à l’exploitation de roches massives sur le site des Lataniers, et ce "quelle que soit la contrepartie". Et de tacler la volte-face de Vanessa Miranville sur le sujet : "Elle a retourné sa veste", reproche François Fasquel. 
 
"Le personnel communal sera reconnu et revitalisé", tient  à ajouter David Lauriol, estimant qu’il a été "malmené au cours du mandat de Vanessa Miranville". Il en veut pour preuve les mouvements sociaux d’ampleur et "la valse des DGS, DGA et directeurs de cabinet".

Entre les trois anciens colistiers, la maire sortante et son ancien directeur de cabinet, la bataille s'annonce épicée. 
Marine Abat
Lu 3326 fois




1.Posté par Ils ont a bien raison le 06/11/2019 16:58 (depuis mobile)

Qu''''ils aillent chercher leur part de gâteau . Les autres ne feront rien pour eux et ils n''''ont rien à perdre . Ils pourront toujours capitaliser les voix en vue d''''une place aux régionales .le soleil brille pour tout le monde .

2.Posté par lolo le 06/11/2019 17:41

Les anciens élus détestés croient qu'on a la mémoire courte !??

3.Posté par Dldlp le 06/11/2019 18:04 (depuis mobile)

Stabilité ??? Mais bougre d'imbécile, c'est une baisse qu'il faut inscrire !!!

4.Posté par zavoca marron le 06/11/2019 18:09 (depuis mobile)

Une élection se gagne en allant convaincre les électeurs.

5.Posté par Personnel communal le 06/11/2019 18:38 (depuis mobile)

On a ete dévitalisé. Merci mr Loriol de vouloir nous revitaliser.

6.Posté par BABAR RUN © le 06/11/2019 19:22

post@2......ben oui.....beaucoup sont prêts a voter pour le fils de l'ancien brigands en chef.......

7.Posté par Patrick LEBON le 06/11/2019 19:33

Il faudrait quand même donner des infos réelles et cesser de dire " randrianarivelo " ancien directeur de cabinet à la mairie de la possession et viré comme un incompétent, se présente au nom de La REM en attendant l investiture de Paris. Personne à Paris ne veut de ce VRP multicartes il ne représente que lui même et n'a personne avec lui. Paris ne l investira que si à Paris ils sont certains qu il ne sera pas élu. La REM n 'est pas une machine à recycler.

8.Posté par Pocpo le 06/11/2019 20:12 (depuis mobile)

Vous êtes qui vous sortez d'où le savigny c'est bon n'a point assez famille caser foutage de gueule

9.Posté par doudou le 06/11/2019 20:33

Trop fort ! 4 listes venant uniquement des anciens de roland robert ( PR, EF, ALD, PL ) , Miranville peut dormir tranquille . à eux quatre seulement; ils sont entrain de construire un boulevard , une autoroute pour miranville . au premier tour Miranville arrive en tête . au deuxième tour , au vu des egos des autres , quelques soit l'adversaire elle virera en tête !!!!!!

10.Posté par Fradelin le 06/11/2019 20:59 (depuis mobile)

Au moins un boug qui ose. Mwin lé pa politik mais mi aprecie ali

11.Posté par Marie le 07/11/2019 06:49 (depuis mobile)

Ceux la même qui ont voté pour l’exploitation de la carrière dans le précédent mandat du défunt Roland ROBERT. Celui qui représentait le conseil municipal au sein de la SPL MAREINA. Contre l’exploitation de la carrière aujourd’hui !

12.Posté par jannick le 07/11/2019 12:27

moulin joli . coeur de ville projet soit disant porter par le LAURIOL . quel foutoir aujourd'HUI . SAVIGNY ou ca i lé sur la photo ? domoune la pas oublier a li . au deuxieme tour zot dit pas que zot i fé alliance avec le ti robert . legislative lo fasquel la fé conférenc de presse avec ti robert et sylviane de plr pour soutenir higuette .higuette i soutien ti robert . toute lé fé pou raméne ti robert maire a la possession . do moune lé pi couillon . miranville lé pas bon ok mais ramene ti robert mi crois pas que c'est la solution . mi espere que zot va répondre a moins . la point jilet aune avec zot ? a poste 9 doudou . ou nana raison . mais oute lé fé pou in deuxieme tour pou que banne na i ape vote T ROBERT . laurol i vé retrouve son place vice president TCO alala la veriter citoyens de la possession

13.Posté par Tonton le 07/11/2019 12:45

Bon vent à vous.
La Possession a trop souffert sous RoRobert, pas besoin de faire marche arrière vers un passé douloureux

14.Posté par Therese Guylaine ELISABETH le 07/11/2019 12:55

post ( ... employé communal dévitalisée ?? ahahah laissez moi rire ... la jamais eu trop de vigueur hein !!!!

15.Posté par Caramba le 07/11/2019 15:20 (depuis mobile)

« Ce n’est pas avec ceux qui ont créé les problèmes qu’il faut espérer les résoudre »
Ainsi s’exprimait Albert Einstein quand il rencontrait un avatar de Lauriol. Le même individu qui a initié la carrière dans la ravine des Lataniers.

16.Posté par doudou le 07/11/2019 20:44

déjà 6 listes déclarées a la possession ; pour l'instant c'est 5 contre une ( la liste miranville ) ; certains i vient la pou fai war zot tête ; i manque encore d'autre . d'après certaines sources , néna encore au moins 3 liste i vient .
plusieurs questions se posent en ce moment :
qui i vé mange qui ?
qui i vé associé avec qui pou mange qui ?
toute i vé mange lo gateau.
attention que un candidat i arrive en janvier et i mette toute do moune d'accord et i rafle la mise !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

17.Posté par Didier le 08/11/2019 08:28

Savigny un homme intègre , et foncièrement attaché au bien commun ! Quand à l’équipe Robert ce n’était pas si mal que ça pas rapport à miss zumba la dépensière ! Non à la succession royale père fils oui à Lauriol homme d’expérience

18.Posté par Gérard Jeanneau le 08/11/2019 10:58

Le bon Fasquel oublie de dire que l'exploitation de la carrière des Lataniers a été signée par feu le maire Roland Robert. Il n'a rien dit à ce moment-là. Vanessa Miranville se trouve dans l'obligation de respecter la loi. Elle a réussi à restreindre le périmètre de l'exploitation de cette carrière et pour un montant nettement supérieur au précédent. Les partisans n'ont soufflé mot. Et maintenant ils se battent comme des chiffonniers. La messe est dite. Vanessa peut dormir sur ses deux oreilles.

19.Posté par doudou le 14/11/2019 09:18 (depuis mobile)

Monsieur Jeanneau, vous parlez de montant nettement superieur, pouvez vous nous donner des chiffres. Ce serait bien mieux. Donnez nous un tableau comparatif. Merci.

20.Posté par Gérard Jeanneau le 14/11/2019 12:29

A 19

Je ne retrouve plus l'article relatif à cette différence de prix. Mais j'ai bien remarqué le gros effort financier de la région Réunion à l'avantage de la mairie de La Possession. L'avenant 2 donne une assez bonne idée de la situation.

Vanessa Miranville fait oublier l'ardoise de 2 millions d'euros, laissée par Roland Robert. Son gentil fiston ferme religieusement les yeux sur ce problème, maintenant résolu.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 12 Décembre 2019 - 23:20 Le conseil CINOR reporté pour une raison inédite

Mercredi 11 Décembre 2019 - 11:27 Ste-Marie : Richard Nirlo entendu par les gendarmes