Faits-divers

La Possession : Il fracture plus de 25 voitures la même nuit

Jeudi 31 Mai 2018 - 09:45

Les faits se sont déroulés dans la nuit du 4 au 5 mai dernier à la Possession. Un jeune homme de 21 ans a été confondu grâce à un prélèvement de son ADN par la gendarmerie alors qu’il avait fracturé plus de 25 véhicules le même soir dans deux rues de la commune.

Il finira par se rendre le 28 mai dernier, expliquant aux forces de l’ordre qu’il ne se savait pas recherché. Présenté ce mercredi matin dans le cadre de la comparution immédiate, il devait répondre d’acte de destruction et de détérioration en état de récidive. Il devait également s’expliquer sur des faits de vol et de destruction de véhicule commis le 11 mai dernier ainsi que d’un vol dans un local d’habitation survenu dans la nuit du 24 au 25 janvier dernier.

Invité à s’expliquer à la barre par la présidente, le prévenu reconnait les faits. Il ne nie pas non plus la présence d’une deuxième personne qui avait été vue sur les caméras de surveillance lors de l’enquête.

Avec son ami, ils avaient bu dans un bar de la Possession et avaient décidé ensuite de se mettre au travail... Muni d’un marteau brise vitre volé dans un bus, ils avaient fracturé plus de 25 voitures. Ne manquant pas d’humour, le prévenu dira lors de son audition que son ami était en formation avec lui ce soir-là.

"Un savoir faire à transmettre"

Concernant les faits du 11 mai, il reconnaît avoir dérobé un téléphone portable et des bijoux mais nie avoir brisé la vitre du véhicule. Il donne pour explication que des voleurs sont certainement passés avant lui, le véhicule étant déjà cassé à son arrivée. Il ajoute qu’il a pris les bijoux, une montre et des boucles d’oreilles, qui étaient cachés sous le siège. Par ailleurs, son père, qui a retrouvé les bijoux dans sa chambre, avait appelé les gendarmes pour le dénoncer et restituer les objets volés.

Pour le vol du local l’habitation la nuit du 24 janvier, le prévenu raconte qu’une amie lui avait indiqué la présence de zamal dans la villa. Il a donc décidé de pénétrer dans la maison alors que les propriétaires dormaient pendant que son amie guettait dehors. Après avoir dérobé l’herbe ainsi qu’un vélo et de l’argent, il s’est ensuite dirigé vers une caméra de surveillance qu’il avait repérée et s’est fendu de deux doigts d’honneur, ce que la présidente du tribunal ne manque pas de lui rappeler.

Avec plus de 30 victime en 5 mois, la procureure fait état d’un professionnel du vol et revient sur son trait d’humour en disant qu’il a "un savoir faire à transmettre" ! Elle requiert 18 mois de prison dont 9 avec sursis ainsi que la révocation d’un précédent sursis d’un mois.

Alors qu’il se défend d’être un délinquant dans un dernier baroud d’honneur, Nicolas.M, qui a pour projet d’entrer au RSMA ou devenir agent de sécurité, est finalement condamné à 18 mois de prison dont 9 mois de sursis, obligation de travail, de soins et d’indemnisation des victimes. Cependant, il devra patienter avant de distiller son savoir-faire car la présidente a décidé de le maintenir en détention.
Pascal Robert
Lu 5482 fois



1.Posté par Educ1ation le 31/05/2018 10:38 (depuis mobile)

On l'amene à 2km au large du Port..et on lui infique la direction de la côte... Formation koh lantha..

2.Posté par Marlow le 31/05/2018 11:01

Le plus important est l’indemnisation des victimes.
Le problème est qu’il ne bosse pas et que son métier de voleur n’est pas reconnu.
Quel injustice!

3.Posté par tibichik le 31/05/2018 11:24

Un déchet de plus pour la société !

4.Posté par Loïc le 31/05/2018 11:27 (depuis mobile)

Il voulait juste remplir les critères requis pour devenir médiateur sécurité à Saint - Denis.

5.Posté par Marroneur le 31/05/2018 12:25

La jeunesse Réunionnaise de plus en plus ignorant & égaré face à la détresse sociale. La seule façon de changer notre société est de changer notre éducation. Si nos jeunes compatriotes pourrait utiliser leurs potentiels pour la connaissance du bien et non la connaissance du mal, notre chère pays la RÉUNION deviendrais une grande nation dans l'espace Indianoceanie

6.Posté par Hugo le 31/05/2018 12:33

Donc avec le sursis ça lui fait théoriquement 9 mois ferme
mais avec les réductions de peine auxquelles il a droit un peu de bonne
conduite il devrait s' en sortir avec 3/4 mois .....et comme sa peine fait moins
de 2 ans grâce à la mère taubira elle sera aménageable en travaux d'intérêts communs.
On dit merci
Merci qui?
Merci taubira ( pour info car il faut le savoir son fils était dans ce cas là au moment où elle a fait votée
cette Loi).

7.Posté par Hugo le 31/05/2018 12:54

Un taré de plus qui ne vas pas faire de taule car pour les peine de deux ans il n'y a
plus de taule, va continuer à rester chez lui à jouer à la Play et à toucher le RSA
Elle est pas belle la vie,,,,

8.Posté par muppets le 31/05/2018 13:57

IL pourra désormais être embauché par la mairie de St Denis

9.Posté par René le 31/05/2018 16:46 (depuis mobile)

Quand je pense que je sue sang et eau pour nourir ce genre de salopard, j''attends avec impatience que Darmanin revoit rapidement le versement d''aides sociales à ce genre de parasites....Qu''ils aillent bosser cette vermine..

10.Posté par PATRICK CEVENNES le 31/05/2018 17:49

fukcd473
9.Posté par René le 31/05/2018 16:46 (depuis mobile)
Bosser ?! Sommes-nous sûrs qu'il connaisse le mot ! Pdr !

11.Posté par A cause le 01/06/2018 02:23

Message à Tibichik / René...D'une part, je suis d'accord avec vous que son geste doit être punie par la loi. D'autre part, René je ne suis pas d'accord avec vous sur le faite que vous travaillez pour ce jeune homme car si c'est le cas ne travailler plus et rester chez vous car dans cette société tout le monde paient des impôts travailleurs comme chômeurs car l'octroi de mer & la TVA ce sont deux impôts payés par les personnes du RSA. TIBICHIK, Le déchet de la société c'est ni le premier & ni le dernier en sachant que nous continuerons à produire ce genre d'individus tant l'éducation ne changera pas dans notre île. De plus, sachez aussi que chaque individu est autant fautif des erreurs du jeune homme car on vit dans une société laxiste qui remet jamais en question les problèmes sociaux de sa population.Enfin, il faut savoir que depuis des générations sur notre île, nos élites à toujours laisser ce genre de virus se propager dans le but de garder leurs privilèges.

12.Posté par eric le 01/06/2018 09:41

C'est triste de voir la multiplication de tels individus sans respect... mais les chiens ne font pas des chats... et il convient de se demander pourquoi ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter