Courrier des lecteurs

La Possession : "Honte à vous, Mme la directrice de l'école Eloi Julenon"

Samedi 10 Octobre 2015 - 06:18

La Possession : "Honte à vous, Mme la directrice de l'école Eloi Julenon"
Ce jeudi 8 octobre, je gare ma voiture pour aller déposer mon enfant à l’école Eloi Julenon de La Possession lorsque je suis interpellé par un attroupement de personnes devant le portail. En m’approchant, je constate qu’il s’agissait des parents de l’école qui écoutaient un discours tonitruant sortie tout droit des enceintes d’une puissante sonorisation.

Tiens, peut être un meeting politique en vue des prochaines élections ? Ou un discours syndical relatif au mouvement de grève dans la fonction publique ? En m’approchant un peu plus, surprise ! Il s’agissait de la directrice de l’école qui au bord de la crise d’hystérie éructait à pleins poumons dans un pauvre micro qui n’en menait pas large.

Enfin une bonne nouvelle, car je commençais à me demander si celle qui nous accueillait chaque matin en travers du portillon avec un regard sombre et l’animosité d’un bouledogue possédait le don de la parole.

Mais quel évènement pouvait justifier ce spectacle affligeant devant des parents abasourdis et des enfants inquiets ? La réponse se trouvait non seulement dans les propos belliqueux de la directrice qui avait manifestement des comptes personnels à régler, mais également sur des tracts scotchés un peu partout dans l’entrée de l’école.

Depuis la rentrée, des parents ont découvert que leurs enfants se trouvaient dans une classe de GS/CE1. Inquiets par le caractère inédit de cette classe et pour l’avenir scolaire de leurs enfants, certains parents ont alors souhaité faire entendre leur désaccord. Jusque là rien de bien anormal, puisque la Ministre de l’Education Nationale elle-même prône le dialogue et la participation des familles dans la prise en compte de leurs enfants.

Mais sacrilège, lorsque deux parents plus impliqués ont pris l’initiative mercredi matin de faire signer une pétition pour interpeller à ce propos les instances hiérarchiques de l’Education Nationale. Bien que leur action soit restée très mesurée et sympathique, ne perturbant en rien la vie intra-scolaire, l’affront ne pouvait semble-t-il rester impuni au yeux de certains enseignants et de leur directrice.

C’est dans ce contexte, que j’ai assisté à des scènes absolument ahurissantes, pour ne pas dire scandaleuses et indignes de fonctionnaires de l’état censés transmettre les valeurs démocratiques et républicaines à nos enfants.

Il est triste de voir des enfants de maternelle en larmes, apeurés par tout ce remue ménage, attrapés sans ménagement par une enseignante pour les faire rentrer illico dans l’école tout en interdisant aux parents de les accompagner à l’entrée de leurs classes.

Il est triste de voir les noms des deux parents concernés publiquement affichés et hurlés à tout vent, les accusant de tous les maux, harcèlement, esclandres, demande de rdv, etc… Pire ! Le tract leur reprochait même d’oser s’impliquer dans les différentes instances de l’école. Un comble pour ces grands pédagogues, en théorie chantres du dialogue, mais concrètement incapables d’accepter le moindre débat contradictoire.

Personnellement, je n’ai jamais assisté au moindre incident avec ces parents qui m’apparaissaient, eux, comme sérieux et responsables. Ce qui me semble certain, c’est que, jusqu'à maintenant, les enfants n’avaient jamais été témoins de tensions entre adultes et encore moins pris en otage comme l’ont fait les enseignants ce jeudi.

Une maman a tenté courageusement de s’expliquer et de faire entendre un autre son à l’assistance avant d’être prise à partie par un couple de parents (enseignants eux-mêmes?) lui jetant haineusement à la figure qu’elle était "pitoyable" (sans commentaire).

J’ai encore aujourd’hui un peu mal au cœur en pensant aux pauvres marmailles qui ont entendu leur nom sali par celle qui dirige leur école et dont les parents ont été conspués publiquement devant tout le monde. Comment vont–il appréhender la rentrée prochaine dans cet environnement qui au lieu de les protéger des affaires d’adultes n’hésite pas à les stigmatiser sans autre état d’âme ?

Moi, j’ai fait le choix de repartir avec mon enfant paniqué qui était déjà au bord des larmes dans cette atmosphère électrique qui le dépassait. J’espère sincèrement que des sanctions seront prisent par le rectorat à l’encontre de ses pseudo justiciers qui jettent le discrédit sur toute une corporation et sur un métier qui devrait demeurer un des plus beaux du monde.

Honte à vous madame la directrice ! Honte à vous les enseignants qui cautionnaient ces comportements ! Honte à vous les deux parents complices qui avez rajouté à l’humiliation publique d’une maman qui a eu pour seul tort de vouloir le meilleur pour son enfant.

Un parent d’élève outré
parent
Lu 2412 fois




1.Posté par doudou le 11/10/2015 14:55

Môssieur svp, je crois que vous êtes quelqu'un qui vous cache derriere ce courrier pour régler vos compte !
vous êtes seul et vous voulez faire croire que "les parents sont avec vous "
jusqu'à ce jour , on n'a eu que des satisfactions de notre directrice et de toute l'équipe enseignante .
mais , je vous pose une question :" pourquoi avez-vous été amené à inscrire votre enfant dans cette école , si comme vous dites cela ne va pas?
est ce que le même problème ne s'est pas déjà posé ailleurs avec vous dans une école maternelle située pas trop loin de l'actuelle école ?
Vous êtes seul Monsieur et il se murmure que vous voulez vous imposer comme chef des parents au sein du groupe de parents élus au conseil d'école !
mais heureusement que les parents élus ne son pas dupes !!!!!
il se mumure même que bientôt les démissions vont arrivées!!!!
Alors môssieur , je crois que votre attitude envers l'équipe pédagogique de cette école est déplorable et "honte à vous môssieur le parent outré .!!????

2.Posté par noe le 11/10/2015 18:27

Heureusement qu'ailleurs , ça se passe très bien !

3.Posté par dada le 11/10/2015 18:27

ce parent est empêcheur de tourner en rond !!!!
laisse bandes zenseignants travailler tranquillement ! si ou lé pa contentrien i empesse a ou aller dans in notre lécole !!!
moin la romarque a ou dopi in bout tan !!!!
ou c'est in moune i iaime rode desordre ou sa la poin !
pou nou do mounne HALTE LA lo safère i tourne corect dans lécole la !
toute lé pa parfait nou lé daccord mais dan l'ensemble lo zafère lé bon !!!!!

4.Posté par A doudou le 11/10/2015 20:52

Vous avez l'air vraiment bien renseigné sur la vie de l'auteur supposé de ce papier. Du coup madame la directrice on a l'étrange impression que c'est vous qui avez des comptes à régler avec ce monsieur. La vérité dérangerait-elle ?

5.Posté par ti caf la cour le 11/10/2015 21:56

a ce parent d'éléve outrée . dans cette école il y a un élu de l'opposition . POUR CALMER UN PEU VOTRE ARDEUR demande a cette élue de vous inscrire a un concour de karaoké . lol

6.Posté par A doudou 2 le 12/10/2015 00:30

Je suis maman d'un enfant scolarise dans cette fameuse classe de grande section/CE1.
Jai été signataire de la pétition proposée par ces deux parents.
Est-ce à dire que j'aurai moi aussi droit, pour cet agissement, à un débrayage des instituteurs de l'école et à mon nom affiche partout sur les murs de l'école?
Que reproche t'on à ces deux parents au demeurant polis et tout à fait corrects ? Si ce n'est d'avoir osé critiqué le fonctionnement de cette classe tout à fait insolite ?
ils ne se sont à ma connaissance jamais attaqué aux enseignants eux-mêmes ! J'ai pris connaissance des deux courrièrs qu'ils ont adressé à l'inspecteur de circonscription. La teneur de ces courriers témoigne, s'il en était besoin, du fait qu'ils n'ont jamais attaqué, ni manque de respect à la direction de l'école, ni aux autres enseignants. Leur seule demande est de revoir la constitution de cette classe de Gs/ce1 qui ne tient pas la route : des enfants de ce1 très gênés perturbés par des petits de Gs....une institutrice qui doit se dédoublée...
J'ai été choquée jeudi dernier de voir le nom de ces parents ainsi placardés sur les murs de l'école ! Est-ce le rôle d'une directrice de se mettre en conflit avec des parents d'élèves ?
Que peut on penser également de la présidente du comité des parents qui au micro n' a pas hésité à insulter ces deux autres parents, aidée de son mari ? Ces gens là ont ils pense aux enfants présents ? Et à leur réaction ? Que penser de Mme G. L'institutrice qui a leur arrivée poussait les enfants de materne dans l'école tout en empêchant leurs parents d'entrer ? Mon enfant de 5 ans était, lui, en pleurs, j'ai fait le choix aussi, comme l'auteur de courrier de lecteur, de repartir et de le déposer chez sa grand mère. Je suis moi aussi outrée et le mot est faible.
Maman qui préfère rester anonyme pour éviter d'avoir à subir le même sort que les deux autres !

7.Posté par A post 1 : Ce monsieur comme vous dites le 12/10/2015 00:34

a post 1 : ce serait donc ça le problème : ce monsieur, comme vous dites, aurait envie de prendre la place de l'actuelle présidente du comité des parents...
Ah, je comprends mieux l'intervention de celle-ci et de son mari ce matin la ....
Objectif : garder sa petite place de chef ....ah, Cest cela, donc .....merci pour cet éclairage.

8.Posté par Classe de Gs/ce1 le 12/10/2015 00:53

Tout se passait très bien dans cette école.
Jusqu'a il y a peu. Jusqu'à la création d'une classe qui mélange des grandes sections de maternelle et des CE1. Du jamais vu a La Réunion, hormis a Mafate.
Alors oui, certains parents n'ont pas compris.... Et ne comprennent toujours pas .... J'en fais partie. Malgré la bonne volonté affichée de l'équipe enseignante, dans les faits, les élèves de cette classe sont pénalisés, car leur institutrice est divisée par deux, les activités étant incompatibles pour la plupart.
C'est grâce à l'action de quelques parents depuis le début de l'année, qu'une solution partielle a été proposée par l'éducation nationale : un enseignant vient deux mercredis matin par mois pour ne s'occuper que des grande section, ce qui laisse trois heures de temps a l'institutrice pour prendre en charge les CE1 seuls.
Cette avancée a été rendue possible par l'action de quelques parents qui ont osé écrire à l'inspecteur de circonscription, qui les a reçu et entendus.
Parmi ces parents, deux visés jeudi dernier par la direction de l'école.
Qu'ont ils donc commis pour mériter un tel châtiment ? Écrire 2 courrièrs à l'inspection, faire circuler une pétition, .... ? Que leur reproche t'on ? A part s'inquiéter pour leurs enfants ...
Bref, Cest du grand n'importe quoi : que la direction de l'école manifeste contre ces deux parents, juste pour ce qu'ils ont fait : une honte pour cette direction d'école dont le rôle de Federer les enfants, les parents, autour d'un projet et non de diviser ! Quelle relations possibles à l'avenir entre ces parents et cette école ? Quid de la prochaine rentrée scolaire ?
Comment vont réagir les deux enfants de CE1 qui ont vu le nom de leurs parents affiches partout sur les murs de l'école et qui ont entendu leur directrice humilier leurs parents ?
Bref, je n'ai plus de mot.
Anomyne contrainte qui ne veut pas qu'il lui arrive le même sort de peur que son enfant en pâtisse.

9.Posté par A doudou M.I.K. le 12/10/2015 01:15

M.I.K.,
Je crois moi aussi que vous avez des comptes à régler avec ce supposé auteur.
Seuls ou pas, ce papa, cette maman méritaient-il d'être ainsi lynchés tels qu'ils l'ont été ?
Que leur reprochez-vous exactement ? : 1 courrier puis un 2ème envoyé à l'inspecteur d'académie, une tentative d'affichage d'une information destinée aux parents rapidement avortée par la directrice de l'école, une pétition circulée mercredi dernier…Et c'est tout !
A aucun moment ces parents ne s'en sont pris au corps enseignant. Ils se sont contentés de contester, à leur niveau et avec leurs petits moyens, une organisation de classe de GS/CE1.
Mais non, c'était visiblement trop pour cette directrice d'école, pourtant absolument pas visée personnellement dans cette affaire.
C'était également trop pour cette présidente du comité de parents qui a pris le micro pour insulter ces pairs, aidée par son mari : réflexe corporatif d'enseignants de l'éducation nationale ?
La directrice et Mme MIK devraient toutes deux démissionner de leurs fonctions après leur attitude.

10.Posté par Bravo le 12/10/2015 01:25

franchement, moi je suis d'accord avec ce courrier
c'était vraiment affligeant comme spectacle ce jeudi
a t'on jamais vu une directrice manifester contre deux parents parque qu'ils ont osé faire une pétition ?
avait-elle besoin de citer publiquement le nom de ces deux parents ?
Même si ces derniers perturbaient vraiment le fonctionnement de l'école, ne fallait-il pas faire réagir leur hiérarchie, le rectorat, plutôt que de manifester ainsi et d'attaquer ces parents en public ?
quand je pense que cela aurait pu arriver a … moi … je suis scandalisée …
quand je repense aux enfants apeurés et en pleurs pour certains, je suis choquée…
et ça se dit enseignants …. Bravo !

11.Posté par noe le 12/10/2015 07:33

Je rappelle :

Directeur d'école, avec des neurones et un beau sourire!

Être dirlo, des fois c'est bien, des fois c'est pas bien.

C'est bien quand après dix jours d'école vous entrez intempestivement dans une classe pour donner une info à un prof et que tous les enfants vous font un grand sourire en vous disant "Bonjour, M. Le Directeur !"...
C'est bien quand les familles que vous croisez à l'accueil viennent vous serrer la main manifestement avec plaisir, vous demander des nouvelles de votre santé, ou vous embrasser lorsqu'il s'agit de jeunes mamans que vous connaissez depuis longtemps -voire que vous avez eu en classe il y a très, très longtemps, je suis à cette âge-...
C'est bien quand vos élèves viennent à l'école avec joie et en courant, bien que vous leur criiez de ne pas courir dans la cour...
C'est bien quand tout le monde bosse dans la sérénité et avec "confiance" ...
Ce n'est pas bien quand on commence à vous calomnier au lieu de discuter pour trouver des solutions aux problèmes ...

« Dans l'enseignement primaire, un directeur veille à la bonne marche de chaque école maternelle ou élémentaire. Il prend toute disposition pour que l'école assure sa fonction de service public. » (circulaire n° 2014-163 du 1-12-2014)
J'aime ce que je fais au service des enfants !!!!!

12.Posté par zita le 12/10/2015 07:46

parent dans cette école, je n'ai pas apprécié, non plus, jeudi entendre le directrice et les enseignant s'en prendre à dautre parents

13.Posté par bertrand le 12/10/2015 07:59

si vraiment ces parents empêchaient les professeur de travailler, la directrice aurait du les convoquer, ou alors en référer à l'inspection pour que l'inspecteur se saisisse du problème…de là à organiser une manif avec sono, micro, etc … il y a un pas qu'il ne fallait pas franchir

14.Posté par dos d''''ane le 12/10/2015 08:23

moin na l'impression qué zot lé entrin de faire toute in tralala avec tout sa ! zot i di ceci cela ? mai en realité , kosa l'inspectèr i di la dedan ,?
si li wa la pa bon di a li vien di in nafère !
si moin la bien compri sa i rolève d'un problème de composition de classe !
a kose l'inspectèr la pa donne son avi dopi lo début !
c'est son responsabilité !
na in pé i di qué la directrice lé comme ci comme sa!
moin aussi moin lé parent dans l'ecole la . dopi la rentré na in pé i kose pa !
ma di a zot in nafère : pou moin toute lé bon ; roulé , roulé !
et pi sak la ecri courrier la ! di son son , a kose li la pèr ! toute do moune i conné a li !
( on diré avant son zenfant té dans in notre l'école avec touzour problème et apre c'est l'inpctèr la trouve in place pou son zenfant dans l'école la .
mi arète la même pou zordi § la suite prosin épisode ! tchao !
nou ar vi!!!!

15.Posté par Fleur97419 le 12/10/2015 10:48

Je suis parent dans cette école et j'ai assisté de ma voiture cette scène qui m'a un peu étonnée.Je pensais qu'il s'agissait d'un meeting pour la grève de la fonction publique mais quand j'ai entendu qu'il s'agissait d'un debrayage fait face à 2 parents d'éléves.J'ai été très étonnée tout de meme.J'ai trouvé ca exagéré.A t-on le droit de citer et d'écrire le nom des gens comme ca?? et pour ainsi dire, je n'étais meme pas au courant des démarches faites par ces parents et de la pétition.Les gens n'auraient plus le droit de contester des choses dans une école?Ce sont leurs enfants après tout..un mélange de maternelle de grande section et de primaire CE1 si j'ai bien compris? j'aurais peut etre fait comme eux si mon enfant était dans cette classe...En tous cas courage à eux car moi je trouve ca moche ce qui s'est passé jeudi...

16.Posté par Pamphlétaire le 12/10/2015 20:52

"Le courage, c'est de chercher la vérité et de la dire ; c'est de ne pas subir la loi du mensonge triomphant qui passe, et de ne pas faire écho, de notre âme, de notre bouche et de nos mains aux applaudissements imbéciles et aux huées fanatiques"

Jean Jaurès (au Lycée d'Albi, le 30 juillet 1903)

N'est-il pas dans la (bonne) morale et de plus dans une école publique de ne pas vociférer devant des enfants, des écoliers? Dans le cas où les limites, les bornes ont été dépassées, des sanctions doivent être prises aussi bien envers les parents qu'aux enseignants, ce qui est un minimum. Ce problème de regroupement des classes a t'il été abordé, adressé à qui de droit avec sérénité, impartialité, objectivité en lieu et place de la criée à l'école? Pauvre France, pauvre école, tout se dégrade, tout se perd, même la morale fout le camp.
« Tout fout le camp avec la République » (Goncourt, Journal, 1870).

17.Posté par Talion le 12/10/2015 21:18

Un petit courrier explicatif au mediateur de l education national en precisant la diffamation faite par la fonctionnaire d etat dans le cadre de son travail et sa prochaine rentree scolaire se fera sur Mafate. Je pense qu elle sera beaucoup moins véhémente.

18.Posté par Delaroche le 13/10/2015 12:23

Bonjour
Je suis avec attention ce qui ce passe dans cette école. Je suis nouveau parent d'élève dans cette école. J'ai pris connaissance du mécontentement des parents de la création de la classe de GS - CE1. C'est une structure qui existe dans de nombreuses écoles de métropole, pas seulement dans les écoles rurales. Mon premier enfant qui est actuellement en 4éme a été scolarisé dans ce genre de classe qui ne me choque pas. Les GS font un programme de GS et les CE1 font un programme de CE1. Comme on peut faire une classe de GS-CP ou chacun a un programme. Cette structure existe à la réunion. Je me suis renseigné auprès du service du rectorat. Plaines des Cafres, saint - Denis, Saint - Pierre et Etang Salé. Ce n'est pas une structure inédite en France et à la Réunion comme le prétend ce monsieur
Jeudi; j'ai pris la peine d'écouter le discours de la directrice. Elle informait les parents de ce qui se passait depuis la rentrée avec ce monsieur et cette dame.
Effectivement, ce monsieur se permet tout : Des affichages sauvages dans l'école, des couriiers, partout sur le mur de l'école, et mercredi, il faisait signer des pétitions dans l'enceinte de l'école sans aucune autorisation de la directrice qui lui a demandé de quitter les lieux. Devant les parents il a provoqué la directrice en lui demandant de le mettre lui dehors si elle en était capable.
Comment se monsieur qui est représentant des parents peut -il agir de la sorte ?
Pire, j'ai aussi appris qu'en réunion, votre vie privée peut aussi être déballée de la part de ce monsieur et les parents d'élèves du comité en sont témoins.
Je vous laisse apprécié parents....

19.Posté par domino le 13/10/2015 14:16

BRAVO A POSTE 18!!!!!!!
voila la verité vraie comme dit un certain film !
Eh oui!
l'auteur de ce courrier joue à la victime !

20.Posté par post18désinformation le 13/10/2015 18:27

je me suis également renseigné et je peux affirmer que vous mentez ouvertement. Même l'inspecteur de la circonscription et ses conseillers pédagogique admettent qu'il n'y a aucune autre classe de GS/CE1 à la Réunion et pratiquement aucune en métropole car il s'agit de deux cycles différents et dont les priorités pédagogiques ne sont bien distincts. Comme par hasard vous reprochez à ce monsieur les mêmes comportements que la directrice a commis devant plusieurs dizaines de parents. De quoi fortement douter de votre honnêteté et de votre objectivité.

21.Posté par n''''importe quoi le 13/10/2015 18:46

La façon dont certain continu à trainer dans la boue un parent d'élève sans même savoir s'il est réellement l'auteur de ce courrier en dit long sur l'ambiance au sein de cette établissement. Du coup j'aurais plutôt tendance à croire à la version de ce parent légitimement outré par ce qu'il a vécu.

22.Posté par parent outré le 13/10/2015 20:11

j'ai signé la petition en question ce mercredi … les deux parents qui la faisaient circuler étaient en dehors de l'école, sur la voie publique.
Vous mentez : pourquoi ?
Tous les parents en sont témoins, à aucun moment ils ne sont entrés dans l'école.
En revanche, j'ai bien vu la directrice sortir de l'école, en furie suivie d'une institutrice, venir à la rencontre de ces deux parents pour manifester leur mécontentement.
j'ai même pris un vidéo de la scène avec mon smartphone.
Pourquoi, vous acharnez à mentir ?
Et combien même, ces parents seraient rentrés dans l'école : la directrice aurait du porter plainte auprès de sa hiérarchie.
Devait-elle pour autant organiser un meeting avec sonorisation et mener une VENDETTA contre ces parents DEVANT LEURS ENFANTS ET LES ENFANTS DE L'ECOLE.
C'est la méthode qui est déplorable.
Pourquoi ne répondez vous pas sur ce point ?
RIEN, RIEN NE POURRA JAMAIS JUSTIFIER CE LYNCHAGE PUBLIC ORCHESTRE PAR DES FONCTIONNAIRES DE L'EDUCATION NATIONALE CONTRE DES PARENTS D'ELEVES.
C'est du jamais vu !

23.Posté par debile le 13/10/2015 20:14

Affichages sauvages dans l'école : ah, bon ? au pluriel en plus ! bizarre comment se fait il que moi parent je n'en ai jamais vu ?
le sur document que j'ai vu affiché est une lettre adressée à l'inspecteur : affichée sur les murs extérieurs de l'école à l'entrée !

attention Madame la directrice et consorts : à force de mentir, vous allez devoir rendre des comptes

24.Posté par kaloubadia le 13/10/2015 21:27

a POST 20
si sak ou lé vré ; si l'inspectèr la donne a ou in zinformation comme sa .; di a moin a koze li la valide la composition des classe que la presente li. donc li la fui son responsabilité , li en lave son main . en gros li di :" en sorte a zot , moin lé pa la eksa ;"
en tout par son silence li moui pas li trop .
la au lieu entende a zot :, discuté pou trouve in solution zot lé entrin mange a zot comme volaille dans in parc !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
si zot i vé in médiatèr , mi vé bien zoué lo role !!!!!!!!!
kriké kraké ! la pa moin lotèr!!!!

25.Posté par Hyper Payet le 30/10/2015 08:57

Ce type de classe n'est pas inédit ; il en a existé et il en existe d'autres à la Réunion. Point barre. Le débat est clos. Le ton de ce courrier est révélateur : il contient des éléments diffamatoires voire insultants. Des parents aussi perturbateurs doivent être sanctionnés. Le calme et la sérénité reviendront dans cet école pour le grand bien de tous.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 14 Octobre 2019 - 10:48 Ah le con !

Lundi 14 Octobre 2019 - 10:23 À ceux qui aspirent à former notre jeunesse...