Société

La Possession: Des repas solidaires avec les excédents de la restauration scolaire pour éviter le gaspillage

Mardi 16 Octobre 2018 - 18:04

La Possession: Des repas solidaires avec les excédents de la restauration scolaire pour éviter le gaspillage
En cette journée mondiale de lutte contre le gaspillage alimentaire, la ville de la Possession a signé une "Charte partenaires de Valorisation des Excédents Alimentaires et des conventions de dons".

Sensible à cette cause, la municipalité rappelle mener depuis 2014 un chantier continu au niveau de la restauration scolaire, alors que 30 à 40% des denrées alimentaires transformées par la restauration collective sont jetées. Aujourd'hui, la ville mène un projet de valorisation des excédents alimentaires pour prendre en charge le gaspillage lié à un absentéisme non prévisible des élèves.

Retenu pour l'appel à projet national de la DAAF et primé en 2017 au Salon de L'Agriculture dans la catégorie "Lutte contre le gaspillage alimentaire", le projet franchit un nouveau cap avec la signature de cette charte. Avec la ville de Sainte-Marie comme partenaire, les objectifs sont les suivants : se conformer à la réglementation, réduire les déchets, apporter une aide alimentaire gratuite et de bonne qualité aux plus démunis, sensibiliser les élèves à la citoyenneté alimentaire et éduquer aux bonnes pratiques de santé en matière d'alimentation.

L'idée est ainsi de créer un circuit de redistribution de ces excédents de production sous la forme de barquettes de plats protidiques congelés pour les bénéficiaires des organismes caritatifs (avec la Croix Rouge), mais aussi d'organiser des repas solidaires (repas chauds) à La Possession avec les associations d’aide alimentaire.

Le premier repas solidaire s'est déroulé ce midi, en présence des partenaires du projet, et sera renouvelé tous les quinze jours dans les quartiers de la ville. L'occasion également d'en faire un moment de sensibilisation à la lutte contre le gaspillage alimentaire en présence des enfants des centres de loisirs.

Le budget global de l'opération s'élève à 123 725 euros, avec un auto-financement de 83 725 euros. 
N.P
Lu 3607 fois



1.Posté par miro le 16/10/2018 18:25

des excédents scolaires ? mais les responsables ne seraient pas capables de gérer le stock et les fournitures alimentaires ? ... non, mais je rêve ... ils sont nuls et leur cheftaine avec eux ... !

2.Posté par Nul le chargé de communication le 16/10/2018 19:00 (depuis mobile)

La meuf elle se fait prendre en photo le dos tourné. Soit tu sais pas communiquer. Soit c’est une photo pour dire Ciao et tu rentres chez toi. Ce qui entre nous arrangerait nos affaires. Que tu t’en ailles.

3.Posté par Bonne remarque Miro le 16/10/2018 19:42 (depuis mobile)

Cela veut dire que c mal géré ?
Comme la ville de la Possession.

4.Posté par Ah ah ah ! le 16/10/2018 20:59 (depuis mobile)

La miss a revendu le camion frigo et dégagé les agents du service de repas à domicile quatre mois après son arrivée. Pas assez rentable, et les personnes âgées isolées et vivants avec pas grd chose elle en avait rien à foutre. Que de la com!

5.Posté par ideelumineuse le 17/10/2018 04:06

A Ste Marie il y a aussi des excédents de repas scolaires céderait une bonne idée de faire comme la maire de la possession !

6.Posté par Horreur le 17/10/2018 06:23 (depuis mobile)

Pas de gaspillage a la reun mais sans gaspillage la reun ne serait plus la reun le ventre bien gras est une des priorités

7.Posté par Observateur le 17/10/2018 04:30

Les excédents alimentaires des cuisines scolaires ne sont pas perdu pour certains. Rien qu'à voir les sachets et sacs qui sortent des cantines en début d'après-midi....

8.Posté par denis le 17/10/2018 06:31

arrêtez de critiquer les nostalgiques de RORO laissez la travailler , si elle avait eu une mairie avec des finances saines cela aurait été autrement .elle a beaucoup de courage

9.Posté par marie le 17/10/2018 06:45

Cela pourrait semblrer une bonne idée mais en theorie lorsque vous connaissez vos effectifs vous faites vos commandes en conséquences et il n y que dans les assiettes qu'il peut y avoir des restes,,

Faites votre conclusion vous mème


10.Posté par Bravo Madame La Mairesse le 17/10/2018 08:48

Très bonne initiative contre le gaspillage. N'écoutez pas les jaloux et grincheux. Ils ne savent que déblatérer sans savoir rien faire d'autres. Continuez dans cette voie.

11.Posté par Bonne idée ??? le 17/10/2018 14:19 (depuis mobile)

Si l'idée est bonne, cela donne aussi une idée du gaspillage pour cause de très mauvaise gestion !
Peut être un changement à la tête de la cantine scolaire serait plus économique...

12.Posté par Sandy le 17/10/2018 14:30 (depuis mobile)

C''est mieux que de mettre de l''eau de javel dans les marmites...Lisez l''article dans sa globalité avant de faire des commentaires, ils parlent de gestion imprévisible... "l''ABSENTÉISME"... entre les élèves et professeurs qui s'y mettent ....

13.Posté par A post 7 le 17/10/2018 17:30 (depuis mobile)

Effectivement des denrées ne sont perdues pour tour le.monde. y en a qui arrive avec un sac de 0 kg et qui rentre chez soi avec un sac de 10 kg. On vous laisse deviner.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter