MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La Pentecôte, sortir de tous nos confinements


Par Reynolds MICHEL - Publié le Vendredi 29 Mai 2020 à 17:15 | Lu 436 fois

C’est dans la joie retrouvée de leurs lieux de culte, que les chrétiens vont pouvoir célébrer la fête de la Pentecôte. Fête juive du début des moissons puis du don de la loi sur le Sinaï (Chavouot), Pentecôte est une fête qui parle de vent, de souffle, de feu, de don, de puissance, de témoignage et de communion des humains entre eux dans la diversité des langues et des cultures. « Quand le jour de la Pentecôte arriva, ils [ les Apôtres, Marie et quelques proches ] se trouvaient réunis tous ensemble. Tout à coup il y eut un bruit qui venait du ciel comme le souffle d’un violent coup de vent : la maison où ils se tenaient en fut toute remplie ; alors leur apparurent comme des langues de feu qui se partageaient et il s’en posa sur chacun d’eux. Ils furent tous remplis de l’Esprit Saint » (Actes 1, 1-4). Et Saint Paul de préciser qu’à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée en vue du bien commun (1Corinthiens 12,7).
 
Investi de l’esprit, le croyant est celui qui doit manifester l’Esprit et le rendre visible en tout pour le bien de tous. Et ce, en mettant ses pas dans les traces de Jésus de Nazareth pour faire advenir un règne de justice et de paix. « Car le Règne de Dieu n’est pas affaire de nourriture ou de boisson ; il est justice, paix et joie dans l’Esprit Saint », nous dit l’apôtre Paul dans sa lettre aux Romains (Rm 14,17). L’Esprit est un dynamisme qui met le croyant en mouvement : « Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu’aux extrémités de la terre », disait Jésus à ses disciples au moment de son Ascension (Actes 1, 8).
 
Sortir de nos confinements spirituels et autres enfermements
 
Les chrétiens, plus particulièrement les catholiques, ont manifesté une certaine impatience pour retourner au plus vite dans leurs églises en vue de célébrer ensemble dans la convivialité l’Eucharistie (la fraction du pain) et les autres sacrements. Faire communauté est  important, l’Esprit est donné en vue de cela également, mais ce n’est pas pour nous confiner entre nous, pour vivre dans l’entre-soi, dans un splendide isolement communautaire. C’est en vue du témoignage qu’est versé l’Esprit de la Pentecôte, nous dit Saint Luc (Actes 1, 8). La Pentecôte est un appel à sortir de nos cénacles étriqués, de nos prisons dorées, de nos certitudes, de nos préjugés et de nos vieux schémas théologiques pour rejoindre le Christ sur les routes de la Galilée du monde, pour trouver le Christ « dans les joies, les espoirs, les tristesses et les angoisses des hommes de ce temps, des pauvres surtout et de tous ceux qui souffrent », nous dit le Concile Vatican II  (Gaudium et Spes).
 
Qu’ont fait les apôtres après l’effusion de l’Esprit sur eux le jour de la Pentecôte ?  Ayant reçu la force de l’Esprit, ils ont eu le courage de sortir de la salle du Cénacle où ils étaient craintivement enfermés et de témoigner de la résurrection du Christ et de faire connaître son enseignement… en se laissant entraîner dans un mouvement qui est « communion » avec tous les peuples de la terre. « Car ce n’est pas un esprit de timidité que Dieu nous a donné, mais un esprit de force, d’amour et de sagesse » dit Paul (2 Timothée, 1,7). Les actions de l’Esprit seront désormais dans le prolongement de la mission terrestre de Jésus ; elles perpétueront ses actions, ses options, ses idéaux, sa perception de Dieu et de l’être humain. « Si nous vivons par l’Esprit, si nous marchons sous l’impulsion de l’Esprit, le christianisme sera feu, vie, sens, souffle créateur, amour inventif au service des personnes, vivante et aimante liberté », disait Mgr Guy Riobé de si regretté mémoire ( In La liberté du Christ, Stock/Cerf, 1974, p. 184).
 
"Où le Christ donne-t-il  aujourd’hui rendez-vous à l’Eglise ?"
 
Je me demande avec d’autres s’il ne convient pas de voir dans nos églises vides ou fermées durant le temps de confinement un signe de Dieu nous invitant à sortir de notre confinement spirituel et autres pour écouter la voix d’en haut qui nous dit : « Il n’est pas ici. Il est ressuscité. Il vous précède en Galilée ». Mais où se trouve la Galilée d’aujourd’hui, où nous pouvons rencontrer le Christ vivant ? se demande le père Tomas Halik, professeur de sociologie et président de l’Académie chrétienne tchèque. (In La Vie, 24/04/2020). Et dans le temps qui s’ouvre pour elle après la pandémie de Covid-19, « où le Christ donne-t-il rendez-vous à l’Eglise » interroge pour sa part la théologienne et bibliste Anne-Marie Pelletier (In La Vie, 05/05/2020).
 
Nous rejoignons ici l’appel d’une quinzaine de personnalités et responsables d’associations catholiques, parmi lesquelles la Société Saint-Vincent de Paul, le Secours catholique, les AFC…, appelant les catholiques à aller au-devant de leurs concitoyens fragilisés par la crise sanitaire (Cf. Aide à l’Eglise en Détresse, 12/05/2020). Seule, disent-ils, une Eglise en sortie, servante et pauvre, pourra échapper aux tentations mortifères du repli sur soi. Un extrait de leur appel :
 
« Nous sortirons pour visiter toutes ces personnes éprouvées par l’expérience de la solitude au cours de ces longues semaines ;
 
Nous sortirons pour consoler ces familles abimées par ce confinement dans des logements exigus et insalubres, et pour prendre soin des enfants victimes de l’exaspération de leurs parents ;
 
Nous sortirons pour soutenir ces femmes qui auront subi la brutalité de leur conjoint sans pouvoir y échapper, et pour accompagner ces hommes qui se sont réfugiés dans l’alcool, la drogue ou la pornographie ;
 
Nous sortirons pour proposer de nouveaux modes de vie prophétiques, et construire avec tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté la civilisation de l’amour ».
 
La grande question est comment allons nous ensemble, croyants et non-croyants, affronter les grands défis à venir ?




1.Posté par A mon avis le 30/05/2020 10:33

Sortir de nos confinements spirituels et autres enfermements


Le meilleur remède : devenir athée !
Car la religion est bien la première forme de confinement intellectuel !

2.Posté par Lesseps le 30/05/2020 10:49

Quand vous écrivez : "pour accompagner ces hommes qui se sont réfugiés dans l’alcool, la drogue ou la pornographie " vous parlez de tous vos curés et hommes de religion ?
Quand vous écrivez :"Nous sortirons pour proposer de nouveaux modes de vie prophétiques, et construire avec tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté la civilisation de l’amour »vous parlez de ces personnes intolérantes et bornées qui sont contre l'avortement et le mariage homosexuel ?

Vos modes de vie prophétiques sont rétrogrades et avariés ! Restez entre vous et partagez votre consanguinité religieuse et laissez nous tranquille avec votre secte catholique ...

3.Posté par Kayam le 30/05/2020 15:12

Le "aimez-vous les uns les autres comme je vous ai aimé" a t-il trouvé enfin de vrais adeptes ? et est il mis en pratique réellement, tous les jours, envers TOUT LE MONDE ?

Cela peut paraître sans importance mais TOUT repose sur cette phrase que TOUS les chrétiens doivent, sans attendre, garder en mémoire et rendre sans attendre officielle...sans hypocrisie mais empreinte de pureté, de vérité et de bon cœur.
Il faut absolument que TOUS les chrétiens assument leurs signatures à ce contrat.
VOUS vous êtes engagés à prendre cette responsabilité alors il ne faut pas déconner.
Aucune plaisanterie ni ironie de ma part.

4.Posté par Jean Le Monstre le 31/05/2020 16:31

«Et Saint Paul de préciser qu’à chacun la manifestation de l’Esprit est donnée en vue du bien commun (1Corinthiens 12,7).» Une majorité de Réunionnais préfère au «bien commun» leur foi en Saint Expédit ou dans le R(F)N.

« où le Christ donne-t-il rendez-vous à l’Eglise » ? Dans les relations quotidiennes, dans les problèmes quotidiens, politiques, alimentaires, familiaux, sociaux, dans les élections municipales qui vont se passer, etc. Ce qui n’est pas évident pour les catholiques romains.

«l’expérience de la solitude» «des logements exigus et insalubres» «enfants victimes de l’exaspération de leurs parents» «ces femmes qui auront subi la brutalité de leur conjoint» «ces hommes qui se sont réfugiés dans l’alcool, la drogue ou la pornographie» Tout cela doit pouvoir être évité non pas par la prière, mais par l’action, non pas que la prière soit inutile, mais prier en attendant que Dieu fasse ce que je suis incapable de faire c’est de la fainéantise, ou de l’inconscience, ou de la superstition. Il faut s’engager dans la vie pratique et empêcher, autant que possible que cela se passe. Ce qui n’est pas évident pour les catholiques romains.

«construire avec tous les hommes et toutes les femmes de bonne volonté la civilisation de l’amour ». C’est le souhait de la majorité des gens, mais avec des catholiques qui ont voté à 38% pour Marine Le Pen (Libération, 8 mai 2017), c’est pas demain la veille !

Je doute de l’efficacité de l’église catholique romaine pour régler les problèmes de l’humanité, elle est surtout pour que l’ordre actuel ne soit pas perturbé, qui lui accorde encore un place privilégiée :
– les pauvres, on s’en occupe ! Mais la pauvreté est aussi grande depuis Jésus (21 siècles). Grâce à Dieu ?
– les émigrés on s’en occupe ! Et 38% votent RN. Grâce à Dieu ?
– l’argent on le méprise ! Mais «le Vatican, une puissance financière à part» (Les Echos, 16 janvier 2020). Grâce à Dieu ?

Et pourquoi vous faites appel à Paul et jamais à Pierre alors que Jésus a fondé son église sur Pierre (Matthieu 16, 18-19) ? Il est déclassé par les catholiques romains ?

5.Posté par Jean Le Monstre le 02/06/2020 13:41

J'attends une réponse de Reynolds MICHEL.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes