MENU ZINFOS
International

La Norvège expérimente une "police pour animaux"


Par . - Publié le Mardi 28 Avril 2015 à 15:59 | Lu 1123 fois

C'est une belle initiative des autorités norvégiennes. Afin de lutter contre la cruauté animale, une équipe spécialisée va être constituée afin de défendre les animaux au même niveau que les humains.

Pour ce faire, la police de Sor-Trondelag (ouest de la Norvège), va engager trois personnes, à savoir un juriste, un enquêteur et un coordinateur pour lutter contre les violences à l'encontre des animaux.

Au cours d'une conférence de presse, la ministre de l'Agriculture, Sylvi Listhaug, a indiqué qu'"il est important que l'on s'occupe de nos animaux, qu'ils jouissent des droits dont ils disposent, et qu'il y ait un suivi quand des infractions à la loi sont commises à leur encontre, eux qui sont souvent sans défense".

Outre le bien-être des animaux, cette mesure aurait selon la ministre un effet préventif contre la criminalité et les attaques contre les personnes. "Les études montrent qu'une partie de ceux qui commettent des crimes et délits contre les animaux le font aussi contre d'autres personnes", ajoute Sylvi Listhaug.

Cette future expérimentation de "police pour animaux" a été accueillie chaleureusement par les organisations de défense des animaux. Pour Siri Martinsen, responsable de l'ONG Noah, "le processus consistant à prendre au sérieux les violences contre les animaux est engagé".

Pour l'heure, peu de pays dans le monde, hormis les Pays-Bas ou la Suède, ont réellement mis en place ce type d'initiatives. 




1.Posté par L'Ardéchoise le 28/04/2015 18:02

Alors ils ne vont plus chasser les baleines désormais ?
Ils veulent éradiquer les violences faites aux animaux : avez-vous déjà vu comment ils harponnent les baleines et autres cétacés ?
Des sauvages qui veulent donner des leçons !
!!!

2.Posté par Fabiho le 28/04/2015 18:15

"On reconnaît le degré de civilisation d'un peuple à la manière dont il traite ses animaux." GANDHI.

3.Posté par oupla le 28/04/2015 19:40 (depuis mobile)

et bien,si on fait pareil à la Réunion, y a tellement de travail que 3 fonctionnaires ne suffiront pas!!
Gandhi doit se retourner dans sa tombe s'il voit les réunionais agir!!

4.Posté par colate le 28/04/2015 21:25

Expérimentation de "police pour animaux ici y a de 2 siècles Réunion de retard quand on aura commencé par le droit des citoyens, un grand pas !

5.Posté par Thierry le 28/04/2015 21:50

Un clin d'oeil à mon Ardéchoise qui dit tout.

6.Posté par L'Ardéchoise le 29/04/2015 01:13

Et une grande pensée à celui qui comprend tout de mes chevaux de bataille.

7.Posté par Gloseur sensE le 29/04/2015 16:28

"Les études montrent qu'une partie de ceux qui commettent des crimes et délits contre les animaux le font aussi contre d'autres personnes", ajoute Sylvi Listhaug.

En criminologie, on sait que les criminels commencent fréquemment dès leur enfance à mutiler les oiseaux, les animaux, etc. Et une fois adultes, ils s'en prennent parfois à des enfants, à des femmes, à des handicapés, etc.

Inversement, celui qui aime les animaux, aimera plus tard les humains, même si ces derniers s'avèrent être parfois mauvais.

C'est pourquoi, il serait bien qu'à la Réunion et qu'à Mayotte, il y ait une police canine pas seulement pour attraper un chien sans maître, errant sur le domaine public, mais aussi pour protéger les animaux domestiques de la cruauté de certains humains.

En disant cela, nous pensons à des faits récents d'actualité régionale comme, par exemple, à cette pauvre chienne dont son cruel et ivrogne propriétaire lui avait coupé les oreilles avec une paire de ciseaux.
L'auteur de cet acte abominable a simplement été condamné à six mois avec sursit, ce qui signifie qu'il n'est pas allé en prison.

Quelle réparation physique pour la chienne mutilée des ses oreilles ?
Rien, parce qu'il s'agissait d'un animal, simple objet domestique de droits minimas et appartenant à son condamné de propriétaire ?

Nous pensons aussi à cette pauvre chienne dont on lui voyait les os, qui était maltraitée par son maître qui l'utilisait comme une machine à reproduction pour gagner de l'argent sale sur ses chiots, et dont un vétérinaire a été obligé de mettre fin à ses souffrances en l'euthanasiant.

Ou encore, à ce pauvre chien piégé par un individu malsain qui avait mis une corde à la clôture de sa propriété pour piéger et étrangler un jeune chien qui s'amusait à sauter sa clôture.
Dans cette affaire, le pire, c'est-à-dire un homicide a été évité de peu, car cela aurait pu être un enfant qui en jouant se serait étranglé !

Aussi, magistrats, s'il-vous-plaît, lorsque vous poursuivez puis condamnez ce genre d'individu cruel, pensez aux conséquences éventuelles d'un tel acte sur un enfant, c'est-à-dire au réel risque de meurtre, d'infanticide.

Puis, sans oublier tous les chats torturés, mutilés d'une queue, d'une patte, des oreilles etc.
Les chiens lapidés, voire peut-être tués pour être mangés ou servis illégalement au repas d'un restaurant, et à l'insu des clients ?

A Mayotte, en plus des chiens et des chats mutilés, lapidés et empoisonnés, il y a aussi, en autres, les tortues mutilées, les makis mutilés également et qui font de la résistance (comme les maquis de la Résistance) pour survivre dans leur île.

Par ailleurs et enfin, la lutte contre la maltraitance animale domestique est complémentaire à la lutte pour une pêche respectueuse de la nature et qui ne soit pas une sauvage boucherie des mer, comme cela est hélas trop souvent le cas pour les baleines, les dauphins et les autres cétacés.

8.Posté par PETIT CHAPERON VERT le 29/04/2015 18:08

C'est un agent d'équipe cynophile, sur la photo ? Ils marchent avec des loups ?
C'est quoi leurs animaux de compagnie, en Norvège ? Des loups, des élans, des renards blancs ?
Je suppose que les éleveurs ont des aurochs dans leur prés, et que les aquariophiles ont des requins du Groënland dans leurs aquariums.

Il faut prendre exemple sur les Norvégiens, pour limiter la souffrance animale dans l'île.

Qu'on remplace donc :
- les chiens par des hyènes
- les chats par des lions ou des tigres du Bengale (à importer par nos camarades Malbars SVP)
- les hamsters par des ratels
- les perroquets par des condors ou des vautours
- les ti boas par des anacondas de 12 mètres
- les vaches par des buffles africains
- les cabris par des rhinocéros (excellent en massalé, quand on a de bonnes dents)
- pour les aquariums on a ce qu'il faut sur place

Les gens réfléchiront à deux fois avant de botter le derrière de leurs animaux de compagnie ou de kidnapper le bétail des autres ...

9.Posté par Thierry le 29/04/2015 20:14

LE PETIT CHAPERON VERT a tiré les leçons du ROUGE. De repérer un loup tout de suite.

D'après sa recette, force sera de constater qu'un loup ne le (ou la) mangera pas de si tôt.

Un chaperon averti change de couleur et en vaut deux.

10.Posté par dionysien le 29/04/2015 21:26

Post1 :Certains animaux sont plus égaux que d'autres semble-t-il .L’être humain est capable de bonnes choses comme de la pire cruauté .Beaucoup reste à faire pour le respect de son environnement .

11.Posté par Naty 974 le 30/04/2015 08:17

Post 2: vous avez parfaitement résumé la citation d'un grand homme ;)

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes