International

La Nasa découvre une nouvelle forme de vie... sur terre

Vendredi 3 Décembre 2010 - 10:43

Photo : Nasa
Photo : Nasa

La Nasa avait, comme on dit, fait monter la sauce en envoyant une invitation de presse pour "discuter d'une découverte en astrobiologie qui aura des conséquences sur la recherche de preuves de vie extra-terrestre". Les hypothèses les plus farfelues avaient alors été émises et les rédactions du monde entier attendaient avec impatience cette fameuse conférence de presse.

L'annonce a été faite hier soir. Pour qui n'est pas scientifique, elle n'a rien d'extraordinaire à première vue. Et pourtant... Des chercheurs annoncent avoir trouvé, au fond du lac Mono Lake, en Californie, une bactérie capable de se développer à partir de l'arsenic. Une découverte qui bouleverse les certitudes scientifiques qui jusqu'ici s'appuyaient sur le fait que toute vie était issue de six éléments : le carbone, l'hydrogène, l'azote, l'oxygène, le phosphore et le soufre. Or, dans le cas de cette bactérie, le phosphore a été remplacé par l'arsenic et, non seulement la bactérie survit, mais elle l'incorpore même dans son propre ADN et ses cellules.

Quel rapport avec les extra-terrestres peut-on se demander ? Et bien, si une autre forme de vie est capable d'exister là où l'on cherchait le moins, sur terre, il est fort probable que ce soit également le cas sur d'autres planètes, dans des environnements que l'on jugeait jusqu'ici trop inhospitaliers. 
Lu 3160 fois



1.Posté par noe974 le 03/12/2010 11:36

Tonnerre , il est difficile de se cacher sur cette Planète , la Terre .

La NASA m'a trouvé ; elle sait maintenant mes origines , plus moyen de me cacher !

Je suis l'extraterrestre qui embête certains esprits-penseurs-très-grand du-vendredi-ce-jour avec mes écrits et remarques !!!

Mais j'ai d'autres cartes à jouer dans ma poche !

2.Posté par Simplet le 03/12/2010 12:57

Bonjour,

Juste un petit rectificatif ... Il n'y a pas eu "Découverte d'une nouvelle vie dans le lac MONO ... mais une expérience menée par la Professeure Felisa Wolfe-Simon ... elle a prélevé des sédiments ...
les a mis dans une bouteille comprenant essentiellement de l'arsenic et très peu de phosphore ... et elle s'est aperçue qu'une bactérie (déjà connue des scientifiques) avait la possibilité de s'adapter à son nouveau milieu en changeant son ADN.

Ce n'est donc pas une nouvelle forme de vie ... mais un nouveau milieu (l'arsenic) dans lequel la vie est possible ... ce qui n'était pas imaginable jusqu'à présent.

3.Posté par liam le 04/12/2010 08:30

iL FAUDREAIT que la nasa nous dise si avec cette nouvelle bacterie on peut creer l'HOMME NOUVEAU
On pourait se prendre à rever ou à esperer des HOMMES POLITIQUES :
moins vieux,moins megalomanes,moins voleurs,moins gaspilleurs,moins profiteurs,moins menteurs, moins vantars,mions (le poisson)...ENFIN vous l'aurez compris des HOMMES POLITIQUES un peut plus INTEGRE,INTELLIGENT,EFFICACE,INCORRUPTIBLE,HONNETTE,DISPONIBLE...

Si vous-vous reconnaisser REPONDEZ MOI

4.Posté par noe974 le 04/12/2010 09:24

post 3 : création de la FEMME NOUVELLE ou de la NOUVELLE FEMME , c'est mieux :

5.Posté par citoyen le 04/12/2010 11:12

Je trouve que zinfos a bien résumé l'affaire en reprenant les infos de vulgarisation d'articles existants que l'on peut trouver sur plusieurs liens, comme par exemple celui du Point ou le site branchezvous-techno.com, ...

Mais bien que non spécialiste, je me demande s'il ne faut pas nuancer voire remettre en cause la portée de la découverte?

Car le site Wikipédia (http://fr.wikipedia.org/wiki/GFAJ-1 état d'une position plus critique d'un certain Steven A. Benner (professeur au département chimie de l'Université de Floride et spécialiste) :

"Steven A. Benner a exprimé des doutes sur le fait que l'arsenic puisse remplacer le phosphore dans l'ADN de cet organisme. Il pense que la teneur en contaminants dans le milieu de croissance utilisé par Wolfe-Simon dans ses cultures de laboratoire est suffisant pour fournir le phosphore nécessaire à l'ADN des cellules. Il croit qu'il est plus probable que l'arsenic soit utilisé ailleurs dans les bacilles."

Et sur le site Maxisciences.com (http://www.maxisciences.com/vie/la-bacterie-vivant-d-arsenic-une-exception-terrestre_art10839.html, il est bien précisé que:

Felisa Wolfe-Simon a donc voulu expérimenter cette théorie au Lac Mono, en Californie. Pourquoi cet endroit en particulier ? Simplement parce qu’il présente des taux élevés d’arsenic. La chercheuse a donc prélevé des sédiments, pour ensuite les mettre dans une bouteille contenant essentiellement de l’arsenic et très peu de phosphore.

Mais du phosphore quand même....!

Dès lors, est-il impossible d'imaginer que la bactérie ne remplace pas le phosphore (ou du moins complètement) dans son ADN par de l'arsenic et continue d'utiliser le phosphore ?

Si un spécialiste éclairé de la question pouvait apporter quelques lumières.....

6.Posté par citoyen le 04/12/2010 13:13

http://sciences.blog.lemonde.fr/2010/12/03/la-bacterie-qui-aime-larsenic-pourrait-reveler-des-surprises

=> Suite à mon post 5, le doute se confirme et "Il se pourrait que l’on ait des surprises"....

7.Posté par liam le 05/12/2010 13:25

les femmes en politiques se comportent commes les hommes.
HUGETTE BELLO distribue des contrats aidés a tour de bras 3 mois avant les élections cantonales.
NADIA RAMASSAMY a accordé 173 000 euros a un proche connaisance.
RAHIBA DUBOIS mange a tous les rateliers (vert ,europe ecologie,pcr).
MARTINE AUBRY a triché pour devenir la 1er secretaire du parti socialiste.

alors tous pouris... vive la nouvelle bacterie

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie