Justice

La "Nabilla" péi poignarde son mari et ressort libre

Mardi 9 Janvier 2018 - 19:43

"Elle n’a pas le physique refait de Nabilla, mais...". C’est Me Georges-André Hoarau - brandissant une photo imprimée de la starlette en nuisette et tentant sans succès de la montrer à la procureure - qui décrit sa cliente, Nelsa Antoniama Sevetian, 29 ans, qui a poignardé son mari.

Cette jeune femme a enfoncé un couteau dans la poitrine de son compagnon, un soir de dispute le 16 octobre 2012 à Plateau Caillou, causant une plaie de 2 cm de profondeur. La mère de famille, quelque peu abimée par la vie, ne ressemble certes pas à Nabilla Benattia mais son avocat espère qu’elle sortira du tribunal sans prison ferme, comme ça a été le cas pour la star française. "Je plaide la jurisprudence Nabilla", déclare-t-il.
 
Car la situation est similaire. Une histoire d’amour rythmée par des violences et des infidélités dans laquelle les disputes sont fréquentes. L’une d’entre elles a d’ailleurs déjà finie avec un couteau dans la main de la jeune femme… Son mari, elle l’a rencontré à l’âge de 14 ans. À 19 ans, elle tombe enceinte, puis à 22 ans, elle l’épouse. Depuis, deux enfants de plus et surtout de nombreux amants et beaucoup de jalousie. Les mois qui suivent l’incident ne sont d’ailleurs pas de tout repos. Une IVG en juin 2016 à la demande de son mari qui pensait qu’il s’agissait de l’enfant d’un autre. Puis en septembre 2016, une séparation, une plainte pour violences…
 
Pour enfin arriver à cette nuit en octobre. Il aimerait sortir ce soir-là et une dispute éclate. Elle lui annonce qu’elle est enceinte mais ce n’est pas le sien (une grossesse non confirmé médicalement qui aurait fini en fausse couche en détention provisoire). Le ton monte, des objets sont balancés… Dont une bouteille d’alcool projetée sur lui. Il s’enferme alors dans la salle de bain avec les deux enfants présents ce soir-là, afin de pouvoir prendre une douche. Et une fois les enfants couchés, il retrouve sa femme et c’est reparti pour un tour. Sauf que cette fois-ci, elle tient un couteau. Son mari lui prend la main et pointe le couteau contre sa poitrine, en lui demandant de l’enfoncer. Ce qu’elle fait, avant de jeter la couteau par la fenêtre ; il aurait voulu le retourner contre elle.
 
"Si j’avais voulu le tuer, j’aurais appuyé plus fort"
 
Si Nelsa Antoniama Sevetian avoue avec fierté ses conquêtes amoureuses et raconte avec un certain détachement les faits en garde à vue, affirmant que "ce n’est pas grave" si son mari est mort, elle explique avoir parlé sous le coup de la colère et avoue aujourd’hui : "Si j’avais voulu le tuer, j’aurais appuyé plus fort". D’où l’abandon de la "tentative de meurtre" requalifiée en "violences aggravées" . C'est aussi la conséquence d'une victime parfois violente, qui a tenté de retirer sa plainte, qui ne s’est pas constituée partie civile et dont la blessure qui n’a entraîné que deux jours d’ITT.
 
Séparée de ses enfants depuis plus d’un an, elle pourra les retrouver ce mardi soir. Condamnée à un an de prison ferme, ses 15 mois de détention provisoire sont néanmoins déduits de la peine.
Soe Hitchon - soe.hitchon@zinfos974.com
Lu 12879 fois



1.Posté par cmoin le 09/01/2018 20:28

Honteux!!Ou est l'égalité là dedans?si c'était un homme ca aurai fait la une de tout les jt et il serait condamné à plusieurs années!
Elle aurait du avoir 30ans de prison pour cette tentative d'assassinat!

2.Posté par môvélang le 09/01/2018 23:20

"""""son avocat espère qu’elle sortira du tribunal sans prison ferme, comme ça a été le cas pour la star française. "Je plaide la jurisprudence Nabilla", """""
Toutes les femmes peuvent poignarder leur mari sans risque!, Amen!,

3.Posté par Blacko le 10/01/2018 07:33

Est elle aussi bonne que Nabila ?

4.Posté par bonnet piron le 10/01/2018 07:58

la justice devrait lui donner une prime et macron la legion d honneur elle est un tres bel exemple pour ces enfants merci encore mr le juge

5.Posté par Choupette le 10/01/2018 08:06

La Procureure ne voulait pas voir la tronche de la "Nabila" péi.
Procureure 1 - l'avocat 0

Oooooh ... .

6.Posté par MARIE le 10/01/2018 09:04

Si toutes les personnes faibles d esprits et au comportement pouvant choquer et depasser notre entendement se retrouvaient en prisons, elles seraient pleines a craquer nos prisons

7.Posté par Joseph le 10/01/2018 11:56

Et les enfants dans tout ça ?

On pond à outrance sans se soucier d'eux, qui bercés par de tels comportement irresponsables ont peu de chance d'avoir un avenir correct.

En attendant, cabri y mange salade !

8.Posté par jean claude payet le 10/01/2018 12:05

y aurait plus personne dans les rues

9.Posté par cmoin le 10/01/2018 14:39

Que les femmes ne demandent plus jamais l'égalité.

10.Posté par fabien le 10/01/2018 15:48

@post 3 / Blacko

LOL ben je pense que oui vu son nombre d'amant ! et en plus elle le revendique !
le juge en est peut-être UN ! mdrrrrrr

11.Posté par andre le 10/01/2018 15:52

ce qu'elle a fait est grave, mais souhaiter 30 ans de prison c'est un un peu gros

12.Posté par cmoin le 10/01/2018 17:42

Cette décadente mériterait quelques dizaines d'années de prison pour tentative d'assassinat.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >