MENU ZINFOS
National

La Mosquée de Fréjus échappe à la démolition


- Publié le Dimanche 28 Février 2016 à 17:20 | Lu 3333 fois

La mosquée de Fréjus est au centre d’un véritable feuilleton judiciaire. Le tribunal correctionnel de Draguignan a condamné vendredi 26 février, les dirigeants de la mosquée de Fréjus à une peine d'amende pour des irrégularités liées à son permis de construire. En revanche elle ne sera pas détruite. 

Le maire FN de la ville, David Rachline contestait sa construction "au regard des règles d'urbanisme et du non-respect du plan de prévention des risques d'inondations (PPRI)". Il avait refusé de délivrer à l'association musulmane El Fath, l'agrément nécessaire à la fin des travaux en août 2015. 

En décembre dernier, la commune avait finalement été condamnée à verser 6.500 euros à l’association cultuelle. La mosquée a été autorisée à ouvrir il y a un mois sur décision du préfet. 

L’association El Fath doit quant à elle s’acquitter d’une amende de 60.000 euros pour avoir construit avec un permis périmé et au mépris de certaines dispositions sur les zones inondables. 

Le maire de Féjus à cette époque, Eli Brun qui avait autorisé la construction de la mosquée a été condamné vendredi à une peine de 18 mois de prison avec sursis pour délivrance frauduleuse du permis de construire de l'édifice.




1.Posté par Ab raham le 28/02/2016 18:32 (depuis mobile)

À la réunion, la deal aurait demandé et obtenu la destruction..

2.Posté par le port le 29/02/2016 05:32 (depuis mobile)

Et celle qui est derrière la clinic Jeanne d arc, ko sa zot y croit , langenier la ferme le dieux mais ou Olivier rouve la tienne .arrêt fait cadeau.

3.Posté par pato le 29/02/2016 10:52

Je n'ai pas tout compris ...
ELI BRUN est condamné pour délivrance frauduleuse du permis de construire, si il y a eu une telle prise de risque c'est qu'il y avait une recherche d'intérêt derrière ( financier ou achat de voix ) bref décision de JUSTICE CORRECTE.
DAVID RACHLINE ( qu'il soit FN ou pas on s'en fout ) connaissant certainement l'illégalité de ce permis et la dangerosité éventuelle de ce bâtiment en cas d'inondation simplement, a refusé de délivrer l'autorisation d'ouverture ( établissement recevant du public) avec raison car il ne tiens pas à engager sa responsabilité en cas d'accident. LOGIQUE ET NORMAL . Aujourd'hui on démoli bien les maisons de particulier qui sont en zone PPRI...
LE PREFET passe outre et autorise l'ouverture, trouvez l'erreur.... 2017 arrive vite après je m'en fous ...
LA JUSTICE (payée par nos impôts) condamne la commune à verser à l'association EL FATH ( loi 1901 subventionnée par nos impôts) 6500€...
LA JUSTICE (payée par nos impôts) dans toute sa splendeur et pour sauver la morale (?) française condamne l'association EL FATH ( loi 1901 subventionnée par nos impôts) à 60000€ d'amende pour construction abusive dans la zone PPRI et le non respect de la réglementation.
LE PRESIDENT de l'association, devant les médias rigole, déclare que l'amende n'est surtout pas un problème (loi 1901 subventionnée par nos impôts) ...
QUESTION : Demain il y a une inondation, ceux sont nos impôts qui vont payer les dégâts du bâtiment ??
J'AI COMPRIS !!!
GOUVERNEMENT POURRI = PREFET POURRI = JUSTICE POURRIE = CQFD

4.Posté par ANTHECHRIST le 29/02/2016 11:05

A LA PROCHAINE INONDATION LE PROBLÈME SERA RÉGLER MAIS IL NE FAUDRA PAS TAPER SUR LA COMMUNE...

5.Posté par Païen! le 29/02/2016 15:41

en un mot comme en cent , il nous font chier tous ces gens qui veulent des lieux de cultes , qu'ils prient chez eux , ça nous fera des vacances!

6.Posté par Effé Ralgan le 29/02/2016 22:25

FREJUS ? et Sainte Clotilde nana un y ouvre tous les quatre coins de rue avec les embouteillages des vendredis après midi pour celui de rue Emilie Grimaud, VIVE ZANETTE y manque un
Moufia
Montgaillard
au nom de l'égalité réelle d'Erika Bareigh

7.Posté par Pamphlétaire le 06/03/2016 13:40

Je ne suis pas pour de Gaulle mais là je dis de Gaulle revient car j'ignorais ses propos...Je connaissais les quatre premières phrases mais pas la fin qui est superbe. C'est vrai qu'il est malsain d'en parler même par l'UMP, seul le FN...

Citation du Général de Gaulle
Par Charles de Gaulle (rapporté par Alain Peyrefitte) / Le 5 mars 1959

C'est très bien qu'il y ait des Français jaunes, des Français noirs, des Français bruns. Ils montrent que la France est ouverte à toutes les races et qu'elle a une vocation universelle. Mais à condition qu'ils restent une petite minorité. Sinon, la France ne serait plus la France.

Nous sommes quand même avant tout un peuple européen de race blanche, de culture grecque et latine et de religion chrétienne. Qu'on ne se raconte pas d'histoire! Les musulmans, vous êtes allés les voir? Vous les avez regardés avec leurs turbans et leurs djellabas? Vous voyez bien que ce ne sont pas des Français. Ceux qui prônent l'intégration ont une cervelle de colibri, même s'ils sont très savants.

Essayez d'intégrer de l'huile et du vinaigre. Agitez la bouteille. Au bout d'un moment, ils se sépareront de nouveau. Les Arabes sont des Arabes, les Français sont des Français. Vous croyez que le corps français peut absorber dix millions de musulmans, qui demain seront vingt millions et après-demain quarante? Si nous faisions l'intégration, si tous les Arabes et les Berbères d'Algérie étaient considérés comme Français, comment les empêcherez-vous de venir s'installer en métropole, alors que le niveau de vie y est tellement plus élevé? Mon village ne s'appellerait plus Colombey-les-Deux-Églises, mais Colombey-les-Deux-Mosquées. »

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes