MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

[La Mauricienne] Le grand déballage


Les dernières semaines ont été intenses en émotion. La rentrée parlementaire et la joie des retrouvailles. Le rapport de l'audit et les perles du gaspillage publique. La dénonciation fracassante de l'ex compagne et journaliste de la rédaction du groupe la Sentinelle contre son ex conjoint, Nad Sivaramen directeur des publications du même groupe et rédacteur en chef de l'Express. Un des média les plus influents de la région.

Par La Mauricienne - Publié le Mardi 10 Avril 2018 à 14:28 | Lu 7348 fois

[La Mauricienne] Le grand déballage
Après quatre mois de vacances, la rentrée fut très mouvementée et semble n'offrir aucun répit pour les semaines à venir. Le scandale et la démission de l'ex Présidente de la République dont on réclame l'exécution posthume sur la place publique sous forme de commission d'enquête. L'ICAC le machin anti corruption après un long sommeil semble enfin daigner se bouger pour mener des enquêtes sur des enquêtes et des commissions sur des commissions d'enquête. Il faut dire que la corruption suinte dans toutes les institutions. La compile des nominations nonobstant toute idée de méritocratie mais par simple copinage pourrait faire l'objet d'une expertise recourant à un seul arbre généalogique. Le MSM le parti au pouvoir. 
 
Dans tout ce galimatia, le petit Pravind a tenu à rendre un vibrant hommage à son papounet, sir Anerood, lors de la célébration des 88 printemps de celui-ci. Il y est allé comme à l'accoutumée à la louche dans une ode dégoulinante à la gloire de son père. 
 
« Une légende vivante est parmi nous »
« Je suis fier de mon père et de ma mère. Tu as été et tu demeures un bon guide, un bon mentor pour moi et pour la population »
 
Dans un duo inimitable digne d'un grand sketch. Un père qui nomme son fils Premier ministre et qui, quelque mois après, trouve que le fiston est le meilleur Premier ministre que le pays a connu. A son tour, le fils Premier ministre proclame que son père est une légende.
 
 Le ministre papa mentor se dit, lui, toujours prêt à servir le pays. Il en a profité pour lancer une mise en garde et tacler son ennemi juré le leader du Parti travailliste Navin Ramgoolam. « Bizin dimoune lève la voix dire ki nous pa oulé tandem maha lanka (démon) Cotomili. Mo capave fine gagne 88 ans ena dimoune dir mo bizin pran retraite, mais laisse mo dire li, Maha-lanka pou bizin marse lors mo cadavre si li oulé tousse ene brin cheveux pravind ou ene soldat ». Le Maha lanka chor Navin appréciera. 
 
Comme chaque année, le rapport de l'audit couvrant la période du 1er juin 2016 au 30 juillet 2017 est digne d'acte de grand banditisme de l'argent gaspillé et dilapidé des fonds publics, pouvant inspirer le tout Hollywood, Boolywood inclus.  
Parmi le best of, le bureau de l’Audit relève ainsi que au Northern District Headquarters les recettes perçues par chèque et en cash sont soupçonnées de n’avoir jamais trouvé la voie des caisses de la Police. C'est de l'ordre du surnaturel ou de la magie. Rs 22,7 millions de recettes semblent avoir disparu dans la nature. Envolés ! Disparus ! Des ripoux-voyous-filous au sein de la force policière. Notre Police academy en pleine action. 
 
Ce qui n'a pas empêché la déclaration du député MSM Zouberr Joomaye, le toubib transfuge à la suite du rapport de venir pavoiser la bouche en fleur que le gouvernement est satisfait de ce rapport étant donné qu’il ne fait pas mention de "gros gaspillage". Il est vrai que les millards et milliards de roupies qu’a gaspillés l’Etat, ne provient pas de sa poche. Celui qui fait office d'éolienne et change de parti selon le sens du vent, avec une belle soeur fraichement nommée consul honoraire dans le fin fond de l'Ohio, le pays des Amish, n'a pas le sens de la mesure. 
 
Plus surprenant sont les diarrhées verbales des députés qui n'ont cessé de faire les louanges au petit Pravind le week-end dernier. On aurait pu penser, vue l'étalage de flatteries, qu'on parlait d'un mort. Nenni. Un syndrome de la Tourette ou au pire de Stockholm. Un aperçu. 
 
Celui qui s'était dit prêt à «travay esclave pou SAJ la nuit ek li zour, même si li bat mwa, li zour mwa, maltraite mwa. Gouvernement pou kit mwa mé zamais mo pou kit li.» Notre ex ministre Soodhun a fait des émules
 
Le Deputy Speaker Sanjeev Teeluckdharry: «Le MSM est un des plus grands partis au monde». «Le Canada est fier de Justin Trudeau. La France est fière d’Emmanuel Macron. L’Inde est fière de Narendra Modi. Nou, nou fier de Pravind Jugnaugh.» «Pravind Jugnauth est un exemple sur tous les plans, il n’est pas quelqu’un qui prêche ce qu’il ne pratique pas. Il n’est pas un faux rassembleur. Il n’est pas un faux donneur de leçons.» Et de conclure « mo pa konn oken sef déta ki kapav galoup 10 km non stop». Au ministre du Travail Soodesh Callichurn de surenchérir :" Pravind Jugnauth n'a rien à envier aux leaders internationaux". Avec un tel culte envers sa personne, le petit Pravind pourra se recycler en gourou en cas de défaite lors des prochaines élections. 
 
Et comme si ce pays n'allait pas suffisamment mal. On a appris par l'intermédiaire du communiqué de l’Express, qui a pris tout le monde de court. Les lecteurs avant tout, les journalistes eux-mêmes, que le rédacteur en chef d'un des médias les plus influents de l'océan indien, fait l'objet de plainte dans une affaire de mœurs. 
 
Qui aurait pu penser que la chute d'un homme dont la tête était mise à prix dans les plus hautes sphères de l'Etat, puisse se rendre le genou à terre dans une affaire de vie privée, le temps que l'enquête et la justice suivent son cours. Si la plainte vient de l'incroyable courage de son ex conjointe. Combien d'autres font l'objet des pires humiliations, harcèlements, pressions, démissions ou mises à pied, pour finir avec des enfants adultérins laissés ici et là en chemin. Tremblants que leurs noms soient balancés, vilipendés sur la place publique. Ceux-là mêmes donneurs de leçons à la rancune facile. Des petites frappes unis et complices de leurs forfaits dans une omerta sans pareil qui sévit dans toutes les rédactions de l'ile. La grande famille des médias qui mange, travaille et couche ensemble. 




1.Posté par A mon avis le 10/04/2018 17:08

Le chef de publication de l'Express Nad Sivaramen "fait l'objet de plainte dans une affaire de mœurs." dites vous
" affaire de mœurs" : faible euphémisme pour qualifier une plainte pour un affaire de pédohilie incestueuse !

2.Posté par jean jouhis le 10/04/2018 17:22

la moricienne !!!! pfff encore lui !! pas plu morissien ke mwa
il est sorti de tole alors

et bien sur il se permet de JUGER NAD en lieu et place de la justice de son pei

3.Posté par Tikigrotèt le 10/04/2018 18:39

Papa et Bébé DOC...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes