MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La Malbouffe s’installe durablement, aussi dans les villes de La Réunion


Par FDGR - Publié le Samedi 26 Décembre 2020 à 17:04 | Lu 2314 fois

De 1950 à 1980 La Réunion a connu son moment de bonheur et de plénitude. C’était un havre de paix, vivre dans ce beau petit pays: un joyau dans l’océan indien. Le Département disposait de petites citées ou y vivaient des gens de toutes catégories sociales avec des petites cours fleuries, des arbres fruitiers des poulaillers. C’était de même pour les gens étaient pauvres certes, mais ils avaient une qualité de vie bien meilleure à celle d’aujourd’hui. Ils plantaient leurs légumes, “lavé lo ptit volay lespès dann’ lakour granmère,té asiz dosi in ros pou kosé té y binye ek karoutsou dann fon lakour ou byen té i binye dann larivir apré té fé kuy manzé dosi fé bwa”.

Mais la modernisation sociale du Département est passée par là un peu trop rapide pour notre jeune population.

L'entraide, la solidarité et le partage battaient son plein “dann’nout ti péi”l’argent passait après.

Pourquoi en sommes-nous arrivés là ?


Malheureusement ce n’est plus un constat mais bien une réalité: la malbouffe s’est installée durablement à La Réunion !

Comment nos élues- élus à l’époque ont pu laisser une telle trahison du mode de vie des familles réunionnaises que fait le Conseil Départemental ainsi que nos maires pour arrêter ça !

Stupéfait du silence des Verts Réunion ! Ah ces écologistes BoBos donneurs d’ordre devenus corrompus avec le système libéral, laissant l’implantation  des Grandes-Surfaces accompagner des  Fast-Foods alors qu’il faut stopper ces chaînes de restauration rapide qui portent une menace sur  la santé de nos enfants et des familles en situation vulnérable. 

De même nous assistons à un silence des écologistes de La Réunion sur le gavage des canards et la consomation du Foie-Gras qui n’est rien d’autre qu’un Foie malade ! Et l’abattage de près 40 000 canards dans Les Landes pour cause Grippe Aviaire “O’ kilé Zan-Pir Marso”  

Une contradiction avec le slogan politique à la mode  “développement durable”  Villes durable-Département durable tellement durable que les fast foods explose durablement   : McDo, Quick, Kebabs , les Snacks et les sandwichs américains, les Pizzas et maintenant Burger-King bientôt tous américains taille XXXL :

Les conséquences de la malbouffe sur la santé c’est :

En France, 17% de la population adulte est obèse, ce qui représente plus de 8 millions de personnes (ministère de la santé et solidarité),500 000 insuffisants cardiaques, 10 millions d’hypertensions, 422 millions d’adulte souffrent du diabète dans le monde, dû à une mauvaise alimentation, à La Réunion le taux du diabète serait en hausse de plus 7% en moyenne par an. 
10% de diabète de Type 1

90% de diabète de Type 2 

Environ 70000 personnes sont atteintes du diabète à La Réunion.

Le taux de mortalité serait 3 fois plus élevé qu'en métropole. 

35% des réunionnais sont en surpoids ! 

L’obésité touche 15% de la population c’est à dire 4 réunionnais sur 10 en situation obèse, un taux déjà  plus important qu’en métropole.

La malbouffe c’est aussi le cholestérol, les maladies cardio-vasculaires, l'hypertension et le cancer. La malbouffe peut donc avoir des effets négatifs sur le cerveau: attaque cérébrale vasculaire ou des interférences sur des neurones pouvant générer des fatigues et troubles de sommeil.

De 1960 à 1980 les familles réunionnaises avaient une vie saine les repas étaient équilibrés les mères veillaient à la santé de la famille mais ce bonheur n’aura pas tenu longtemps.

En moins de 40 ans, les réunionnais ont connu un véritable changement dans leur alimentation avec l’arrivée des grandes-surfaces qui se développent comme des champignons cela n’a fait qu'empirer le développement de la malbouffe rien qu’à voir le nombre de personnes qui vont dans ces centres - commerciaux  faire leur course  ils ne pouvaient pas mieux tomber dans le Temple de la consommation.

Autres faits marquants qui invite la population à la consommation en-autres vers la malbouffe la publicité ses fameux panneaux de 4x4 qui fleurissent comme des champignons sur le Département et dans nos villes, bonjour l'environnement; la Télé, l’Ordinateur et le téléphone portable ont pris une place importantes dans la vie des familles et des enfants ,autres causes de la malbouffe, qui restent  scotchés sur ses petits écrans et détourne leur l’attention à une pratique d’activités physiques en familles. Les parents ont perdu toutes prises sur l’éducation des enfants et finissent par céder, alors qu’il faut changer le mode d’alimentation de nos enfants très vite et avoir une pratique de sportive afin de renforcer les défenses umminitaires et combattre toutes formes de maladie.

Nos élues-élus doivent impérativement arrêter l’implantation de ces fast-foods très nocifs pour la santé de nos enfants et obliger les Fast-Foods existants d’utiliser les produits locaux avec un cahier des charges respecté comme les cantines publiques.

 




1.Posté par Rue la gare le 26/12/2020 18:01

Et oui partout il y avait un jardin un poulailler
Et maintenant tout s installe pour nous vendre leur m.... au nez et à la vue de ses décideurs corrompue
Qui n'a pensé qu' leur poche
Tous se dit aider les petits commerces la pire ils sont les premiers à se battrent en eux pour avoir une grande surface

2.Posté par Roberto le 26/12/2020 19:26

Entièrement d'accord avec vous sur le fond. Par contre je ne comprends pas cet énervement à l’égard des verts Réunion. Ont ils été maires? Présidents de Région? du Département?
Cantonnés à quelques positions bien subalternes dans de rares conseils municipaux je ne vois pas bien quel pouvoir ils ont, ou bien quel pouvoir ils avaient au moment de l'implantation de ces premiers "restaurants".
En revanche, j'aimerais vous rappeler que les 2 premiers macdo c'est au Port et à St Pierre, à l'époque communes PCR avec aucun élu verts....

3.Posté par C.J le 26/12/2020 21:54

La révolte des Verts contre les Rouges... où sont les Bleus ?
C'est encore une guerre des boutons qui fait rage.

La vérité est ailleurs mais des contre-vérités aussi.
En voici une en tout cas, sans méchanceté. Je fais preuve de modestie devant la jeunesse. Mais affirmer ceci:

"De 1950 à 1980 La Réunion a connu son moment de bonheur et de plénitude. C’était un havre de paix, vivre dans ce beau petit pays: un joyau dans "
En 1950, j' avais 6 ans. On mangeait de la viande le dimanche seulement, en semaine qd il y avait des œufs pour une omelette c' était après avoir doigté le cul de la poule pour la faire pondre plus vite de façon à être sûr à midi, d',avoir un ou deux œufs de plus que ceux ramassés les jours précédents
Ça faisait pas de nous les plus pauvres de la ville ou du village..loin de là.
Tout le reste était à l' image. Alors si c'est ça une vie de bonheur et de plénitude, je vous la laisse mais ne l' imposez pas.
Un texte un peu trafiqué pour correspondre à une réalité de situation...
Cela n' exclut pas que la mal-bouffe existe quand même aujourd'hui.. parce que les gens mangent mal volontairement ou par insouciance.
Une nourriture alternative existe bien sur les marchés et sur les étales..et je ne parle pas de bio .
Qui s'empiffre de poulets grillés sur le bord de la route, de sodas et autres boissons sucrées.
Pas le marmaille qui avait 6 ans en 1950. Ni ses enfants et petits petits-enfants sauf en cachette peut-être.

4.Posté par MICHOU le 27/12/2020 11:22

S'en prendre systématiquement aux fast food et aux hypermarchés n'est pas très constructif. Il faut de la variété, et ils apportent leurs avantages si on n'est pas dans les excès.
Par contre le dénigrement systématique de notre bonne vieille cuisine conduit à ça.
Les barquettes disparaissent au profit des pizzas, crêperies, sandwicheries
Les mariages et cérémonies sont maintenant clés en mains
Les repas partages résistent encore mais combien de temps encore?

5.Posté par Kayam le 27/12/2020 11:40

Juste une fois et une seule prendre sa voiture pour emmener les enfants dans un fast-food ou accepter qu'ils aillent avec les camarades en leur donnant 2€ pour prendre le bus, nous rend TOUS complices :

- de leur proposer à manger "un repas" décrié et en genre bourrage de produits malsains : frites, sauces, sodas, etc.
- de rendre nos enfants dépendants d'une manière de manger à la "fashion-style"
- d'occulter plus ou moins la dangerosité de tels produits ingérés et quantifiés selon des jours prévus dans la semaine
- de contribuer au développement des enseignes et de multiplier leur chiffre d'affaire >> et c'est cela le pire.

Nous sommes presque tous des hypocrites car d'une part nous décrions bien amèrement cette évolution nutritive et d'autre part, nous aidons les affaires de ces enseignes à prospérer.
La génération dans laquelle on est, c'est fini et faut pas rêver qu'il y ait une nouveauté qui arrivera d'un coup de baguette magique et prise de conscience sérieuse sur les méfaits de la malbouffe.

Il faut remettre l'action Mieux vaut prévenir que guérir au cœur des priorités pour des enfants nés en 2019-2020

- Ne pas les faire connaître ces lieux
- Ne pas prendre l'habitude de leur donner ces "repas"
- Leur faire faire du sport
- Ne plus acheter les sodas et privilégier l'eau

Ce serait p'tète un début d'une nouvelle manière de consommer. Mais c'est juste des avis. Je ne commande rien du tout.

Les valeurs dan'n tan lontan s'inclinent trop et trop vite qu'on est à en regretter beaucoup. C'est dommage mais ici la modernisation et l'argent a tellement pris le pas sur un héritage de cœur que l'indigestion est dans tous les domaines : musique, interdiction de faire ça ou encore ça, nourriture, préférence à tous les niveaux, aucune honte, aucune considération pour ce que les Réunionnais veulent garder, etc., etc.

La p'tite cuillère, avec laquelle on pourra p'tète, je dis bien p'tète sauver ce qui nous reste - 🤔que nous reste t-il d'ailleurs ??? - notre langkozé même risque un jour de ne plus nous appartenir ! donc, je disais que la p'tite cuillère, ben elle deviendra trop grande pour sauver :

- la p'tite volaille péi qui caquète trop dans le poulailler et qui dérange
- le boucanage de notre cuisine en bois qui fait pleurer les yeux de l'autre à côté

La Réunion dans laquelle je suis née et grandi jusque dans les années 90, je l'aimais passionnément
La Réunion dans laquelle j'ai évolué, m'a questionné
La Réunion dans laquelle je vis, m'interloque et me peine parfois
La Réunion dans laquelle je serais amenée à voir et constater son inéluctable changement, m'attristera très profondément
🥴🥺
Je me suis égarée p'tète... et on appelle cela le spleen je crois. Mais il vaut mieux prendre de l'avance pour mieux encaisser le choc...ça f'ra moins mal quand ça viendra heurter.

6.Posté par André POUCHET le 27/12/2020 12:27

Diagnostic sévère mais réaliste.

Une réserve cependant. Peut-on mettre sur le même plan le petit morceau de foie gras que les gens mangent épisodiquement, de façon exceptionnelle, une fois par an en général, et les hamburgers et sodas hyper-sucrés que beaucoup de jeunes ont pris l'habitude de consommer quotidiennement ?

7.Posté par C.J. le 27/12/2020 11:00

@kayam.
"le spleen " on peut dire ça comme ça..
C'est quand même un ressenti, vous avez le droit..le ressenti c'est le résultat, il suit mais ne précède pas, ce qu' il résulte d' émotions joyeuses de bien bouffer autrefois quand on avait la dalle !Faire un ventre de gouyaves, un jack, un pied de jamblons en sortant de l' école dans l' attente du bouillon de brèdes du soir.
Ces émotions se traduisent alors en ressentis...car elles ne s'effacent pas.
Celui qui n'a pas vécu ses émotions ne peut pas partager ce ressenti, sauf emprunté aux autres à travers des bobards ou des récits réels ceux-là. On appelle ça parfois des idées de seconde main quand c'est emprunté aux autres, il y a aussi des ressentis de secondes mains, comme une voiture de seconde main que l' on achète à un autre en se l' imaginant flambant neuve..
Parler aux jeunes de la vie lontan revient au même...on peut le faire, on doit le faire mais ça ne restera que des pulsions, rarement intériorisées..et donc jamais réellement pour leur faire changer d' attitude, de comportement.
Ils ont les leurs, ils ont leurs émotions propres tirées de ce qu'ils bouffent eux.
Ce ne sont pas les nôtres!
Ceci ne doit pas faire occulter le réel problème de la malbouffe d'aujourd'hui bien présent.
Le trop, le trop-plein est parfois nuisible déjà sans s' en prendre à la qualité.. alors évidemment si on cumule les bêtises...alors la cata est assurée.
Mais je m'arrête là... j'ai déjà l' impression de pisser dans un violon..

8.Posté par Kayam le 27/12/2020 14:43

FGDR ? ça veut dire quoi ? je pourrai mettre Forme Gourmande Diététique Raisonnable. Avec des sigles, il y a à boire et à manger !!

Retrouver le plaisir de cuisiner et/ou continuer à le faire. Hummm... c'est trop bien ! 😋C'est partager du temps agréable et qui met en avant tous nos sens. Pourquoi vous en privez vous ?

Tri in brède, prépar un rougail
Koup la vian'n mète macéré, dékal in poisson
Prépar in sosso maï ou in zembrocal
Mèt' zépis' dan la van'
Krazé, pilé, haché,coupé
Enten'n marmite shanté
Senti bon lodèr volé dan la kuizine
Aprécié sak nana dan'n zassièt'

ou bien pou komens' la journé avec bane conseil Le Meilleur Pâtissier

https://photos.google.com/photo/AF1QipNYb_aUV0AMJhvcI6-1vjbufEnOflGV8NdWYa-2
https://photos.google.com/photo/AF1QipNF39WnPLH3YI8aevd7L4s4Lwc1bTAxiKZzGNxO
https://photos.google.com/photo/AF1QipMlFFf1czkZlzvpPXrwRVJs6QQw8zKcYvf14mGs

ou bien kan zenfan y sorte lékol

https://photos.google.com/photo/AF1QipMNKBfqR5dy0BDZ5kB8zfS17f21XSEF6fE1Z_b6
https://photos.google.com/photo/AF1QipN5bk5fHbiylfJ4L31CWu2HKO8LFCbkp4k7yyZu

ou bien éne ti dessert o choix

https://photos.google.com/photo/AF1QipP8KvX38UJu1CC6Pq4-VTchTOESahBRG9ZqifSr
https://photos.google.com/photo/AF1QipN8bposV_WNiuv8qm6AgGMEJPJGOuh0OlzjtTNi
https://photos.google.com/photo/AF1QipOuDoymL1YO67nPhBHXt_br05CHHCxHwcy5Lqu8

Toussala c lo goût oté ! BON APPÉTIT !

Mettez des couleurs, des paillettes, de la vie dans vos vies 🥳!!

PS: Le bien-être des gens compte. Si vous voulez passer commande, tout est fait maison. N'hésitez pas ! 😊

9.Posté par Roberto le 27/12/2020 15:51

@3: où sont les bleus? ben, en finale! Bleu marine vs bleu roi....et pour un bon bout de temps!
Pas étonnant avec des rouges coincés dans l’univers stalinien comme notre ami Panechou qui, suite à un réveillon trop chargé à tout oublié (enfants de la Creuse, Debré, kabar interdits....etc)
Par contre, et c'est bien plus inquiétant (ou révélateur), il reprend aisément les éléments de langage du bleu marine....comme quoi la frontière entre le goulag et les camps est mince...

10.Posté par L'Ardéchoise le 27/12/2020 18:51

FGDR : "faire grave des ratés", au niveau de l'écriture et de la langue française qui vous sert à vous manifester ici !
Le mal écrire, mal parler aussi, accompagnent la malbouffe : on ne fait plus d'efforts, pour rien...
Vous connaissez sans doute l'adage du cul propre du singe qui monte à l'arbre !

Autrement, vous semblez avoir oublié que "dan tan pa si lontan", l'île détenait des records de consommation d'huile, de sucre, de cas de diabète, entre autres.
Bien d'accord sur la catastrophe que représentent tous ces plats rapides, préparés avec des cochonneries, vite avalés, mal digérés, arrosés de boissons gazeuses en tous genres, mais manger sain et équilibré va nettement plus loin que tout cela.
Il faut juste prendre le temps d'acheter des légumes, des fruits, des céréales, des produits protéinés de qualité, et de les préparer avec envie, avec amour, et se dire que ce n'est pas du temps perdu, mais plutôt du temps de vie gagné, la santé n'a pas de prix.
Je vais dans le sens de Kayam, les odeurs de petits plats mijotés qui parfument la maison, c'est bien agréable, tout comme les moments partagés ensuite autour d'une table.
Et le bien-être que cela procure...

11.Posté par Kayam le 27/12/2020 22:41

Salut l'Ardéchoise,

c'est à côté de toi ça ?
https://www.hebdo-ardeche.fr/actualite-10701-slameuse-elle-a-cree-une-maison-d-edition

Même dans mon 974, j'ai des contacts venant de là-bas pour l'écriture et lecture... 😊

12.Posté par L'Ardéchoise le 28/12/2020 00:25

Salut Kayam, à vrai dire je ne sais pas mais je me renseigne.
Me dire que tu pourrais écrire et être éditée chez nous, ce serait tellement top !
Je ne sais si je peux te privilégier, je vais si possible le faire volontiers.
J'attends avec impatience quelques contes qui me raviront !
J'aime te lire et tes prochaines productions auront une fidèle lectrice.
Bisous masqués.

13.Posté par HA HA le 28/12/2020 08:45

Ok d'accord mais le réunionnais doit aussi se regarder dans la glace. Personne ne le force à aller à MacDo ou manger un americain bouchon ketchup piment mayo siave tout les jours. Au bout d'un moment il faut arréter de mettre la faute sur les autres et agir soi même.
Par contre la ou je trouve qu'il y a un scandale c'est sur les marché forains. Aujourd'hui, je ne sais pas d'ou viennent les marchandises des marché forains: est ce de l'ail péï bio ou l'ail de l'Inde ou de Chine acheté en gros qu'on nous vend comme du péï. Rien ne me le prouve. Les agriculteurs et forains devraient passer au niveau supérieur dans leur système parce que sinon, çà va devenir comme le boeuf péï.

14.Posté par lapoletchi le 28/12/2020 09:35

image idyllique de la réunion des années 50 à 80 . je ne sais pas quel age à l'auteur de ce message , mais la vie à la Réunion dans les années 50 était proche de la misère . mortalité infantile effrayante , malnutrition parfois , éducation quasi inexistante . soins médicaux basiques . maurice et madagascar étaient plus développés . la vie était certainement plus siane quand on vivait dans un milieu aisé .
mais il ne faut pas brosser ce tableau romantique .
à partir de 1980 une évolution certaine a eu lieu . la population a explosé générant l'augmentation de la consommation , la diminution de l'habitat individuel ( poulailler en appartement ???) supermarchés , macdo etc etc ..... c'est la vie malheureusement ;
la société de consommation est boulimique , la contagion s'étend à Maurice . les centres commerciaux fleurissent avec plus ou moins de bonheur .
la crise Covid va etre le grand arbitre .
on en reparle en decembre 2021

15.Posté par Kayam le 28/12/2020 11:38

resalut l'Ardéchoise,

Si tu veux commencer l'année avec un calendrier perpétuel et veux me lire à une date et dans un mois bien défini, dans le 2è semestre, je te propose ceci :

https://selaprodsarl.wixsite.com/selaprod/copie-de-ad-vitam-%C3%A6ternam

La Réunion y est présente et est représentée (pas que par moi) parmi les 26 pays 😘

16.Posté par GIRONDIN le 28/12/2020 12:29

..... Nos élues-élus doivent impérativement arrêter l’implantation de ces fast-foods très nocifs pour la santé de nos enfants et obliger les Fast-Foods existants d’utiliser les produits locaux avec un cahier des charges respecté comme les cantines publiques.....


Oui oui et oui, si nos élus arrêtaient de payer et d'emmener nos enfants au faste foude..... 😁

17.Posté par HA HA @ GIRONDIN le 28/12/2020 15:01

Encore faudrait il savoir ce qu'il y a dans les produits locaux. Un produit local n'est pas forcément sain, d'ailleurs je ne sais même pas ce que j'achète quand c'est peï: est ce bio, est ce glyphosaté ou autre? Les agriculteurs péï doivent progresser tant dans leurs méthodes de plantation que dans l'étiquetage. Je veux savoir ce que je mange. Je vais aller vers ceux qui font cet effort.
Quand au cahier des charges, c'est super mais encore faut il qu'il y est des contrôles pour les faire respecter. Je peux vous assurer que dans les cantines scolaires, il y a un cahier des charges qui existent mais vos bambins mangent de l'industriel à foison.

18.Posté par C.J le 28/12/2020 16:43

@GIRONDIN
Faut pas rêver...
Nos élus comme les élus de la France entière ne sont pas responsables et ne peuvent pas grand-chose contre l' implantation de ces enseignes....sur le coup, sauf mauvaise foi, ils ne sont fautifs de rien et d' aucun manquement. Soyons honnêtes !
L' économie libérale ne supporterait pas ce genre d' intervention...juridiquement déjà.
Ne faisons pas une fixation non plus, la mal-bouffe c' est d'abord dans nos assiettes à la maison a)à la cantine b)dans les rayons des hypermarchés c).
Quel pourcentage de la population fréquente ces établissements ? Est-ce dans cette catégorie que l' on rencontre les effets les plus graves de la mal- bouffe ?
Faut en apporter la preuve, la relation de cause à effet, comme on dit.
Voilà de bonnes questions pour s'auto responsabiliser.
Er ce n'est pas les campagnes ou slogans sur l' hygiène alimentaire qui marquent...mais ils sont rarement intériorisés et les populations restent sur leurs pulsions premières de bouffer tout et n' importe quoi.

19.Posté par C.J le 28/12/2020 17:05

@GIRONDIN
Ne croyez pas que je suis un adepte de ces machins...je n'y mets jamais les pieds.
Petite anecdote perso: la 1ère et dernière fois dont il a été question c' était y a plus 30 ans...ds une rue de Lyon bordée des ces enseignes. mon fils encore en Fac voulait m' entraîner dans ce ghetto. Aussi cabochard que moi, nous sommes jamais mis d' accord. Si mes souvenirs sont bons, je crois que nous n' avons pas mangé ensemble et peut-être même pas mangé du tout, tant il m' avait chauffé.

20.Posté par Olivier le 04/01/2021 04:28

L'expression “développement durable” veut surtout dire développement durable des intérêts capitalistes. On se fait coloniser par les états-unis et leur bouffe-poison, les gens ici n'arrivent pas à lire à travers leurs manipulations et tombent facilement dans le piège tendu par les marketeurs étrangers.

On a tous besoin d'acheter pour manger, pas tout le monde a la chance d'avoir une cour et encore faut-il s'en occuper, mais il faut inciter les créoles à manger local, konm dann tan lontan

Comme quoi la modernité peut être une régression

Pour finir, les politiques ont une responsabilité pour empêcher la société créole d'être tirée vers le bas, mais vu leur état d'esprit on peut attendre longtemps

PS : l'"éducation" étant faite par le système capitaliste, pas grand chose à attendre d'eux pour une meilleure éducation des nouvelles générations. Il faudrait plutôt éduquer les enfants créoles à BOYCOTTER ces démons de la malbouffe, là ils finiraient par dégager de l'île

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes