Courrier des lecteurs

La Ligue des droits de l’Homme soutient la projection du film "A côté"

Jeudi 2 Avril 2009 - 17:12

La Ligue des droits de l’Homme soutient la projection du film « A côté » dans les salles réunionnaises en avril 2009
Film documentaire, 2007, Durée : 92’
Un film de Stéphane Mercurio écrit avec Anna Zisman
> http://www.a-cote.eu/Bande annonce : http://www.dailymotion.com/Iskrafilms/video/x6mxft_bandeannonce-du-film-a-cote_shortfilms
Le titre est énigmatique : À côté. Mais il annonce un sujet et un projet très déterminés. Nous sommes à côté de la prison ; nous ne verrons ni l’intérieur, ni les prisonniers, ni le personnel pénitentiaire. Juste la maison d’accueil créée par une association à côté de la prison pour hommes de Rennes.
Le sujet de ce film, c’est l’effet de l’incarcération d’un proche sur son entourage. Un ou deux pères, mais surtout des mères, des femmes et des enfants qui attendent là l’heure du parloir, reviennent s’inscrire à la borne informatique, quand elle fonctionne, pour la prochaine visite et attendent l’heure de leur train pour repartir.
C’est tout un tissage très vivant et bien fait d’interviews, de portraits, de petits et de grands drames, depuis le rendez-vous raté parce que le prisonnier a été transféré la veille et qu’il n’a pas eu le temps de prévenir – l’administration ne se donne pas la peine de le faire – jusqu’aux veines tailladées à l’annonce d’un supplément de peine.
Pour ces femmes, il y a l’attente interminable, l’inquiétude, la tristesse, la vie frustrée, voire manquée quand le compagnon effectue une longue peine. Il y a surtout les difficultés matérielles dans lesquelles elles se débattent, seules avec des enfants et de faibles revenus.
Leur situation devient catastrophique quand les prisonniers sont mutés et qu’il faut choisir entre les cadeaux de Noël aux enfants et le prix du trajet et du logement pour la visite.
D’où pour eux un dangereux sentiment d’abandon, pour elles le risque de lâcher leurs hommes par épuisement, surtout quand ils ne mesurent pas le poids de responsabilités et de souffrances qu’elles endurent. "C’est dur pour eux mais c’est dur pour nous", dit l’une. "J’ai l’impression d’être en prison, moi aussi", dit une autre.
La prison détruit aussi les familles. Et même les vies: il est difficile de trouver du travail quand l’employeur sait que le mari ou le fils est en prison. Il est difficile à un adolescent de s’entendre prédire qu’il finira comme son père. Elles ont toutes la même image de l’administration, un mur de mépris pour les familles, jamais informées, soumises à des règlements changeants et arbitraires ; et de la prison, vue comme un lieu dangereux où les hommes ne sont pas soignés quand ils sont malades, ni paradoxalement assez surveillés quand ils sont suicidaires.
Elles se défendent en préparant des colis avec du parfum, dans des sacs couverts de mots d’amour écrits au feutre, des livres qu’on ne sait pourquoi l’administration refuse de donner aux prisonniers alors qu’ils étaient autorisés l’année d’avant.
Elles viennent, fidèlement, en se faisant belles. Elles se défendent aussi en parlant entre elles. Elles finissent par se connaître et se transmettent des informations, des encouragements, de la solidarité, dans le petit jardin sous le mur dont elles ont réussi à faire, tout de même, un lieu de vraie vie.
Ce sont des choses qu’on sait, en gros, même quand on n’est ni avocat ni visiteur de prison. Mais qui prennent là une réalité et une force tout autres.

Ohana Cinéma diffusera le film "A côté" du 3 au 14 avril 2009 et la ligue des droits de l’Homme, section de Saint-Denis, vous invite à découvrir ce film dans les salles réunionnaises : http://www.ohanacinema.fr/ Au cinéma Grand Ecran à Saint-GillesVendredi 03 Avril à 18h00
  Dimanche 05 Avril à 18h00
  Lundi 06 Avril à 18h00
  Mardi 07 Avril à 21h00 au cinéma Plaza à Saint-Denis (dans le cadre de la semaine du cinéma à 3€)
  Mercredi 08 Avril à 20h50
  Samedi 11 Avril  à 20h50
  Mardi 14 Avril à 17h50

A l’issue de la projection du mercredi 8 avril 2009, un débat sera organisé en présence de représentants du groupe prison de la Ligue des droits de l’Homme où nous pourrons évoquer la situation pénitentiaire à La Réunion ainsi que le projet de loi pénitentiaire.

Pour la LDH, Christophe Pomez
Membre du comité central et de la section de Saint-Denis de La Réunion
Pierrot Dupuy
Lu 711 fois



1.Posté par papapio le 02/04/2009 20:06

La ligue des Droits de l'Homme, tellement discrète, qu'il faut l'appeler d'abord si vous souhaitez lui envoyer un fax, sous réserve qu'elle soit d'accord pour le recevoir... Nous ne parlons pas d'envisager une quelconque réponse, ni même aux appels téléphoniques, c'est improbable pour les Pères massacrés en 5 ans. La Ligue choisi ses sujets, prenant soin, surtout, qu'ils n'écorchent pas les intérêts du Département, ce qui nous vaut d'y être ignorés... On dirait la HALDE... Sa "virulance", dans les médias, nous à fait jusqu'à douter de son existance, allant jusq'à renoncer à sa REPRESENTATION PARITAIRE PREFECTORALE, considérant surement qu'elle aurait RIEN à y faire... Bravo messieurs, quel Courage d'oser enfin aborder publiquement un sujet GRAVE et Réel. Profiterez vous de cet inertie pour nous répondre enfin ? ...

2.Posté par Christophe Pomez le 04/04/2009 22:22

bonjour,
les points que vous citez retiennent toute mon attention.
n'hésitez-pas à me joindre : christophe.pomez@wanadoo.fr ou 0692 04 89 76
christophe pomez, membre du comité central de la ligue des droits de l'homme

3.Posté par papapio le 05/04/2009 15:28

Voici les Liens joints aux 3 mails d'alerte à nouveau transmis à la Ligue, outre les Fax, depuis 2004. Les TRES MULTIPLES appels et Documents envoyés (dont accusés à disposition) sont restés: lettre morte à ce jour, comme toutes les Promesses de rappel ou de saisie des dossiers. Sujet: Massacre Organisé, Sociale et Judiciaire Interressé des Enfants et leurs Pères

http://www.zinfos974.com/Parite-educative-enfin-a-l-ordre-du-Jour_a5306.html
http://www.zinfos974.com/Discrimination-de-Genre_a2544.html
http://www.zinfos974.com/Mediation-familiale-Duperie-des-enfants-et-des-peres_a2172.html
http://www.zinfos974.com/-Un-pere-meme-separe,-a-besoin-de-l-amour-de-son-enfant-_a646.html
http://www.zinfos974.com/Degout-et-ecoeurement-des-papas-encore-bafoues_a3804.html

4.Posté par Josette Brosse le 06/04/2009 10:59

Et les victimes et familles de victimes ? Vous y pensez ?
Effectivement, c'est pas porteur de s'occuper des victimes. Faire pleurer dans les chaumières en parlant des familles de condamnés, ou des condamnés eux-mêmes, c'est vendeur.
mais pourquoi sont-ils devenus, voleurs, assassins ? c'est quand même pas la faute à la société, c'est bien eux qui ont agi, personne ne les a poussé et encore moins encouragé.
Et oui, je préfère penser aux victimes qu'à ceux qui sont incarcérés.

5.Posté par anonyme le 06/04/2009 16:24

J'abonde dans le sens de Josette Brosse : Pensons d'abord aux familles des victimes, et lorsque sur ce plan, les choses seront suffisamment cadrées et solides, alors oui, ce jour-là, nous pourrons nous interroger sur le sort des auteurs. N'inversons pas les priorités.

6.Posté par papapio le 07/04/2009 19:57

From: tontonpio
Sent: Sunday, April 05, 2009 2:56 PM
To: christophe.pomez@wanadoo.fr
Subject: Alice Otage Réunion /
Droits Pères: Vérité DATI /
Ligne Droits Homme: Massacre Papas
3 Mails non lus

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 23 Juillet 2019 - 14:56 Le charbon, l’ennemi n°1 du climat

Lundi 22 Juillet 2019 - 15:42 Cachez ce homard, que je ne saurais voir