Auto

La I 20 en version énervée

Mardi 9 Mars 2010 - 20:44

Hyundaï ne cesse de progresser en terme de qualité et de finition depuis quelques années. La récente gamme des I vient corroborer cela, la 10, la 20 et la 30 s’inscrivent dans cette dynamique tout en restant des véhicules familiaux. Mais le coréen ne s’en laisse pas compter et la petite I 20 se voit équipée d’un moteur CRDI de 128cv qui lui donne un petit côté… énervé !


La I 20 en version énervée

Coincée entre la I 10, citadine, et la I 30, familiale au possible, la I 20 se veut l’alternative mais avec ce moteur de 128cv et un kit carrosserie dés plus seyant, voilà que la sage coréenne se transforme en guerrière de l’asphalte.


La I 20 en version énervée

Et avant tout essai du moteur, c’est bien cette allure typée « sport » qui saute aux yeux. Le kit carrosserie de la I 20 Sport + ne fait pas dans la dentelle et transfigure complètement l’auto. Abaissement du bouclier avant par élément clipsé, idem à l’arrière, bas de caisse qui vont bien et aileron au dessus de la lunette arrière, la messe est dite, ça vous change une allure !


La I 20 en version énervée

Vitres latérales surbaissées et voilà que le look bad boy s’y met ! On remarquera le petit logo Sport Plus en latéral, pour la reconnaissance visuelle et en route pour voir si le ramage se rapporte au plumage.


La I 20 en version énervée

Démarrage, moteur de 128cv, présent dans l’habitacle, un petit peu trop… Par contre avec le turbo à géométrie variable, la poussée est régulière, linéaire mais terriblement efficace et on arrive très vite en limite des vitesses autorisées. Le moteur est, certes un peu bruyant mais régulier et respire la santé.


La I 20 en version énervée

Cette Hyundaï I 20 Sport Plus serait presque parfaite si les performances du moteur n’étaient pas en peu au dessus des possibilités dynamiques de cette auto. En clair, les coréens ont mis une belle motorisation dans un châssis pas vraiment modifié et avec les mêmes trains roulants.


La I 20 en version énervée

Ce qui fait que l’envie de bousculer cette coréenne au fort poumon est vite régulée par une auto bien conçue et très honnêtement finie mais dont le tempérament reste fort sage par rapport à son look de bouffeuse d’asphalte.


La I 20 en version énervée

Au final, le client ne devra pas se tromper de cible. En investissant dans une I 20 Sport Plus, il aura une voiture au look sportif, à la motorisation puissante et dotée d’une utilisation quotidienne aisée mais en aucun cas d’une bête sulfureuse prête à en découdre avec les FR et autres RS.


La I 20 en version énervée

Par contre, confortable et bien réalisée, cette I 20 Sports Plus a l’avantage d’avoir « une gueule » et une tonicité bien au dessus de la normé. Après, les goûts et les couleurs… Consommation en cycle mixte : 4,4L/100km, rejet de CO2 : 115gr, tarif 24 625 euros en 3 portes avec le kit carrosserie, 23 125 euros en 5 portes.     


La I 20 en version énervée
Axel Thiro
Lu 2742 fois



1.Posté par PSH Lepret le 10/03/2010 09:25

il n'y a pas de trema sur le i de Hyundai

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter