MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La Guyane, sa forêt et ses mines d’or


Par Dr Bruno Bourgeon - Publié le Jeudi 6 Avril 2017 à 09:55 | Lu 806 fois

Attention, désolé, mais je vais encore me farcir du Macron. Notre ex-sinistre des finances, non content de méconnaître sa géographie en confondant la Guyane à une île, non content de nous envelopper de paroles sirupeuses sur l’état de la Guyane et des Guyanais, a de fait une langue à double tranchant. En effet, alors aux Finances de la France, il a soutenu l’implantation d’une méga-mine en amont du fleuve Maroni. Rappelons les faits.

En 2011, la NordGold achète des concessions minières en Guyane, dont l’une au pied de la Montagne d’Or, à 80 km au sud de Saint-Laurent-du-Maroni.  Cette concession serait un nouvel eldorado, la plus grande mine d’or de l’histoire française. Pour l’exploiter, il faudrait ratiboiser un pan de forêt entre deux réserves naturelles intégrales, en creusant une fosse de 2.5 km de long, 500m de large, et 400m de profondeur, excusez du peu, la carrière de Bois Blanc, à côté, c’est « petit joueur ». Soit un volume de 400 millions de t de terre, 7 fois la dune du Pilat. Pour l’exploiter, il faudra aussi la consommation électrique d’une ville comme  Cayenne, Sans compter les routes, le carburant, etc… 

Par analogie, regardons ce qui se passe au Burkina : « L’exploitation aurifère détruit les bases de l’existence de populations, porte atteinte aux droits humains » (1). Un collectif de 21 ONG, « Or de question », s’est monté, demandant au gouvernement un moratoire sur l’exploitation minière en Guyane (2).

J’en reviens à Macron. Quand on sait que l’une des causes de l’insécurité en Guyane provient des travailleurs clandestins sous-payés et venant exploiter les mines aurifères, quand on entend Macron dire, en visite sur place en 2015, avec le soutien de ses « écologistes » Corinne Lepage et François de Rugy, l’autre traître à la Primaire de la Gauche : « NordGold est l’un des fers de lance de la mine responsable », on a de quoi être inquiet sur l’avenir des Guyanais en Guyane avec Macron comme président.

    •    : voir-et-agir.ch/content/uploads/2016/02/160215_Etude_OrBurkina-Faso.pdf
    •    : sites.google.com/site/maiourinature/or-de-question-cp22fev


Dr Bruno Bourgeon, Président d’AID, #NuitDeboutRéunion
D’après Charlie-Hebdo n°1285




1.Posté par Saint Chamond le 06/04/2017 11:00

Je vois pas le rapport entre un projet légal....et l'insécurité créé par les clandestins travaillant dans les exploitations illégales, si ce n'est qu'abandonner tout projet légal c'est justement laisser place libre aux illégaux !

2.Posté par VIEUX CREOLE le 07/04/2017 21:53

DANS UN COURRIEL TRES RÉCENT ( PUBLIÉ PAR "ZINFOS " ) ,je rappelais un passage du discours du Général De Gaulle prononcé en Septembre 1964 ,à CAYENNE : _"La France , aprés avoir beaucoup espéré de la Guyane s'en était non pas désintéressée MAIS QUELQUE PEU DÉTACHÉE ! Cette période est maintenant terminée "!!!

_ DE GAULLE N'EST PLUS CE MONDE depuis plus 53 ans ! POURTANT , EN 2017 , FORCE EST DE CONSTATER QUE CETTE PROMESSE N' A PAS ETE VRAIMENT TENUE !!!

_ Voici ce que déclarait le 30 Mars dernier à "Pèlerin Magazine ", L’ÉVÊQUE DE CAYENNE ? Mgr Emmanuel LAFONT :
_ "A quelque 7mille km de Paris ,la Guyane vit une situation particulière .La population de quelque 205 mille habitants souffre du chômage ,le système de santé est déficient ,la sécurité des Personnes aléatoire ,le système éducatif insuffisant...Aujourd'hui c'est tout un Peuple qui se soulève avec une dignité et une détermination impressionnantes ..." "Les barrages sont pacifiques ,il y a presque une ambiance de fête .Les Manifestants ne réclament qu'une chose :qu'on puisse engager le dialogue sur le terrain et non dans les bureaux parisiens .Quant aux Hommes cagoulés , ils manifestent contre la violence, et bien souvent ,ils calment les jeunes qui seraient prêts à en découdre . Les Guyanais sont à bout ,exaspérés. . .La moitié de la jeunesse est au chômage, tentée par l'argent facile de la drogue...La gestion étatique du foncier bloque l'installation de jeunes agriculteurs....Il, faudrait construire le double des 1.500 logements construits chaque année pour réduire les bidonvilles qui poussent ....Nos devons ( l’Église et les Chrétiens ) être présents ; j'ai reporté un déplacement prévu en Métropole : je veux prendre soin de ce peuple.Je me rends sur les barrages, nous prions ensemble . Les Chrétiens participent aux manifestations et apportent aussi leur manière de voir. " _ "En pleine campagne présidentielle, il faut éviter les stratégies électorales pour rechercher ensemble, le bien commun. Et c'est urgent : il ne faudrait pas que la colère monte . Personne ne souhaite la violence mais beaucoup la craignent " .

__ CETTE INTERVIEW de l’Évêque DE CAYENNE REJOINT totalement ce que des Métropolitains ,des Réunionnais - entendus sur une radio locale - des spécialistes de l'économie ...INSTALLÉS en Guyane disent ... C'est la es mêmes constations des retard accumulés constatés dans ce Département et aussi le même constat de détermination et de calme de la population .
Le Gouvernement a débloqué , devant l'urgence , un peu plus d'un milliard pour régler assez rapidement les problèmes les plus urgents et les plus criants .. _ .Le dialogue doit se poursuivre et surtout devra se poursuivre avec le prochain Gouvernement aprés les Présidentielles : !!!
if

3.Posté par Ehoui le 17/04/2017 13:45

La Guyane c'est comme une pompe à eau sauf qu'elle, elle pompe les milliards d'euros que la France métropolitaine lui déverse en flux continue.
La Guyane est la terre des Amérindiens il faut la leur rendre et en même temps leur indépendance.
Mais là encore il y en aura qui ne seront pas d'accord, on se demande pourquoi d'ailleurs...

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes