Courrier des lecteurs

La France macronienne et ses héros

Lundi 18 Juin 2018 - 10:22

Et voilà : en France, le héros du joli mois de mai 2018, c’est Mamoudou Gassama. Un sans-papier malien formé à la rude vie des champs, ayant traversé le désert, connu un cul-de-basse-fosse libyen, traversé la Méditerranée, franchi pieds nus ou presque les cols alpins enneigés, pour rejoindre son frère dans un foyer à Montreuil.
 
Ayant sauvé un gamin réunionnais pendu à un balcon, le voilà adoubé par ceux-là même qui voudraient le faire disparaître, si ce n’est lui, du moins ses semblables. Et les complotistes de s’en donner à cœur joie sur la réalité du sauvetage. Cela n’a pas empêché , et Macron de le recevoir, et les télés de l’inviter sur les plateaux, et la République de lui jouer fanfare : que doit-il en penser ?
 
J’en retiens plusieurs choses, de cette histoire :
- Pour être naturalisé quand t’es réfugié, passe ton CAP Fort Boyard ; option Koh-Lanta, c’est mieux
- Fais moins de 40 secondes pour grimper 4 étages à mains nues : plus, et c’est direct charter de retour pour Bamako
- Seule façon de mettre en PLS Eric Ciotti et ses amis de la frontière italo-française, du côté de la Roya. Pensez, si le sauvé avait été une femme voilée, alors là, Ciotti implosait en direct.
- Et s’il avait triché, alors on est en plein ADN français, c’est un plus : demandez à Serge Dassault !
- La notion de héros est finalement assez exigeante : tu sauves un enfant, tu es un héros, tu sauves un réfugié, tu es un délinquant. Mamoudou Gassama est un héros labellisé AOC par Gérard Collomb, mais ce label est sans doute insuffisant pour les fachos de sortie.
 
Mamoudou Gassama serait-il un « bon » migrant ? Il n’y a pas de bon migrant, ni de mauvais d’ailleurs. Il y a juste des êtres humains, certains bons de temps à autres, d’autres mauvais de temps à autre. Des gens qui sont capables de sauver des vies d’enfant en danger, pendus au quatrième étage d’un immeuble de banlieue, et d’autres en doudoune bleue qui empêchent les va-nu-pieds de réfugiés d’entrer en France, dans les cols alpins enneigés, empêcher ces clandestins en danger de mort de trouver, justement, refuge chez nous.
 
Deux semaines plus tard, voilà « L’Aquarius », bateau affrété par l’association humanitaire SOS Méditerranée, regorgeant de plus de 600 réfugiés, qui ne peut débarquer ni en Italie, ni en France continentale : seule l’Espagne recevra prochainement ce bateau à Valence. L’Italie a beau jeu de s’offusquer de l’attitude française hypocrite : on en adoube d’un côté, en en rejette de l’autre. Ils n’ont pas tort, les Ritals, bien que leur attitude ait des relents fascisants de la pire espèce.
De la dissonance cognitive, je vous dis : Liberté, Egalité, Absurdité !
 
Librement inspiré de Mathieu Madénian et Guillaume Meurisse
Dr Bruno Bourgeon, président d’AID
Lu 550 fois



1.Posté par JORI le 18/06/2018 10:45

Je ne me souvient plus de quel homme politique il s'agit mais il avait posé la question de savoir si la France pouvait accueillir toute la misère du monde. La question reste toujours d'actualité car a t on seulement déjà supprimé la misère qui règne pour une très grande partie de notre population?.

2.Posté par Richard Zoreil de sin dni le 18/06/2018 11:36

comme d'habitude Cher Monsieur vos courriers sont déconcertants.
Pour moi SIC

3.Posté par Bla-bla-bla le 18/06/2018 11:28

@jori: il n’avait pas posé la question, il avait affirmé. C’était Michel Rocard, un homme de gauche. J’allais dire de la gauche intelligente, celle qui ne se nourrit pas de slogans mais qui sait que pour partager plus équitablement la richesse, il faut commencer par en créer. Et qu’on ne crée pas de la richesse en détruisant des entreprises comme le font certains syndicats à la SNCF, à Air France, et ailleurs.

4.Posté par margouillat974 le 18/06/2018 14:48

@ 3 permettez-moi de rajouter qu'on ne créé pas non plus de richesse en bradant les sources de revenus, ni le savoir-faire des ouvriers, ni en payant les salariés à coup de lance-pierre, afin d'augmenter les dividendes des actionnaires.
Quelques exemples récents ; Fukushima et T.E.P.C.O. qui a sous-traité la maintenance de la centrale à des intérimaires, Le Creusot ( Bolloré ET Aréva) et leurs sous-ingénieurs ont vendus des calotte défectueuse non seulement pour Flamanville , mais pour toutes les E.P.R vendues par AREVA . C'est connu de tout notre gouvernement, comme du précédent, mais ça n'empêchera pas la mise en service ici ou ailleurs.
Merci à Jupiter, AREVA et Bolloré de prendre soin des contribuables et de notre planète.
P.S. :Si vous cherchez un peu, vous trouverez bien entendu d'autres exemples du bien que nous veulent " ceux qui nous gouvernent".

5.Posté par Zarin le 18/06/2018 15:06

Nous ne sommes pas sérieux !

Quelle fut la fin de Nicolae Ceaușescu ?

6.Posté par betimmonde le 18/06/2018 16:15

Avant Moussama il y eut de glorieux ''monte en l'air '' mais ,eux ,ils grimpaient de nuit pour dérober . Apres tant d'épreuves subies dans les déserts ,ltoutes les privations subies ,la belles santé de Goussama fait envie . Il est certainement de bonne race . On ne sait de quoi il vivait depuis son arrivée .Il dépendait sans doute de l'aide de ses frères et de la générosité sociale de la France . Vive la France !
Pendant qu'il sautait d'étage en étage sous les yeux du public ,là bas ,tres loin ,à 4 ou 5 mille kilomtres dans le sud ,de jeunes soldaits français ahanaient sous un soleil de feu avec une charge de 40 kilos sur le dos ,la gorge en feu Ils traquaient dans les dunes ,les rochers ceux qui voulaient détruire le Pays de Goussama , le Mali . Parfois une balle ,l'explosion d'une mine arrachait la vie à un de ces soldats français tandis que notre jeune héros malien baguenaudait dans Paris sous un beau ciel de Printemps . Le héros servira chez les pompiers parisiens .Il aurait pu faire mieux dans la légion étrangère pour libérer son pays ,sa patrie . Ainsi va la vie ,ainsi va le destin ..

7.Posté par Maranga le 18/06/2018 20:02

Il faut que vous sachiez que votre héros n'en est pas un .
En effet c'est un coup monté par les politiques autrement dit c'est un Fake
Ca a berné tout le monde.

8.Posté par Richard Zoreil de sin dni le 19/06/2018 08:18

Post 7
Vous êtes pathétique et le mot est faible....

9.Posté par Bruno Bourgeon le 19/06/2018 18:56

Post 2, Richard, je le prends comme un compliment. Je ne sais si je devrais?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 16 Novembre 2018 - 10:37 Jusqu’où l’hybris ?