MENU ZINFOS
National

La France est-elle à l'abri d'une cinquième vague ?


Baisse des contaminations, forte couverture vaccinale, les indicateurs sont au vert en ce début d'automne. Mais l'Hexagone va-t-il résister à une éventuelle reprise de l'épidémie qui, selon les spécialistes, n'est pas terminée ?

Par Nicolas Payet - Publié le Lundi 4 Octobre 2021 à 10:46

La France est-elle à l'abri d'une cinquième vague ?
Alors que l'année dernière à la même époque, le début de l'automne était marqué par une deuxième vague synonyme de nombreuses restrictions dans l'Hexagone, les spécialistes de l'épidémie de coronavirus se montrent optimistes face aux chiffres qui confirment ces dernières semaines la baisse des contaminations.

Le fort taux de vaccination est encourageant mais les experts s'accordent sur le thème de la vigilance, indiquant que "l'épidémie n'est pas terminée". Le virus continue en effet de circuler mais dans des proportions bien moindres, avec un nombre de contaminations par jour descendu autour de 5 000 et des nouvelles hospitalisations quotidiennes également en baisse : moins de 300 patients par jour en moyenne depuis la semaine dernière, peut-on lire dans la presse métropolitaine.

D'après l'épidémiologiste Mircea Sofonea, "pour que la situation s'inverse, il faudrait un nouveau variant ou qu'il y ait un changement brutal dans l'application des gestes barrières". Mais pour l'heure, aucun nouveau variant à l'horizon et l'application des mesures sanitaires se poursuit. Même la rentrée scolaire n'a pas eu les effets redoutés. Une éclaircie qui serait, selon les chercheurs, le résultat de la vaccination, élément qui a complètement changé la donne si on compare avec les données de l'an dernier à la même époque.

Pas de nouveau variant

Les derniers chiffres de Santé publique France indiquent que près de 86% des Français ont un schéma vaccinal complet et plus de 88% des 18 ans et plus ont reçu au moins une dose de vaccin contre le Covid-19.

Pour autant, le coronavirus ne va pas disparaître de si tôt de nos vies. Les scénarii envisagés par les experts évoquent pour le futur "une circulation de type grippal, avec une saisonnalité induite par la météo et la durée du jour, un impact sanitaire du Covid-19 plus ou moins important selon les années et des vaccins qu'il faudra éventuellement actualiser". 

À moyen terme, les vaccinés devront certainement se faire injecter une troisième dose. Les épidémiologistes citent comme exemple Israël qui a été très actif sur la vaccination fin 2020 avant de faire face à une nouvelle flambée des cas Covid en juillet et août dernier.

L'administration de la troisième dose pour éviter la cinquième vague a commencé doucement par la vaccination des personnes les plus âgées et les plus fragiles. Il y a fort à parier qu'elle se poursuivra d'ici la fin de l'année par le reste de la population.




1.Posté par SAMEM le 04/10/2021 11:13

La 5eme vague est en route et savamment préparée par les champions gouvernementaux. En 2020 après une première baisse du nombre de cas au niveau national, le nombre de cas a commencé par remonter en Mayenne, déclenchant une vague épidémique qui a parcouru la France et l'Europe. Le séquençage du variant concerné a montré qu'il est parti d'un élevage de visons de la Région. Aujourd'hui, en 2021, la même chose est en train de se reproduire, le nombre de cas remonte tranquillement en Mayenne (région vaccinée à plus de 75 %) alors qu'il est en baisse partout (source covid tracker).. Et la Réunion dans tout ça : on sait que le vaccins ne protège ni de la contraction ni de la transmission du virus, mais à partir de ce lundi, il n'y a plus besoin de test PCR pour rentrer: en clair on ouvre grand les portes pour ces nouveaux variants, et le coupable est tout trouvé : le Réunionnais, son manque de vaccination, ses piques niques, son sens de la fete, l'alcool et ses pratiques vaudouiques...

2.Posté par D974 le 04/10/2021 11:35

J'offre mes 3 doses : kdo

3.Posté par Réveillez vous le 04/10/2021 11:48

SAMEM

On peux rajouter que contrairement a certain pays

Il aurait été plus judicieux:
- De faire un dépistage complet de toute la population
- de continuer d'avoir des testes GRATUIT

mais bon ...

On préfère en pleine "guerre" supprimer presque 6 000 lit ! ......

4.Posté par Réveillez vous le 04/10/2021 11:50

SAMEM

On peux rajouter que contrairement a certain pays

Il aurait été plus judicieux:
- De faire un dépistage complet de toute la population
- de continuer d'avoir des testes GRATUIT

mais bon ...

On préfère en pleine "guerre" supprimer presque 6 000 lit ! ......

5.Posté par Janel le 04/10/2021 15:37

J'ai entendu aux infos de 13h sur France Inter que le taux d'incidence à La Réunion était aujourd'hui 4 octobre à 79/100 000, je ne comprends pas, je pensais qu'on était sous les 50/100 000 !
Qui sait quel est le taux réel?

6.Posté par JORI le 04/10/2021 15:40

3.Posté par Réveillez vous le 04/10/2021 11:48
"- De faire un dépistage complet de toute la population", ah bon!!. Et sur quelle périodicité car un jour négatif, le lendemain positif??.😂😂😂

7.Posté par JORI le 04/10/2021 15:42

3.Posté par Réveillez vous le 04/10/2021 11:48
"On préfère en pleine "guerre" supprimer presque 6 000 lit ! ...", ça a le mérite, pour certains, d'appauvrir les big pharma sauf si ce sont des lits destinés au traitement à l'aide de tisanes??.😂😂😂

8.Posté par jojo le 04/10/2021 15:52

Il me parait sûr et certain qu'un nouvel épisode d'épidémie de covid 19 va déferler sur l'île de la Réunion,... "bientôt sous peu" . Supprimer le test PCR pour les voyageurs arrivant dans l'ile, bien que ce test ne soit pas entièrement fiable, ... me parait être un non sens et une connerie monumentale. Nos décideurs "savent ce qu'ils font"... , la population subira les conséquences de leur décision, avec une nouvelle flambée de l'infection sur l'ile, des restrictions de liberté comme celles déja subies en des temps pas si lointains .... Confinez vous spontanément .... sans attendre l'obligation préfectorale ! .. .

9.Posté par Vaguelette le 04/10/2021 16:11

Après la première vaguelette, j'attends la deuxième quand d'autres voient une cinquième à l'horizon.

La deuxième vague risque d'être l'épidémie de myocardites, thromboses, avc, décès inexpliqués, fausses couches, hémorragies, paralysies faciales...etc... Cette deuxième vague est déjà là...même zinfos a fait un article qui parle de l'étrange surmortalité chez les jeunes cette année...
Une deuxième vague induite par quoi ? Suivez mon regard.

10.Posté par Vaguelette le 04/10/2021 16:12

Il aurait été plus judicieux:
- De faire un dépistage complet de toute la population
- de continuer d'avoir des testes GRATUIT


Il est encore plus judicieux d'arrêter toutes ces bêtises. On parle de maladie dangereuse alors qu'il faut se faire tester pour savoir si on l'a. Il faut arrêter de déconner.

11.Posté par polo974 le 04/10/2021 17:23

M. Nicolas Payet,
merci de donner la source sur la troisième dose, principalement sur ce qui vous a fait écrire:
""" Il y a fort à parier qu'elle se poursuivra d'ici la fin de l'année par le reste de la population. """

12.Posté par MARDE le 04/10/2021 18:02

plus nou aller plus nou connaitre son devant ek son derrière fine prévoir 5ème vague ek 5ème dose zaffair là.... moi péna pu comprendre arrien...quand tout va bien y dit tout va mal et quand tout va mal y dit tout va bien...a force d'avoir des représentants de la nation soit disant super intelligent y rendent à zot plus couillon....comme zéro à la gauche d'un chiffre....

13.Posté par D974 le 04/10/2021 18:13

@Janel Post N°5

974 — La Réunion — 37,1 ⇘

Hier 3 octobre

14.Posté par Penny le 04/10/2021 18:34

Bla bla bla on avait déjà oublié les quatre premières. Annoncez d'office la quinzième, ça fera gagner du temps à tout le monde.

15.Posté par Celine97 le 04/10/2021 19:21

On s'en fiche totalement de cette 5e vague qui j'espère va couler les journalistes qui en font leur source d'ordre du jour de leur actualité quotidienne

16.Posté par MensongesRéccurents le 04/10/2021 20:20

" L'hydroxychloroquine est l'anti-infectieux intracellulaire le plus largement prescrit pour l'infection humaine par le SRAS-CoV-2 et le syndrome COVID-19. Il y a eu 296 études, dont 220 évaluées par des pairs, 246 comparant les groupes de traitement et avec un groupe contrôle [1]. Ce médicament est utilisé avec succès à la fois en prophylaxie et en thérapie précoce

...
Dans ce numéro de Reviews in Cardiovascular Medicine, un article de Million et al . [5] décrit l'impact de l'hydroxychloroquine comme traitement direct du COVID-19 précoce chez les patients ambulatoires se présentant dans un hôpital de jour expert (Institut hospitalo-universitaire Méd́itérranée Infections) pour un traitement précoce dans le but de réduire les hospitalisations et les décès.

Parmi 10 429 patients qui ont mis en moyenne quatre jours pour se présenter pour des soins médicaux et un autre jour pour recevoir les résultats des tests SARS-CoV-2
, 8315 ont été traités avec de l'hydroxychloroquine et de l'azithromycine et ce groupe avait un taux de létalité observée de 0,06 %. "

quand on sait que merck fabrique aussi ce genre de produit tout comme l'ivermectine.....

17.Posté par MensongesRéccurents le 04/10/2021 20:50

"Arrivée de #Castex à #Avignon pour le #CampusLREM sans gestes barrières, ni distanciation sociale

Ils veulent prolonger #PassSanitaire ils se foutent littéralement de Nous depuis le Début, se servant du Sanitaire pour nous asservir
Partager un max sur tout les réseaux il faut que tout le monde voit la vérité !

Pour nous suivre 👇
https://t.me/Revolteeee"

18.Posté par Horace le 04/10/2021 21:31

J'ai eu tellement peur en lisant cet article que j'ai failli ch... dans mon froc.
Ceux qui nous gouvernent font vraiment de gros efforts pour foutre la trouille aux indécis dans le but de les inciter à se faire vacciner.

19.Posté par Redbull le 04/10/2021 21:32

@11 Polo974, lisez la presse et vous verrez que la troisième est en route pour les plus de 18 ans.
Pfizer remercie les moutons, Jori, Massicot et vous.
Allez voir sur France Info toubib à 2 copec

20.Posté par Hoarau le 04/10/2021 21:39

Non,pas a l abri, tant que tous les élèves reunionais ne seront pas vacciné covid
RECLAMEZ LE VITE AUX AUTORITES

21.Posté par tantine le 04/10/2021 21:40

y'en a eu 4? ne nous parlerait on pas de la grippe saisonnière de métropole ?

22.Posté par Réveillez vous le 04/10/2021 22:41

@JORI

Et pourquoi d'autre pays on fait ce choix a votre avis....
Teste sur toute ou une partie de la population ....?

vous vous moquez de la suppression des lits d hôpitaux en pleine pandémie ?

23.Posté par Kraz le 05/10/2021 08:14

Apprécie zot dose tous les 6 mois.

Si y'a bien 1 qui est heureux c'est Pfizer jackpot ! A 15-20€ le vaccin se comptant en milliards et c'est pas fini vu tjrs plus de doses, c'est la fiesta. Du pain béni pdt x temps

24.Posté par JORIELE974 le 05/10/2021 08:26

Ce virus est devenu un feuilleton la cinquième vagues et la troisième injections pour les plus de 18 ans un chantage pour les fêtes de fin d'année , nous sommes tous devenus des moutons sans âmes et toujours en position ramasse brède SVP. Vas y francky envoie la sauce.

25.Posté par polo974 le 05/10/2021 08:35

19.Posté par Redbull le 04/10/2021 21:32

la presse n'est pas une source, c'est juste un intermédiaire distordant.

26.Posté par Redbull le 05/10/2021 11:36

@25 Polo974, c’est pourtant une vidéo du porte-parole du gouvernement.
Quand à distordre quelques vérités, on peut constater que durant cette crise, bon nombres on l’on été par ce gouvernement.
Pourquoi une troisième dose?
Où est cette pandémie qui tue tout le monde ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes