MENU ZINFOS
Société

La Fabrique du changement : deux jours pour changer la vie au travail


Les 28 et 29 octobre, la Fabrique du changement va se dérouler pour la première fois dans le département. Un moment où les professionnels de tous secteurs se réunissent pour réfléchir au management du futur, où le bien-être au travail est un l’un des piliers fondateurs. Pour cette première édition, les organisateurs ont fait le choix de se concentrer sur le talent local.

Par - Publié le Vendredi 22 Octobre 2021 à 14:56

Croiser un ami chez un fleuriste un matin et partir sur le lancement d’un évènement quelques mois plus tard, c’est l’histoire que racontent Antoine Lerat et Laurence Trucchi, les deux porteurs du projet "la Fabrique du changement" à La Réunion. Les deux chefs d’entreprise ont réussi à mettre en place l’évènement et à motiver 24 bénévoles dans l’histoire.

Née en 2014 à Nantes, la Fabrique du changement est un évènement où les professionnels de plusieurs secteurs se rencontrent pour échanger sur les innovations managériales. Pour simplifier, l’objectif des participants est de réfléchir à de nouveaux moyens d’améliorer les conditions de travail des employés, avec l’humain comme pièce centrale. 

Importer le concept à La Réunion

C’est Antoine Lerat qui a participé à plusieurs de ces Frabriques du changement qui a eu l’idée de ramener le concept dans l’île. "Je me suis toujours inspiré de mes anciens dirigeants, que ce soit en bien ou en mal. Je suis un idéaliste engagé à trouver comment mettre plus d’humains au travail", indique-t-il.

"Il y a trois ambitions : mailler des univers qui n’ont pas l’habitude de se côtoyer, mélanger les genres et faire de La Réunion un territoire managérial", explique Laurence Trucchi. Les finalités de ces deux jours de rencontre seront remises au préfet de La Réunion.

Pour que ces échanges puissent devenir fructueux, tous les secteurs économiques sont invités à se rencontrer dans des contextes facilitant les échanges. Ainsi, les participants peuvent choisir d’aller à des ateliers sur des thèmes précis ou assister à une conférence baptisée "Brèdes de comptoir".

Le choix des thèmes, souvent originaux, est également source d’imagination et de créativité entre les participants. Ainsi, discuter de ce que la permaculture ou l’art peut apporter à une entreprise sont des exemples de ce que comprennent ces ateliers.

Favoriser le local

L’un de ces choix assumés des organisateurs est de ne pas faire venir d’invité pour se concentrer sur les talents locaux. Seul Dominique Pon, le directeur de la Clinique Pasteur à Toulouse, en fait partie pour ses innovations au sein des établissements. Le reste des innovations sont portées par des Réunionnais, car "il y a des choses incroyables qui se mettent en place ici", affirme Laurence Trucchi.

La fabrique du changement se déroule les 28 et 29 octobre à la Cité des Arts à Saint-Denis. La journée d’inscription est à 260€. Un prix qui n’a pas freiné les ardeurs de certains puisque la première journée affiche complet. Seules quelques places restent encore disponibles pour le second.


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Dierdi le 22/10/2021 16:13

Pfffff...papoter ...mettre du vernis sur les objectifs pour coller à l'air du temps....mais au final le but c'est de faire du profit... l'essence même du capitalisme non ?

2.Posté par klod le 22/10/2021 18:48

post 1 a tout dit ....................... aller parler de bien etre au travail aux salariés qui ne sont meme pas intéressés aux bénéfices de l'entreprise .................


de l'hypocrisie et "des mots de langages" du "système" .................. le monde libéral comme il va depuis si lontan .... du nouveau gaston et tibère ?

3.Posté par Le Jacobin le 22/10/2021 19:00

Imaginons qu'ils rassemblent 100 personnes:

260X100=26 000€

Il y en a qui on la science infuse, comment gagner des Millions en heure.

4.Posté par JEAN DES BAS le 22/10/2021 19:25

encore des goyaves qui viennent nous apprendre comment faut faire

5.Posté par Fredo974 le 22/10/2021 21:52

Du vent à la mode à 260 euros !😂
La mode des coachs à la con !

6.Posté par Dadou le 23/10/2021 06:57

Si seulement les patrons les plus profiteurs et harceleurs venaient à ces journées là pour être sensibilisés aux conditions de travail de leurs employés !! Mais faut pas rêver !!
Comme dans les institutions où les conditions de travail se dégradent de plus en plus !!

7.Posté par herve le 23/10/2021 09:14

Facile de parler bonheur au travail, quand on est payé une fortune pour dilapider depuis 10 ans l'argent public au sein de TESIS sans parvenir au moindre résultat !
Et ca se dit entrepreneur ?
Cadre dirigeant d'un machin public sans objectif ni capitaine serait plus raisonnable !

8.Posté par Elcé le 23/10/2021 11:24

À lire les commentaires affligeants et/ou désespérés qui flinguent cette géniale initiative, on mesure le chemin qui reste à parcourir en innovation managériale, et donc la très grande utilité d'une telle initiative ! Un immense MERCI aux organisateurs !

9.Posté par Une convaincue le 23/10/2021 11:33

Voilà le genre d'événement professionnel qui donnera à voir la force de changement et d'agilité de La Réunion, porté par des acteurs locaux, engagés et conscients que la QVT de tous les travailleurs passera par un changement d'abord managerial mais pas que.
Fière d'en être et de faire ma part, comme un petit colibri amérindien.

10.Posté par PH le 23/10/2021 13:57

Rigolo les commentaires : certains parlent de libéralisme, de gagner des millions en une heure, de goyave, de mode à la con... pour une initiative qui favorise le local, montée par des bénévoles. Si on s'arrête aux grincheux, là je vois plus ce qu'on peut faire pour décoincer notre île. Je vous souhaite un vif succès, à suivre....

11.Posté par klod le 23/10/2021 16:04

post 9 : "Fière d'en être et de faire ma part" oui , bravo , certes, c'est déjà pas mal !


mais en étant lucide et concret : "intéressement des salariés aux bénéfices de l'entreprise" !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!


après on verra ............. allez kosé ek les salariés , EN VRAI !!!!! o twa !


"de la réalité et des discours sur le salariat ", édition "men at work"

paru déjà post 9 ! depuis si lontan ! hin ?

12.Posté par klod le 23/10/2021 16:46

pour etre précis dans mes "propos ": sur ce sujet DELICAT du SALARIAT et de la QVT ................. :je ne dénigre pas les initiatives style "la fabrique du changement" ............ que nenni ! allez y .....


juste un RAPPEL de la REALITE de certains salariés du privé qui au delà du QVT demande en PREUMNS d'etre INTERRESSE au BENEFICE de leur EMPLOYEUR puisque étant , par leur force de travail, à la BASE desdit bénéfice ..................... !!!!


j'ai travaillé perso , au lieu de faire les vendanges en tant qu'étudiant , en tant qu'ouvrier spécialisé ( dit OS ) dans une usine en banlieu parisienne ............... je passe les détails .

le QVT , pour parler REEL ; rien à foutre : une seul demande ; intéressement aux bénéfices !!!!!!! c'est du vécu !!!!!

ben oui , camarade salarié , la lutte continue pour l'ISBE ( Intéressement de TOUS les Salariés aux Bénéfices de l'Entreprise" !!!)

après bravo à "La Fabrique du changement " , mais le VRAI changement est ailleurs comme disaient skully et mulder ............... ben .

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes