Education

La FSU apporte son contre-projet pour amplifier l'offre de filières sur le lycée Bouvet

Jeudi 9 Décembre 2010 - 14:45

Ce matin, se déroulait dans les murs du lycée Amiral Pierre Bouvet de Saint-Benoît une assemblée générale à l'appel de la FSU. Cette réunion s'est tenue à la suite du mécontentement affiché par les professeurs et les élèves qui ont appris le transfert de certaines filières vers le lycée de Bras-Fusil à la rentrée prochaine.


Marie-Hélène Dor, secrétaire départementale adjointe à la FSU (image d'archives)
Marie-Hélène Dor, secrétaire départementale adjointe à la FSU (image d'archives)

Une cinquantaine de personnes participait à une assemblée générale au lycée Amiral Bouvet ce matin. En réponse au probable transfert de certaines filières vers le lycée polyvalent de Bras-Fusil, les personnes présentes ont planché toute la matinée pour faire un état des lieux et être force de propositions.

Pour rappel, les élèves s'étaient en partie mobilisés hier, craignant de devoir changer de lycée à la rentrée prochaine. Ces derniers ont donc reçu l'appui de la FSU qui avait appelé à la tenue d'une assemblée générale aujourd'hui.

Alors que l'information du transfert de certaines filières n'est pas confirmée du coté du Rectorat, ces derniers craignent le déplacement de BTS, de classes de 1ère et Terminale des filières tertiaires vers le lycée de Bras-Fusil, faisant de Bouvet un lycée uniquement général.

Accroître l'offre plutôt que le transfert

"Nous nous sommes mis d'accord pour présenter au Rectorat un contre-projet à celui qui semble être dévolu à certaines filières", avance Marie-Hélène Dor, secrétaire départementale adjointe à la Fédération Syndicale Unitaire.

Sans dévoiler tous les contours de ce projet, la représentante de la FSU informe que la réunion de ce matin a débouché sur des propositions. En lieu et place d'un maintien pur et simple des filières concernées, le syndicat demande à ce que l'offre des filières soit au contraire amplifiée.

Une délégation de la Fédération des conseils des parents d'élèves (FCPE) et donc de la FSU soumettra ce contre-projet au secrétaire général du Rectorat, Eugène Krantz, mardi prochain à 16h30.
Ludovic Grondin
Lu 1401 fois



1.Posté par noe974 le 09/12/2010 15:06

Le lycée Amiral Bouvet est un très bon lycée de St Benoît : battez-vous , les profs pour que ces filières restent dans ce lycée !

Ce lycée n'aura plus que 400 élèves ? Mais où va-t-on ?
Il aura moins d'élèves que l'école élémentaire des Girofles de St Benoît ?

2.Posté par confort le 09/12/2010 19:12

Mutualiser les moyens par filière est une excellente idée et je suis très surpris que la région qui
finance (avec nos sous) le matériel des lycées ne s'intéresse pas plus à la multiplication des
filières identiques et couteuses à quelques centaines de mètres les une des autres.
Payer du personnel sous employé dans 2 établissements d'un même secteur est une
aberration.
Les exemples ne manquent pas sur l'île, les économies faites par ces regroupements pourraient
servir à une meilleure maintenance des établissements et en un investissement matériel de qualité.
Comme toujours quelques personnes (administratifs, professeurs et élèves) restent attachées
tel des "berniques" à leurs petits conforts.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter