Sport

La FFF pardonne à Patrice Evra ses dérapages publics

Vendredi 25 Octobre 2013 - 10:04

La FFF pardonne à Patrice Evra ses dérapages publics
Entendu hier au siège de la Fédération française de football pour ses propos très virulents envers quatre consultants sportifs, le latéral gauche des Bleus, Patrice Evra, ne sera pas suspendu avec l'équipe de France.

"Tenant compte des explications fournies, du regret manifesté par le joueur sur la forme employée et dans la perspective de deux matches décisifs pour l'avenir du football français, le président Noël Le Graët décide que Patrice Evra reste à la disposition du sélectionneur national", explique la FFF dans un communiqué.

"Patrice Evra a fait valoir que, si le moment était effectivement mal choisi, et l’emploi de certains mots déplacé, l’acharnement dont il estimait être la victime de la part des personnes visées était une réalité dont avait eu à souffrir sa famille", ajoute la 3F.

Pour rappel, le défenseur de Manchester United avait traité quatre consultants de "clochards" et "parasites". Il s'en était pris à Luis Fernandez, entraîneur devenu consultant, Bixente Lizarazu, Pierre Ménès et Rolland Courbis.
S.I
Lu 637 fois



1.Posté par zintox 97koi le 25/10/2013 15:49

rien à foot des tapettes sans aucune morale du ballon rond !

2.Posté par Ray_au_Port le 25/10/2013 16:19

Décision totalement incompréhensible !

Ceci dit, lorsqu'on maintien Zidane dans sa condition d'ambassadeur de la jeunesse française à l'UNESCO après qu'il eût agressé un adversaire, plus rien ne m'émeut ! ! !

3.Posté par Kréol974 le 25/10/2013 16:30

Virez moi ça de l'équipe de france svp....cela aurait du être fait depuis longtemps....il est loin d'être irremplaçable....

4.Posté par Babi le 25/10/2013 21:43

Il a eu les couilles de dévoiler au public ce que beaucoup taisent, rien de plus. Il n'ai pas à blâmer.

5.Posté par David B. le 26/10/2013 22:17

@3 Et on met qui à la place ? Manuel Valls ?

Pas trop étonné de ses propos... et de la décision de la FFF : s'il avait été sanctionné, le déballage aurait continué envers ces parasites...
Solution radicale : abolir le foot professionnel... nan, la notion même de sport "professionnel" !!! Ras le c.. des gladiateurs sur-sponsorisés uniquement présent pour amuser le peuple, et qui nous viennent faire la leçon sur la soi-disant "saine compétition".
Vive le babyfoot, tiens !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter


Dans la même rubrique :
< >