MENU ZINFOS
Economie

La FDSEA interpellera Marie-Luce Penchard


La FDSEA est montée au créneau ce vendredi sur un certain nombre de sujets d'actualité. De retour de Paris où il a assisté à l'annonce des mesures dédiées à l'agriculture par le président de la République, le président du syndicat Frédéric Vienne a tenu à s'exprimer sur le sujet mais également sur la prime bagasse ou les retards pris dans la campagne sucrière.

Par Ludovic Robert - Publié le Samedi 14 Novembre 2009 à 14:00 | Lu 1297 fois

La FDSEA interpellera Marie-Luce Penchard
Frédéric Vienne le sait, la secrétaire d'Etat à l'Outre-mer Marie-Luce Penchard se déplacera dans le département le 23 novembre prochain.

A cette occasion, le président de la FDSEA interpellera la secrétaire d'Etat sur la mise à disposition d'une enveloppe de 40 millions d'euros dès 2010 en direction des agriculteurs. Problème, cette enveloppe n'est dédiée qu'aux agriculteurs appartenant à une filière organisée selon les annonces relatives au Programme d'options spécifiques à l'élargissement et à l'insularité des DOM (POSEI-DOM). Pourtant, nombreux sont ceux à ne pas appartenir à un groupement.

"L’ensemble des agriculteurs qui font de la diversification ne sont pas tous en filière organisée, par exemple les maraichers qui vendent sur les marchés forains sont exclus. Sur les 3300 producteurs, nous pouvons estimer que seulement 400 sont en groupement" explique Frédéric Vienne.

"Un traitement plus équitable de la part des usiniers..."

Les retards accumulés dans le cadre de la campagne sucrière 2009 ont également fait l'objet de revendications, à l'image de la CGPER en début de semaine. En effet, plusieurs secteurs tels que Ravine Glissante, Pente Sassy, Beaufond ou Tamarin, souffrent d'un retard conséquent lié à de multiples contretemps.

En réponse, la FDSEA "demande un traitement plus équitable de la part des usiniers. (...). Nous demandons que les quotas pour les agriculteurs qui coupent manuellement soit renforcés puisque les conditions de travail sont de plus en plus difficiles".

Les positions du syndicat sur la prime bagasse n'ont pas bougé. Les membres de la fédération estimant que les 14,80 euros sont "déjà acquis par les planteurs". Pour autant, des négociations sont en cours et c'est la commission paritaire de la canne et du sucre qui devrait avoir le dernier mot sur la part réclamée par les usiniers.

Quant au Plan d'urgence nationale sur l'agriculture, étendu à la Réunion après les mouvements du 16 octobre 2009, il devrait être l'objet d'une réunion le 20 novembre prochain à la Direction de l'agriculture et des forêts (DAF).



Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes