MENU ZINFOS
Economie

La FDSEA : "Les 3 euros de la bagasse ne doivent pas être versés aux usiniers..."


Frédéric Vienne, le président de la FDSEA (Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles), a annoncé à la presse que la totalité de la prime bagasse de 13 euros, annoncée par François Fillon, devait revenir aux seuls planteurs. Regrettant d'attendre le mois de septembre avant d'être fixé sur ce point, le président de la FDSEA estime qu'un geste de solidarité devra être réalisé en direction des petits et moyens planteurs. Zinfos a interrogé Frédéric Vienne sur le sujet.

Par Ludovic Robert - Publié le Dimanche 19 Juillet 2009 à 11:30

La FDSEA : "Les 3 euros de la bagasse ne doivent pas être versés aux usiniers..."
Frédéric Vienne, vous êtes le président de la FDSEA. Quel est votre sentiment après l'annonce du Premier ministre sur le prix de la tonne de bagasse ?

"Suite à l'annonce du Premier ministre vendredi dernier, nous sommes en partie satisfaits de cette décision et de ce prix. Néanmoins, nous demandons qu'au delà des 11,80 euros (10 € + 1,80 € en date de 1996) acquis pour les planteurs, les 3 euros restants devront être négociés. Sur ces trois euros, la position de la FDSEA est claire. Elle ne peut être donnée aux industriels, ce n'est pas possible car lorsque l'on regarde tous les autres produits tels que la mélasse, le rhum, les sucres spéciaux ou les alcools pharmaceutiques, il n'y a rien pour les planteurs."

Justement qu'en est-il de ces 3 euros restants ? Quels en seront les bénéficiaires ?

"Nous à la FDSEA, nous demandons que la solidarité s'engage en direction des petits et moyens planteurs. Nous proposons que ces trois euros soient versés aux planteurs produisant moins de 2.000 tonnes de cannes à sucre par campagne sucrière, et qui représentent la majorité des exploitants puisqu'il y a exactement 57 planteurs dont les tonnages dépassent ces 2.000 tonnes, soit pratiquement 3.500 planteurs.
Les prévisions en tonnage pour cette campagne ont été fixées à 1.800.000 tonnes de cannes. Si on multiple ces 1,8 millions par ce prix de 3 euros, ce sont 5.400.000 euros. C'est une très belle somme qu'il serait bien de répartir. C'est un geste fort de solidarité qu'il faudra faire en direction des petits et moyens exploitants. J'espère que les grands exploitants seront solidaires et que les décisions de l'interprofession iront dans ce sens.
"

Quelles sont les propositions et la position de la FDSEA dans cette affaire. Allez-vous pouvoir faire entendre votre voix en parallèle à celle de la Confédération générale des planteurs et des éleveurs de la Réunion ?

"Il est nécessaire d'être solidaires afin d'équilibrer les pertes de revenus depuis cinq ans et liées au pouvoir d'achat actuel mais aussi à la Convention canne de 2006 signée par la CGPER. La décision concernant ces 3 euros sera prise au mois de septembre prochain par l'interprofession, ce qui regrettable. On aurait du mettre cela en place lors du déplacement du Premier ministre dans le département.
En ce qui nous concerne, nous n'aurons pas de droit de vote car c'est la CGPER seule qui sera autorisé à prendre cette décision. Mais nous allons apporter notre soutien à ce geste de solidarité à travers un courrier car nous ne sommes pas le syndicat majoritaire.

Il faut savoir que la prime bagasse est une réparation logique de la Convention de 2006 signée par la Chambre d'Agriculture. Mais dans cette affaire, c'est le sénateur Virapoullé et les députés de la Réunion qu'il faut remercier pour leurs multiples efforts en ce sens et non pas la Chambre d'Agriculture. Espérons que ces 3 euros ne soient pas distribués aux industriels..."



Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie












 

3 rue Émile Hugot
Immeuble Rigolet

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes