MENU ZINFOS
Courrier des lecteurs

La Dénicratie en marche !!


Par David SOULLARD - Publié le Mardi 3 Mars 2020 à 14:34 | Lu 845 fois

– Après 2 ans de « concertation » et la publication d’un rapport (Delevoye) imprécis car dépourvu d’éléments chiffrés et vérifiables,
– Après 6 mois de mouvement social contre la réforme des retraites, le plus important en France depuis 2010 (des millions de Français dans la rue),
– Après que les Français désapprouvent majoritairement ce projet dans les sondages,
– Après que la majorité des salariés représentée par les organisations syndicales soit opposée au projet du Gouvernement,
– Après que le patronat ne soit pas demandeur de cette réforme,
– Après une étude d’impact de 1500 pages, rendue publique très tardivement, très lacunaire et dont les cas types présentés sont très contestables,
– Après un avis exceptionnellement sévère du Conseil d’État sur le projet de loi,
– Après 29 ordonnances prévues dans le projet de loi (procédure fort peu démocratique) qui ne permettent pas d’avoir une idée précise du futur système de retraite,
– Après une étonnante « procédure accélérée » pour une réforme qui doit entrer en vigueur en 2037,
– Après seulement quelques jours de débat parlementaire en commission pour examiner le projet de loi,

ET

– Alors que le Gouvernement dispose encore de la majorité absolue à l’Assemblée nationale (l’usage du 49-3 dans de telles circonstances est donc très rare),
– Alors qu’il s’agit tout de même de discuter du quart des dépenses publiques, engageant la vie de dizaines de millions de Françaises et de Français pour des décennies,

Le Premier ministre Édouard Philippe, après avis du Conseil des ministres présidé par le Président de la République Emmanuel Macron, a décidé d’utiliser l’article 49-3 de la Constitution de 1958 pour passer, EN FORCE, son projet de réforme d’un système « universel » des retraites !!

NE SOYEZ PAS DUPES !

Cette manœuvre politique, en pleine crise du coronavirus, a pour seul objectif d’empêcher l’unique débat que l’Assemblée nationale devait avoir sur ce projet de loi.

Après la réforme, le Gouvernement va engendrer plus d’incertitude sur l’avenir et la stabilité de notre système de retraites et va, à nouveau, dresser les Français les uns contre les autres, susciter le désordre dans le pays et renforcer la défiance de nos concitoyens à l’égard de la démocratie représentative…

FRANÇAIS, RÉVEILLEZ-VOUS !

Face à ce processus autoritaire, méprisant et peu démocratique, les 15 et 22 mars prochains, VOTEZ et FAITES VOTER afin de sanctionner toutes les listes soutenues par LREM…

LREM = LA RETRAITE EN MOINS !
LA MACRONIE = LA DENICRATIE !




1.Posté par Janus le 04/03/2020 07:53

Hou là ... David est en forme ce matin ☺☺☺

Il nous la fait façon Juriste ... Après que ... Après que ... Après que ☺☺☺

Que nous dit donc David :

* " ... Après un débat parlementaire ..." ... Ah bon, lequel ??? Celui des 41 000 amendements ... Celui où
LFI a volontairement bloqué le fonctionnement de l'Assemblée nationale ☺☺☺

* " ... Passer en FORCE son projet de réforme ... " ... Ce n'est pas utiliser la FORCE que de faire appel à
un article de la Constitution ... Cela s'appelle juste appliquer la Loi ☺☺☺

* " ... Sanctionner les listes LREM ... " ... Voila la vraie raison de cet article ... Un message politicien visant uniquement le Président de la République ... Sans tenir compte de la vie au quotidien des français ... Mélanger une élection locale et un règlement de comptes national ... Si ce genre d'arguments est le seul restant à ses adversaires politiques, le Président de la République peut dormir sur ses deux oreilles ...

Aujourd'hui, LREM ne détient aucune Commune ... Si dans 15 jours, LREM n'obtient aucune Commune (ce qui est peu probable), quelles conclusions pourrons-nous en tirer ???

Peut-être que David a une réponse sur ce point ☺☺☺

2.Posté par SOULLARD David le 04/03/2020 11:05

Bonjour M. JANUS,

Tout d'abord, NON, je ne la fais pas façon juriste.
Je rappelle juste des évènements factuels (qui ne sont pas démentis), représentant 2,5 ans de mascarade de "concertation", de "discussion" mais pas de CONCERTATION !

Concernant le débat parlementaire, je n'ai jamais dit (relisez bien) que j'étais contre le 49-3 puisque, comme vous le soulignez justement, c'est un outil institutionnel mis à la disposition de l'exécutif. Ce que je dénonce est plutôt l'utilisation dans ce cas précis, alors que le Gouvernement dispose d'une large majorité à l'Assemblée nationale.

Mais puisque vous avez l'air très attaché au respect de la loi, celle-ci ne doit pas s'appliquer à sens unique. Le dépôt d'amendements (quel qu'en soit son nombre) est également prévu par la loi. Cette disposition vise à RESPECTER l'opposition et cela permet de modifier les projets de loi. C'est aussi cela la démocratie !

Pour une réforme qui va s'appliquer seulement en 2037, je ne pense pas qu'il y avait une urgence parlementaire. L'Assemblée nationale avait donc le temps d'étudier l'ensemble des 41 000 amendements et ainsi respecter le débat démocratique. D'autres projets de loi par le passé ont fait l'objet de plus de 100 000 amendements déposés, le débat a pu se dérouler et Parlement a pu jouer son rôle...

Je maintiens donc que l'utilisation de l'article 49-3, dans ces circonstances précises, ne vise qu'à occulter le débat démocratique et à museler toute contestation !

Quant à l'idée de sanctionner aux prochaines élections municipales les listes soutenues par LREM, elle n'a pas pour but "un règlement de compte national" comme vous l'évoquez ! Cela permet simplement de rappeler aux citoyens électeurs qu'ils vont élire des conseillers municipaux et des maires qui deviendront des Grands Électeurs. Ces derniers seront celles et ceux qui participeront plus tard à l'élection de nos chers Sénateurs (représentants des collectivités territoriales) qui sont, bien évidemment, des parlementaires qui peuvent voter et proposer des lois. Je suis donc de ceux qui pensent (liberté d'opinion) que moins il y aura de Sénateurs au sein de la Chambre Haute, mieux notre chère Nation se portera...!!

Concernant les élections municipales à venir, je ne lis pas dans le marc de café et je ne porte que peu d'intérêt aux sondages. Je crois au sens des responsabilités de chaque électeur qui vote secrètement en son âme et conscience. Nous verrons bien les 15 et 22 mars prochains !

En revanche, je suis assez surpris du nombre de candidats qui avancent masqués (Sans Étiquette) devant les électeurs. Aujourd'hui, les logos LREM ne semblent plus aussi marketing qu'en 2017 !

Quant à la sérénité que vous prétendez au Président de la République, permettez-moi de la percevoir toute relative. Quand au travers d'un guide distribué aux futurs candidats du mouvement LREM, on demande à ceux-ci de présenter leur candidature sans logo du parti, cela ne ressemble pas à de la sérénité. Quand on demande au Ministre de l'intérieur de diffuser une circulaire ayant pour objectif d'exclure 56% des communes et 90% des électeurs des résultats officiels, cela ne ressemble pas non plus à de la sérénité, mais plutôt à une anticipation à masquer la bérézina...!!

Espérant avoir répondu à votre question, et merci (pas comme le Gouvernement) d'avoir fait vivre le débat démocratique !!

D. SOULLARD

3.Posté par Janus le 04/03/2020 14:06

@Post 2

Je compléterais mon propos sur les amendements ... S'il est vrai qu'ils font partie du jeu démocratique au Parlement, vous semblez occulter que le Conseil Constitutionnel s'est aussi positionné sur l'utilisation abusive de ces amendements ...

Ils ont été considéré comme "anticonstitutionnels", donc illégaux lorsque leur utilisation est faite volontairement pour empêcher le débat démocratique ☺☺☺

Nous étions bien dans ce cas de figure, et les élus de LFI et du PCF ne s'en cachaient pas ... C'est donc volontairement qu'ils ont déposé des amendements "bidons", de façon abusive ...

Heureusement que notre Constitution est bien faite ☺☺☺ Et permet dans ce cas au Gouvernement de contourner cette volonté de blocage en utilisant le 49-3.

Comme vous le voyez, ce sont LFI et PCF qui ont eu un comportement anti-démocratique, obligeant cette utilisation du 49-3 ...

C'est le jeu de l'arroseur arrosé ... Qui, malheureusement, a jeté encore plus le discrédit sur nos élus ...

Personne n'est sorti grandi de ce jeu stupide ...
Personne ne devrait se vanter de quoi que ce soit, ou de critiquer son adversaire dans cette partie de poker menteur, où tout le monde connaissait d'avance la fin de l'histoire ☺☺☺

C'est aussi à cause de ce genre de comportements de la part de nos élus, qu'aujourd'hui plus de la moitié des candidats aux municipales se présente sans étiquette ...
Ce n'est pas propre aux candidats de LREM ... Tous les partis politiques sont concernés, sauf peut-être les verts et le Front national ...

Ce sont vers eux, que, dégoûtés, les électeurs vont se tourner à ces municipales ... S'ils vont encore voter ☺☺☺

4.Posté par polo974 le 04/03/2020 21:11

On pourra toujours abroger ce texte d'ici 2037...

5.Posté par Jean Le Monstre le 05/03/2020 10:59

Le macron est incapable de concevoir un programme ! Son programme c'est le Consensus de Washington.
Je vous en donne un résumé :

LE CONSENSUS DE WASHINGTON

Il s’agit d’un ensemble d’accords informels conclus tout au long des années 1980 et 1990 entre
----- les principales sociétés multinationales
----- les banques de Wall Street
----- la Federal Reserve Bank américaine
----- les organismes financiers internationaux (Banque mondiale, FMI, etc.)

En 1989 John Williamson, vice-président de la Banque mondiale, formalisa le consensus.

Le Consensus de Washington vise à la privatisation du monde par la mise en œuvre des principes suivants :

1 – Réforme de la fiscalité.
- abaissement de la charge fiscale des revenus les plus élevés pour qu’ils investissent.
- élargissement de la base des contribuables (suppression des exemptions fiscales des plus pauvres) afin d’accroître le volume d’impôt.

2 – Suppression de toute règle normative concernant les marchés financiers.

3 – Egalité de traitement entre investisseurs autochtones et étrangers (afin de garantir et augmenter les investissements étrangers)

4 – Démantèlement du secteur public.
- privatiser toute entreprise étatique ou para-étatique.
- privatiser les écoles, les hôpitaux, les transports, les services de l’eau et de l’énergie, etc.

5 – Dérégulation maximale de l’économie, afin de garantir le libre jeu de la concurrence.

6 – Protection renforcée de la propriété privée.

7 – Promotion du libre échange. (objectif : la baisse jusqu’à la disparition des tarifs douaniers)

8 – Priorité aux exportations. (favoriser le développement des entreprises exportatrices)

9 – Réduction à zéro du déficit budgétaire des Etats.

10 – Suppression des subsides d’État aux opérateurs privés.


«La privatisation de l’État détruit la liberté de l’homme. Elle anéantit la citoyenneté.» (Jean Ziegler)

6.Posté par JORI le 05/03/2020 12:20

5.Posté par Jean Le Monstre le 05/03/2020 10:59
Pouvez vous nous rappeler votre idéal de société qui doit certainement exister quelque part tant elle serait idéale?.

7.Posté par Jean Le Monstre le 06/03/2020 20:51

Et les médias développent, développent, développent sur le coronavirus.
Et macron est content, est content, est content des médias et du coronavirus.
On n'entend plus parler du 49-3.
Et macron est content :"Je vais pouvoir installer le libéralisme financier définitivement !"

On trouvera la solution pour le coronavirus.
POUR LE LIBERALISME FINANCIER C'EST IMPOSSIBLE.

8.Posté par JORI le 08/03/2020 22:36 (depuis mobile)

7. Jlm. Où sont vos solutions dans votre société idéale ?.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes