MENU ZINFOS
Société

La DJette D-Lisha dans la cour des grandes


La DJette péi D-Lisha postule pour entrer dans le top 100 mondial des meilleures DJ féminines. Une reconnaissance pour la seule femme à faire trembler régulièrement les platines des clubs réunionnais. Mais derrière les lumières des projecteurs, c’est surtout un engagement sociétal qui motive la jeune femme.

Par - Publié le Samedi 30 Mai 2020 à 14:55 | Lu 2601 fois

Crédit photo : Start musique et son
Crédit photo : Start musique et son
"Ce classement, je le prends plus comme un concept d’émancipation féminine. Ce milieu est très masculin et se féminise difficilement", affirme D-Lisha, DJette en course pour intégrer le top 100 mondial des meilleurs mondiaux. "Je n’ai pas la prétention d’arriver dans le top 100, je suis plus dans l’optique de montrer qu’en étant femme, on peut mixer, animer une soirée et qu’il y a une vraie connaissance musicale chez les femmes", proclame-t-elle.

Le milieu du mix n’est pas une voie facile pour les femmes à La Réunion. Si D-Lisha n’est pas la seule femme à jouer des platines sur l’île, elle est par contre la seule à officier régulièrement dans les boîtes de nuit locales depuis octobre 2019. "D’autres filles font du DJing à La Réunion, mais elles font essentiellement de l’électro ou du lounge", indique la Bénédictine. Son style plus généraliste, ou "open format", lui a ouvert plus de portes dans l’île. "J’arrive à voguer sur tous les styles musicaux", indique la jeune femme, même si elle confesse préférer l’Afrobeat et le moonbathon.

Le plus impressionnant, c’est la vitesse avec laquelle D-Lisha a percé. Après une formation auprès de DJ Warren débutée en 2018, la voilà fin prête à faire bouger les dancefloor en 2019. Une reconnaissance qui paraît fulgurante, mais qui cache des années de travail dans le monde de la musique. 

Enfant, D-Lisha espérait déjà intégrer une école de DJ. Un rêve auquel ses parents n’ont pas adhéré, estimant que ce n’était pas un métier "pour les filles". Elle n’abandonnera pas pour autant la musique et poursuivra sa formation de chanteuse. Elle participe à de nombreux radio-crochets sur l’île et sera finaliste de la saison deux de Runstar. Elle sera également chanteuse dans un orchestre de bal durant 4 ans.

En 2012, D-Lisha débute un projet d’album. Trois singles en sortiront, mais malheureusement pour elle, les radios locales n’ont pas accroché. "On n’a pas eu le retour espéré. Mon style plutôt RnB n’était pas dans la tendance actuelle. Les gens ont adhéré, mais les radios et médias locaux n’ont pas suivi", regrette la DJette. Elle et son équipe tenteront d’aller faire la promotion de ses morceaux en métropole. "On voulait faire avancer le projet avec les moyens du bord. On n’avait pas les ficelles, mais tout le monde a appris", affirme-t-elle avant d’ajouter que l’expérience humaine et professionnelle en valait largement le coup.

Durant le confinement, la DJette a pu exporter son talent sur la page Facebook DJ confiné où une quarantaine d’artistes se sont relayés pour faire vivre des soirées musicales au travers des réseaux sociaux. Malgré tout, la situation actuelle l’inquiète, car "le milieu de la nuit est en grande difficulté. Il y a énormément de métiers dans la culture et l’événementiel qui souffre. J’espère que la population sera prête à les aider".

Pour la suite, D-Lisha travaille sur d’autres projets musicaux à côté. En attendant, vous pouvez toujours aller voter pour elle sur ce lien. Si elle n’attend personnellement rien de ce concours, la DJette souhaite juste que les mélomanes puissent découvrir le talent de ses consoeurs. 


Gaëtan Dumuids
« Dans la vie, les choses sont simples, ce sont les esprits qui les compliquent ». Cette citation... En savoir plus sur cet auteur


1.Posté par Veridik le 30/05/2020 16:06

C'est quoi être dj de nos jours ?
Simplement appuyer sur 2 boutons ...?
Si vous savez pas "pitcher" sans regarder l'écran d'ordinateur qui fait tout pour moi ce n'a pas le mérite ce titre

2.Posté par Ouais... le 30/05/2020 19:38

Pas tort personne ne pitch plus a l oreille

3.Posté par Gabriel le 31/05/2020 10:47

Autres temps autres moeurs. A mon époque c'était plus cool , pas d'artifice électro-monotone. On ne casse ni le rythme ni le tempo que se soit le rnb le disco ou le rock and roll,
Qui parmis les lecteurd se soutiennent du Scotch Club de Saint Denis , de la locomotive du côté du Barachois et surtout du top club de Saint Pierre ? Nous étions avec modestie les 4 meilleurs de DJ de l'ile et notre musique était en avance de 6 mois par rapport à RFO , la seule station de radio de l'ile Nous étions les références en la matière
Jean Pierre Vidot et André Maurice peuvent en témoigner

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes