MENU ZINFOS
National

La DGSI arrête un individu qui projetait une action violente à l'encontre de la base navale de Toulon


Le ministre de l'Intérieur confirme l'arrestation d’un Français radicalisé qui projetait une action violente à l'encontre de militaires de la marine nationale de Toulon.

- Publié le Mercredi 11 Novembre 2015 à 09:53 | Lu 781 fois

Bernard Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, confirme l'arrestation par la DGSI le 29 octobre dernier d'un individu qui projetait une action violente à l'encontre de militaires de la marine nationale de Toulon.
Placé sous surveillance depuis un an en raison de sa radicalisation et de son soutien public aux thèses djihadistes, cet individu avait cherché à se procurer du matériel pour passer à l'acte. Présenté à la justice, il est désormais écroué.
"Cette arrestation témoigne de l'efficacité des services du ministère de l'Intérieur et de leur engagement dans la lutte antiterroriste", affirme le ministre de l'Intérieur.
Le ministre de l'Intérieur rappelle que la DGSI a déjà procédé dans ce cadre à 370 interpellations.




1.Posté par noe le 11/11/2015 09:46

Ce n'est qu'un de ces fils à maman qui n'a rien d'autre à faire qu'à pondre des menaces à qui veut l'entendre ! et ici c'est Caseneuve !

2.Posté par Zarin le 11/11/2015 13:06

Cours Lafayette, rue Lendrin : "le souk" !!!

3.Posté par Jacques AFER le 11/11/2015 14:20

Selon la DGSI le jeune homme s'appelle HAKIM il était suivi depuis 1 an en raison de ses projets de départ
en Syrie et de son activité très intense sur Facebook il y portait notamment des messages très virulents
de soutien au combattants de l'état islamique

4.Posté par remy le 11/11/2015 14:56

Pour la vraie sécurité de tous, des solutions de bon sens à la portée de n'importe quel élève de maternelle s'imposent comme par exemple l'interdiction du retour en France pour les djihadistes et la perpétuité s’ils se pointent quand même ou encore la prison avec une TRES longue peine pour les jeunes qui visitent des sites incitant au terrorisme.

Ajoutons aussi la peine de mort validée par référendum pour ceux qui auront démontré leur volonté de passer à l’acte sur le sol national ; ainsi, leur nombre diminuera et le risque d’action pour les faire évader sera de zéro.

5.Posté par Zarbi le 11/11/2015 16:06

Tss tss ... On nous pond une belle fable avant les régionales et la Cop-21 !
Reçu 2 colis de chine avec un couteau et 2 cagoules : ça me fait bien rire , on trouve la même chose voire bien plus méchant rien qu'en allant dans les magasins de surplus militaires en métropole .
Et le pauvre chéri - Karim - qui cherchait à se procurer une arme depuis un an .... difficile de croire à une pareille kouyoniss quand on sait qu'en cités racailleuses les armes sont plus nombreuses que les diplômes d'études supérieures et souvent mutualisées .

6.Posté par c''''est "rien" et on en fait des tonnes le 11/11/2015 18:56

bien d'accord avec Zarbi (5) c'est juste de la comm gouvernementale
pour le 11 nov pour que les gogos croient qu'ils sont efficaces

vous verrez hélas que quand ils vont s'y mettre ce sera pas avec un couteau et une cagoule
le pire est devant nous d'ailleurs on nous a déjà dit que la menace est maximale

7.Posté par David le 11/11/2015 20:23

ON NOUS RACONTE N IMPORTE QUOI !

il voulais faire passer se message "Cette arrestation témoigne de l'efficacité des services du ministère de l'Intérieur et de leur engagement dans la lutte antiterroriste", affirme le ministre de l'Intérieur.

Nouveau commentaire :
Twitter

Si aucune page de confirmation n'apparaît après avoir cliqué sur "Proposer" , merci de nous le faire savoir via le mail contact@zinfos974.com
------
Merci de nous donner les informations suivantes, elles nous serviront à mieux cerner votre situation :
-- Smartphone ou ordinateur (mac ou windows)
-- Navigateur utilisé
-- Votre fournisseur d'accès internet
------
CHARTE DES COMMENTAIRES

Zinfos 974 vous offre un espace commentaires vous permettant de réagir, discuter, informer. Cet espace est ouvert aux internautes inscrits et non-inscrits au site.

Les intervenants doivent respecter les principes élémentaires du débat.

Sont proscrits :

- Les insultes, les attaques personnelles, les agressions, les propos discriminatoires sous toutes les formes - que ce soit envers les intervenants, les commentateurs ou l'équipe de Zinfos 974.

- Tout contenu contraire à la loi : l'incitation à la violence ou à la haine raciale, la discrimination et la diffamation, les propos homophobes, la négation des crimes contre l'humanité, ou la justification des actes violents et des attentats.

- Les propos pornographiques ou délibérément choquants ne sont pas autorisés.

- Merci d'éviter le hors sujet, les rumeurs infondées et les fausses informations.

- La répétition d'un même commentaire, assimilée à du spam.

- La publicité. Ne soumettez pas des liens commerciaux.

Si le commentaire d'un autre internaute vous paraît contrevenir à cette charte, utilisez la commande "signaler un commentaire abusif" plutôt que d'envenimer le débat.

Pour protéger votre vie privée, ne donnez pas d'indication personnelle (mail, adresse ou numéro de téléphone) dans un commentaire.

En cas de litige, vous pouvez contacter la rédaction de Zinfos 974 via l'adresse contact@zinfos974.com

Vous restez le responsable des commentaires que vous soumettez et en portez la responsabilité. De son côté, la rédaction de Zinfos 974 se réserve le droit de retirer tout commentaire si elle l'estime nécessaire pour la bonne tenue du débat.

Zinfos 974 est seul juge des messages qu'il publie ou modère - y compris pour des raisons qui ne seraient pas répertoriées dans la liste ci-dessus. Vous pouvez demander des explications sur la modération en utilisant l'adresse contact@zinfos974.com, mais toute allusion au travail de modération dans un commentaire sera systématiquement mis hors ligne.

------
Toute l'équipe de Zinfos974 vous remercie
Publicité
 

1F Rue de La Martinique

97490 Sainte-Clotilde

06 92 97 75 75
contact@zinfos974.com


- Contact

- Signaler un abus

- Mentions légales

- CGU

- Politique de Confidentialité

- Nos Journalistes